Affiche du film COMME DES FRÈRES

Depuis que Charlie n’est plus là, la vie de Boris, Elie et Maxime a volé en éclats. Ces trois hommes que tout sépare avaient pour Charlie un amour singulier. Elle était leur sœur, la femme de leur vie ou leur pote, c’était selon. Sauf que Charlie est morte et que ça, ni Boris, homme d’affaires accompli, ni Elie, scénariste noctambule et ni Maxime, 20 ans toujours dans les jupes de maman, ne savent comment y faire face. Mais parce qu’elle le leur avait demandé, ils décident sur un coup de tête de faire ce voyage ensemble, direction la Corse et cette maison que Charlie aimait tant. Seulement voilà, 900 kilomètres coincés dans une voiture quand on a pour seul point commun un attachement pour la même femme, c’est long… Boris, Elie et Maxime, trois hommes, trois générations, zéro affinité sur le papier, mais à l’arrivée, la certitude que Charlie a changé leur vie pour toujours.

Note de l’Auteur

★★★★★★★★☆☆

Date de sortie : 21 novembre 2012
Réalisé par
Film français
Avec , ,
Durée : 1h44min
Titre original :
Bande-Annonce :

Les flash-back permettent de comprendre la relation qui lie tous ces personnages. Le récit ne suit pas un ordre chronologique, les flash-back rendent le film vivant et évitent la monotonie. L’originalité du réalisateur, , a été de placer des flash-back en inversant l’ordre chronologique. Ceux-ci interviennent ainsi, du plus récent au plus ancien, le dernier racontant la première rencontre des trois garçons. Au fur et à mesure du film, on comprend donc mieux leur relation. Les 900 kilomètres parcourus pour arriver dans la maison de campagne, en Corse, ont soudé Boris, Elie et Maxime qui, malgré leur différence d’âge, s’unissent « ».

Le casting fonctionne parfaitement, on ressent une complicité certaine et une tendresse entre les comédiens, malgré leurs différences. Leur jeu d’acteur est excellent et très crédible. Les dialogues sont drôles, les situations aussi. N’ayant pas uniquement pour objectif un effet comique, ce long-métrage apporte son lot de tristesse avec la mort de Charlie et la façon dont les trois garçons vont devoir surmonter cette épreuve. Sans tomber dans le pathos, ce film arrive à mêler avec brio ces deux sentiments.
La musique, composée pour l’occasion par le groupe Revolver, ajoute du rythme, rendant cette comédie encore plus énergique.

Le casting fonctionne parfaitement, on ressent une complicité certaine et une tendresse entre les comédiens, malgré leurs différences.

Cécile Cassel, le réalisateur Hugo Gélin, et Nicolas Duvauchelle lors de la promotion du film "Comme des frères" à Strasbourg

Article lu 3 055 fois