© Rogue Pictures

[CRITIQUE DVD] MY SOUL TO TAKE de Wes Craven

Mise en scène
6.2
Scénario
5.5
Casting
6.8
Photographie
5.8
Musique
7
DVD
6.5
Note lecteurs0 Note
0
6.2

Quel parcours difficile qu’aura eu le film My Soul To Take du maitre de l’horreur Wes Craven. En effet, le film était déjà sorti deux ans après les Etat-Unis en salle. Puis pour couronner le tout on a du attendre deux années supplémentaires pour le (re)voir en DVD/Blu Ray. Pourtant le CV du monsieur n’est pas du tout honteux. Pour tous les amateurs de pellicules horrifiques, il est d’ailleurs un grand réalisateur reconnu avec des films qui ont marqué le genre et les esprits. Le papa de Freddy, La dernière maison sur la gauche ou encore Scream. Pourquoi une telle attente sur un petit film de série B certes; mais pas du tout mauvais quand on voit les tonnes de DTV qui sortent dans les bacs à la période d’Halloween pour ne citer que cette date.
My Soul To Take suit le destin de sept enfant né (de manière inexpliquée) le même jour d’un terrible massacre perpétué par un serial-killer. Juste avant sa mort ce dernier a juré son retour. L’action se passe donc au 16ème anniversaire des enfants. La police fait face à de nouveaux meurtres sanglants. Quelle piste retenir? Celle d’un copycat ou alors le tueur a survécu…

Notre héros Adam dit « Bug » (insecte) semble attiré voire obsédé par ces légendes autour de cet homme. Existe t-il vraiment ou bien est-ce une totale invention? Wes Craven joue avec les codes du genre qu’il a quasiment inventé. Il multiplie les fausses pistes pour égarer le spectateur lambda. Mais au fond, il s’auto-cite (auto parodie?). On est dans un mix de Freddy pour le côté cauchemars éveillés à répétitions et de Scream pour le côté je joue avec le côté réel-irréel (tueur ou apparitions). A noté que le look rasta du tueur (il ressemble un peu au leader de Korn Jonathan Davis) est plutôt foireux. Du coup pour le côté effrayant du monstre on préférera le Ghostface (Scream NDLR).
Au fond le film essaye de surfer sur la mouvance d’aujourd’hui; mais il semblerait que Craven lui même se soit perdu à son propre piège: la répétition. On a déjà vu ce genre de films avec un psychopathe à tendance schizophrène. Il rappelle également le croquemitaine des Griffes de la nuit. Le tueur vient aussi hanter une génération postérieure à sa destruction.

MY SOUL TO TAKE

”Wes Craven contemple l’évolution de cette nouvelle génération amateur de films d’horreur. Il se pose comme un grand père veillant sur son héritage.”

Le réalisateur spécialiste des slashers a du mal à nous donner des frissons. A croire qu’il est complétement dépassé par cette nouvelle génération des jump-scares gratuits et non justifiés à la Paranormal Activity. Cependant (et peut être à cause de la nostalgie) on arrive à se laisser prendre en oubliant ces principaux défauts. Grâce notamment au regard qu’il porte sur la génération « teen » américains de ces 20 dernières années. Comme un grand-père de l’horreur qui essaye de comprendre où va le nouveau genre horrifique. Il se pose sur ce constat, veillant sur son héritage.
My Soul To Take devient alors un petit plaisir coupable, plutôt agréable. Une bonne alternative pour contre carré les films qui s’étirent en « franchise tiroir à fric ». Ce n’est pas forcément ce qu’on attendait de lui; mais force est de constater que son film se regarde sans problème. En tout cas, il est bien meilleur que Cursed, son pire film à ce jour sur les loups-garou.
Côté casting on retiendra surtout la présence d’un personnage de la série Bates Motel Max Thieriot, qui tire son épingle du jeu dans le rôle de « Bug ». C’est lui qui a en effet le meilleur rôle dans le film avec ses rêves éveillés et ses absences récurrentes. Les autres rôles sont plutôt effacés par le scénario (malgré qu’il constitue les 6 autres enfants) et ils ne retiendront pas notre attention puisqu’ils sont un peu des stéréotypes d’ados. Par contre Denzel Whitaker n’a aucun lien de parenté avec l’acteur américain Forest Whitaker comme on pourrait le supposer.
Avec des aspects paranormaux (la transmission de l’âme du tueur sur un des enfants) Wes Craven apporte une nouvelle dimension à son slasher plutôt généreux côté gore. Dommage que je n’ai pas pu tester la version 3D existante. A mon avis elle apporte un côté fun supplémentaire qui ne m’aurait pas déplu bien au contraire.
En tout cas attendons de voir le grand retour du réalisateur par le biais de la mise en chantier de sa série Scream adapter de son propre scénario. Finalement les suites lui ont assez bien réussi même si le Scream 4 a été un échec commercial et critique. Il avait déjà ce côté plaisant tout comme ce métrage.

CASTING
Titre original : My Soul to Take
Réalisation : Wes Craven
Scénario : Wes Craven
Acteurs principaux : Max Thieriot , John Magaro, Denzel Whitaker, Zena Grey, Nick Lashaway et Paulina Olszynski
Pays d’origine : USA
Sortie : 01 AOUT 2012 (FRANCE) – 08 OCTOBRE 2010 (USA)
Durée : 1h43mn
Distributeur : Rogue, Relativity Media et Corvus Corax.
Synopsis : Dans la petite ville de Riverton, la légende clame qu’un serial killer a juré de revenir assassiner les sept enfants nés la nuit où il est mort. Aujourd’hui, seize ans plus tard, de nouvelles personnes disparaissent. Le psychopathe s’est-il réincarné dans l’un des sept ados, ou a-t-il survécu à cette nuit où il fut laissé pour mort ?
BANDE-ANNONCE

[youtube]http://youtu.be/87rS3rhqjpg[/youtube]

LE DVD

Sortie : 29 OCTOBRE 2014
Editeur : TF1 Vidéo
Distributeur : Paramount Home Entertainment France
Nombre de disque(s) : 1
Format : DVD-9
Boîtier : Keep Case
Bitrate : –
Authoring : –
Format vidéo : 2.35 16/9 Anamorphique (compatible 4/3)
Zone : 2
Standard : –
Image : Couleurs
Audio : Français et Anglais 5.1 + 2.0
Sous-titres : Français
Sourds et malentendants : Français
Suppléments :
Making of
Interviews
Scènes coupées et/ou allongées
Début et fins alternatifs
Commentaire audio de Wes Craven et des acteurs

Bonne image sur support DVD pas de test blu-ray. Par contre on aurait aimé tester le film sur sa version 3D car pour les films films d’horreur; elle est toujours sympathique (je pense au projection de sang notamment). Dommage…

Zeen is a next generation WordPress theme. It’s powerful, beautifully designed and comes with everything you need to engage your visitors and increase conversions.

Plus d'articles
EVA EN AOÛT, un doux souvenir d’été – Critique