[critique] Twilight – Chapitre 1 : Fascination

Isabella Swan, 17 ans, déménage à Forks, petite ville pluvieuse dans l’Etat de Washington, pour vivre avec son père. Elle s’attend à ce que sa nouvelle vie soit aussi ennuyeuse que la ville elle-même. Or, au lycée, elle est terriblement intriguée par le comportement d’une étrange fratrie, deux filles et trois garçons. Bella tombe follement amoureuse de l’un d’eux, Edward Cullen. Une relation sensuelle et dangereuse commence alors entre les deux jeunes gens : lorsque Isabella comprend que Edward est un vampire, il est déjà trop tard.

Note de l’Auteur

[rating:8/10]

Date de sortie : 07 janvier 2009
Réalisé par Catherine Hardwicke
Film américain
Avec Kristen Stewart, Robert Pattinson, Billy Burke
Durée : 2h10min
Bande-annonce :

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=gA_-DTvb-Xk[/youtube]

A moins d’habiter une grotte ou une quelconque terre reculée, il aurait été difficile d’échapper à la nouvelle adaptation de romans pour ados : Twilight, premier tome de la célèbre saga de Stephenie Meyer. Vue l’émotion débordante et quasi –incontrôlable de ces jeunes demoiselles, j’ai un peu peur de devoir traverser la foule hystérique pour accéder à mon siège. Finalement, après avoir frôlé la surdité sévère pendant la demi-heure d’attente, mes tympans ont su résister aux aigus« Il est trop BEAAAAAAUUUUU !!! », et c’est avec soulagement que je prends place. On plaisante entre copines de plus de vingt ans, se moquant gentiment de ces ados venues savourer une superbe love story. Parce que bon, nous, on n’a plus vraiment l’âge de croire à ces amours magnifiques entre un vampire et une jeune damoiselle en détresse…

Ca met du temps à démarrer, les clichés sont là, fidèles au poste. Oui, elle a 17 ans, elle arrive dans une nouvelle ville, un nouveau lycée, elle est maladroite et presque asociale…Rien de très innovant… Mais là, tout s’arrête, le temps se suspend. Exit Buffy et compagnie, Edward apparait au détour d’une cafèt bondée, et je deviens Bella ! Mon coeur s’accélère, mes pupilles se dilatent, et je commence à souffrir d’amour! Il n’y a plus que lui, et moi (et une centaine d’autres personnes )!

Robert Pattinson, aperçu dans le rôle de Cédric Diggory dans Harry Potter et qui sera bientôt Salvatore Dali dans Little Hashes, est magnifique en vampire des temps modernes. Et surtout, son jeu, tout en finesse, n’a pas de mal à nous convaincre de l’esprit torturé du jeune Edward Cullen. L’osmose est parfaite avec Kristen Stewart, actrice confirmée d’Into The Wild.
A coup sur, ce Roméo et Juliette surnaturel et magique, histoire d’amour interdite entre cette jeune ado et son vampire qui a 17 ans depuis un siècle, va chambouler les cœurs des midinettes fleurs bleues et ravir les adeptes du genre.

Écoutez-nous !

Soutenez-nous !

S’abonner
Notifier de
guest
21 Commentaires
le plus récent
le plus ancien le plus populaire
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Talatcho
Talatcho
Invité.e
30 novembre 2010 19 h 03 min

Roméo et Juliette ont eu au moins la décence de mourir à la fin du livre. SPOILER, oui en effet, il ne se passe tellement rien dans ce premier chapitre qui lutte entre le ridicule d’une pseudo tension amoureuse entre Bella et Edward (le moche) et l’étalage de clichés cocasses sur les animaux fantastiques.

C’est mauvais, surtout pour l’auteur qui y avait mis un ton différent.

juliette
juliette
Invité.e
26 avril 2010 18 h 02 min

Je n’ai pas très bien compris, tu fais à la fois une critique et une contre-critique?

lydia
lydia
Invité.e
25 janvier 2010 18 h 16 min

Il est vrai que très peu de sagas peuvent se vanter d’avoir étaient réussis, du premier au dernier volet ; A l’instar des highlander, des dents de la mer et même des matrix (un peu),
Le premier épisode plait, marque les esprits ou sublime, et on veut mieux faire ensuite. On change, on diverge pour garder l’attention du public ; mais on finit par trop toucher à l’essence du film, on perd ce petit rien de magique et on finit par obtenir l’effet inverse. Le spectateur a alors deux choix, soit s’abstenir, mais rien ni fait, soit colmater les failles, les brèches avec son imaginaire (pour ma part, la lecture des livre m’a été salutaire).

lydia
lydia
Invité.e
25 janvier 2010 15 h 16 min

heureusement d’ailleurs, car à la sortie de tentation,j’ai été deçu quelque peu.
pour information,je suis un peu cinéphile, je n’ai generalement pas de préjugés sur les genre; j’aime aussi bien le fantastique(alien,harry potter,supernatural(serie)), que le thriller (blink, jennifer 8,Man On Fire),les films touchants (Stalingrad,will hunting, Ou le cœur nous emmène, legendes d’automne),deroutant (Benny Et Joon, Sam je suis Sam,A la rencontre de Forrester,Esprits Rebelles,la ligne verte) et romantique (Sabrina, orgueil et prejuges(serie de la BBC.

lydia
lydia
Invité.e
25 janvier 2010 15 h 00 min

j’ai vu twilight 1, j’ai vraiment aimer les personnage,bien que le climat soit si morne et terne que la difference entre humains et vampires en fut effacer. ce qui m’a donné envie de lire le livre,et du cout, j’ai avaler tous les autres tomes y compris revelation et les chapitres de midnight sun

21
0
Un avis sur cet article ?x