© Gaumont Distribution

« CONNASSE » : PRINCESSE DES CŒURS, pas une totale réussite – Critique

Dernière mise à jour:

En 2013, Camille Cottin débarquait sur Canal+ dans la peau d’une parfaite connasse que l’on a adoré détester ! Cette nouvelle mini-série fut un succès pour Canal+, après l’explosif Bref.

De deux minutes filmées dans un seul et unique lieu, on obtient donc 80 minutes de film où l’humour snobinard et agressif est omniprésent. On quitte également la capitale pour suivre notre connasse favorite dans les rues de Londres, à la conquête de la vie qu’elle mérite (auprès de la famille royale), loin du petit peuple et de toute obligation de travail. Le franglais surjoué à merveille par Camille Cottin est un véritable point fort du film mais qui a malheureusement du mal à porter un scénario beaucoup trop léger au delà des 30 premières minutes. Sans être une réussite, CONNASSE est amusant et divertissant mais ne parvient pas à laisser une aussi bonne impression que les deux saisons diffusé sur Canal+, le comique de répétition imposé par la caméra caché devient très vite lassant et manque d’improvisation. La crainte d’une série de sketchs mis à la suite les uns des autres n’avait pas réellement lieu d’être, mais la trame de fond n’est malheureusement que rarement convaincante.

Dès son introduction, le film fait rire et la première scène est certainement l’une des meilleures de ces 80 minutes. Construit comme un enchaînement de monologues arrogants et égocentriques de la connasse, le scénario laisse peu de place aux différents rôles secondaires (souvent floutés) qui ne font que partie d’un décor plus global entourant Camille Cottin, et on assiste donc a des sketchs parfois lassants (comme celui avec le notaire, beaucoup trop long et répétitif dans un long format). Malheureusement, ces monologues provocateurs ayant en partie fait le succès de la série marquent moins le spectateur qui en vient parfois à douter de la caméra cachée et remet donc en question toute la réalisation, la préparation des scènes et aussi de l’intérêt du film.

Le passage au format long n’est pas une totale réussite. Malgré un film drôle et rafraîchissant, le scénario manque cruellement d’improvisation.

Malgré cela, le film reste souvent drôle, et des situations sont même hilarantes. Le jeu de Camille Cottin est bon tant elle exploite jusqu’au bout le potentiel comique de son personnage mal élevé et décomplexé. Capable d’aller au bout de toutes ses idées, elle ose se lancer dans des situations toujours plus trash qui évidemment nous font rire par leur absurdité. Au final, le film reste agréable et divertissant même s’il peine à nous convaincre et nous prouve que le passage sur grand écran d’une série courte à succès n’est pas une chose facile.

Mise en scène
Scénario
Casting
Musique
Caméra Caché
Note lecteurs6 Notes
3

Zeen is a next generation WordPress theme. It’s powerful, beautifully designed and comes with everything you need to engage your visitors and increase conversions.

Plus d'articles
INDIA SONG, ne rien faire, dire tout – Critique