[critique] Toy Story 3

Affiche du film TOY STORY 3

Les créateurs des très populaires films Toy Story ouvrent à nouveau le coffre à jouets et invitent les spectateurs à retrouver le monde délicieusement magique de Woody et Buzz au moment où Andy s’apprête à partir pour l’université. Délaissée, la plus célèbre bande de jouets se retrouve… à la crèche ! Les bambins déchaînés et leurs petits doigts capables de tout arracher sont une vraie menace pour nos amis ! Il devient urgent d’échafauder un plan pour leur échapper au plus vite. Quelques nouveaux venus vont se joindre à la Grande évasion, dont l’éternel séducteur et célibataire Ken, compagnon de Barbie, un hérisson comédien nommé Larosse, et un ours rose parfumé à la fraise appelé Lotso.

Note de l’Auteur

[rating:8/10]

Date de sortie : 14 juillet 2010
Réalisé par Lee Unkrich
Film américain
Avec Tom Hanks, Tim Allen, Michael Keaton
Durée : 1h40min
Titre original : Toy Story 3
Bande-Annonce :

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=Pjudwd-uxtg[/youtube]

Toy Story 3, le troisième volet de cette saga réalisé en maître par Lee Unkrich, est simplement un instant de bonheur, En cela rien d’étonnant, puisque Lee Unkrich a déjà participé comme monteur sur les deux précédents opus de cette saga mais a, de plus, déjà co-réalisé Toy Story 2, Monstres & Cie et le Monde de Nemo.

Étonnement, ce film semble davantage fonctionner auprès des adultes que des enfants. Toy Story 3 traite de ce passage délicat de la fin de l’enfance où nous entrons dans cet âge ô combien sérieux : l’âge adulte. Le rituel de ce passage n’est rien moins que l’abandon des jouets de notre enfance.

Photo du film TOY STORY 3

Si le spectateur est un adulte nostalgique de son enfance, Toy Story 3 risque de lui rappeler cette période où il s’est détaché de ses jouets. Et honnêtement, pour ceux qui n’ont rien perdu de leur spontanéité d’enfant, le choc risque d’être rude.
Les enfants, eux, rient devant ce film, alors que les adultes peuvent sentir leur gorge se nouer, désirer ressortir certains accessoires profondément enfouis dans leur cave. En attendant, nous retrouvons les reflets de notre passé ici à l’écran, des jouets bien connus de nous, mis en scène dans quelques amusantes péripéties.

Photo du film TOY STORY 3

Simplement un film d’animation très réussi : beau, drôle et émouvant.

Au-delà de cette tragédie cinématographique, le rire est bien évidemment au rendez-vous avec notamment de nouveaux personnages attachants et charismatiques. Nous adorerons le couple Barbie/Ken, Rictus, le clown triste (dont la voix française est tenue par Grand Corps Malade) et bien sûr la version espagnol de Buzz l’éclair.
Ce qui est appréciable dans la saga Toy Story est l’hétérogénéité des personnages : des textures, des tailles et des styles différents s’organisent dans un même univers. Pourtant aucun détail n’est négligé : tout s’harmonise et se fond dans nos rêves.

Photo du film TOY STORY 3

C’est donc simplement un film d’animation très réussi : beau, drôle et émouvant. Ce film est donc largement à conseiller pour ceux qui souhaitent s’évader un peu de leur quotidien « de grands ». Il ne faudra donc pas en attendre une grande réflexion ; Toy Story 3 n’en a pas l’ambition et évite même le piège d’une morale trop explicite et facile.

Écoutez-nous !

Soutenez-nous !

S’abonner
Notifier de
guest
5 Commentaires
le plus récent
le plus ancien le plus populaire
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Missa
Missa
Invité.e
9 juillet 2011 13 h 17 min

J’ai faillit pleurer lorsqu’ils sont sur le point de se faire brûler dans la déchetterie et qu’ils se tiennent tous la main, mêem si je savais pertinemment que ça n’allait pas se finir comme ça et qu’ils allaient être sauvés!

esff
esff
Invité.e
12 octobre 2010 16 h 07 min

Rholalalalalala mieu vaut voir un bon film de cul

Anakay
Anakay
Invité.e
19 août 2010 9 h 31 min

Je suis allée le voir avec ma fille de 7 ans. Effectivement nous n’en avons pas eu la même vision, en tout cas la même compréhension, ce qui est bien normal. Bien sur on rit beaucoup, les dessins, les couleurs, les personnages sont à mourir. On retrouve quelques jouets de notre enfance (j’ai 36 ans :p). Mais j’ai aussi versé ma petite larme à deux reprises. Etant une maman on ne peut pas éviter de penser que dans quelques années, nos enfants nous « quitteront » et puis la scène finale où Andy se décide à donner ses jouets et le regard qu’il porte sur eux est super émouvant. Un bon divertissement. Un petit bémol toutefois, le 3D : aucun intérêt. Sans parler du fait que ma fille n’arrivait pas à garder ses lunettes trop grandes en place, il y a si peu de 3D que je ne vois pas pourquoi ils nous ont infligés ça. Surement la mode du moment !

nana
nana
Invité.e
18 août 2010 19 h 52 min

Très belle fin pour cette saga… Un très beau moment !

Eric Dennery
Eric Dennery
Invité.e
30 juillet 2010 11 h 14 min

Tout à fait d’accord avec cette critique.
Le doublage de Grand Corps Malade m’a bien amusé aussi.

5
0
Un avis sur cet article ?x