[critique] World Invasion – Battle Los Angeles

Eric Rédacteur depuis le 21.02.2010

Au camp Pendleton, base militaire située à proximité de Los Angeles, un groupe de Marines, dirigé par le sergent Michael Nantz, est appelé à riposter immédiatement à l’une des nombreuses attaques qui touchent les littoraux à travers le monde. Le sergent Nantz et ses hommes vont mener une bataille acharnée contre un ennemi mystérieux qui est déterminé à s’emparer de l’approvisionnement en eau et à détruire tout sur son passage.

Note de l’Auteur

[rating:1/10]

Date de sortie : 16 mars 2011
Réalisé par Jonathan Liebesman
Film américain
Avec Aaron Eckhart, Michelle Rodriguez, Ramon Rodríguez
Durée : 1h56min
Titre original : Battle : Los Angeles
Bande-Annonce :

Je me pose la question ouvertement : que sauver dans ce film ? Certainement pas le non-scénario de lutte des “héroïques” Marines contre la grande “menace” extraterrestre qui aligne un nombre impressionnant de clichés comme une énorme propagande pour l’armée américaine à travers de “magnifiques” sacrifices ou encore le fait d’avoir des enfants à sauver au milieu du champ de bataille… Cela faisait longtemps qu’un tel manichéisme n’avait plus eu autant droit de cité dans un film américain… Independance Day avait à l’époque au moins la qualité d’avoir quelques moments volontairement drôles.

Car ici, on ne peut s’empêcher de rire du ridicule des situations exposées tant elles sont vues et revues. On ne peut qu’être atterré par la quantité de répliques qui sonnent faux et par le jeu des acteurs qui sont simplement dans un registre Rambo-like extrêmement lassant et peu expressif.
On aurait pu éventuellement apprécier la réalisation typée action relativement maîtrisée… Si celle-ci n’avait pas autant un arrière-goût de jeu vidéo façon Gears Of War ou Halo ! L’impression étant d’autant plus entretenue par un scénario similaire d’invasion extraterrestre…

World Invasion – Battle Los Angeles rassemble le pire des films d’invasion extraterrestre sans y apporter quoique ce soit.

Décevant de bout en bout, World Invasion – Battle Los Angeles rassemble le pire des films d’invasion extraterrestre sans y apporter quoique ce soit. Même les effets visuels, qui rappellent parfois District 9, sont quelconques… On comprend qu’aucune réelle “tête d’affiche” ne soit aller se fourvoyer dans une telle… Pardon, j’ai failli être vulgaire. Si votre temps est précieux, faites vous rembourser les quelques secondes où vous avez été tenté d’aller visionner ce film.

Rédacteur depuis le 21.02.2010
S’abonner
Notifier de
guest
2 Commentaires
le plus récent
le plus ancien le plus populaire
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
cedric
cedric
Invité.e
10 juillet 2011 2 h 38 min

bien meilleur ke skyline monster la guerre des monde ou district 9 car au moin on sait pourkoi il son venu envahir notre planete et puis les e.t ressemble a kelke chose car dans les films ke je cite ils sont a ch….. c vrai ke le cliché US marines est utilisé a tou va mais bon se sont les seuls qui ont les moyen de faire ce genre de film alors.

Jean-Luc Gauville
Jean-Luc Gauville
Invité.e
2 avril 2011 13 h 28 min

Cher critique,

J’ai vu le film et je vous l’accorde ce n’est pas un grand film, mais il a ses moments. Les acteurs offrent de bonnes prestations et j’aime le ton documentaire du film. Il avait le ton de Starship Troopers et de Private Ryan. J’ai aimé la fin ouverte du film. Cette bataille n’était qu’une parmi vingt autres. C’est un microcosme du conflit. Le scénariste a rempli son film de clichés sur les Marines. Pourtant à l’occasion il pouvait s’en échappé comme la rencontre avec des soldats de l’armée. J’avais lu que les personnages n’avaient pas de profondeur. Eckart et les jeunes acteurs leurs donnent vie. Ils ne sont pas uni-dimensionnels. En effet, Eckart a deux longs dialogues avec l’enfant et un de ses caporaux. On voyait le stoïcisme extérieur de ce sergeant-chef et que derrière cette facade il y avait un être humain. Les autres avaient chacun leurs personalités et ils pouvaient avoir de l’humour. J’ai aimé la touche du metteur-en-scène sur ces extra-terrestres. Au moins cinq types apparaissent dans le film et il y a de bons scènes pour mieux les connaître. Si on faisait attention, on pouvait avoir une bonne idée des raisons de la bataille.
Dans votre critique, vous mettez l’accent avec raison sur ces faiblesses, mais nullement sur ces forces. Merci, Jean-Luc

2
0
Un avis sur cet article ?x
()
x