Arkham

3.0

La sélection “Série B” : HITCHER

Dans ces eighties où pour garantir des frissons aux spectateurs, il était de bon ton de situer les intrigues en pleine métropole, où chaque coin de rue sordide peut devenir un coupe-gorge; comment expliquer que le projet de Robert Harmon et Eric Red prenne place sur une route déserte ? On est pas plutôt sensé être tranquille au volant, sur cet interminable ruban d'asphalte ? Qui pourrait bien venir perturber notre quiétude ? La réponse tombe comme un couperet dès la première minute de film : un auto-stoppeur....
3.0

[CRITIQUE] SWISS ARMY MAN

Swiss Army Man est-il un délire potache de ceux que se font deux potes adulescents affalés dans un canapé ? Ou bien est-il porté par une prose libre digne d'un auteur subversif ? "On aurait dit que" on ne connaissait rien de tout cela, et qu'on en revenait au fondement de nos émotions....
Arkham

Arkham

Rédacteur

Défendeur d'un cinéma fantastique sensoriel, j'apprécie des films échappant à ce genre, du moment que la réalisation promet des envolées lyriques ou hallucinées