one piece,one piece film,one piece film red,avis,critique
Crédits : O/2022 OP

ONE PIECE FILM : RED… flag – Critique

Pour fêter les vingt-cinq ans du manga, One Piece s’est offert une sortie dans les salles obscures avec son quinzième long-métrage, Red. Cependant, le film de Goro Taniguchi n’est ni à la hauteur de l’évènement et encore moins à celle de l’œuvre originale d’Eiichiro Oda.

Utanasie

Red. Un titre qui a engendré l’excitation de millions de fans à travers le monde. Un titre qui fait référence à Shanks le Roux, personnage mythique de One Piece et mentor énigmatique de Luffy, dont la simple présence suffit à interrompre les batailles. Mais si celui qui a légué son chapeau de paille à Luffy est bien présent au casting de Red, nous n’apprendrons rien de plus sur l’Empereur. Red se concentre, sur sa fille Uta, capable grâce à son Fruit du Chant de modifier l’équilibre du monde de One Piece.

Goro Taniguchi exploite les pouvoirs de sa protagoniste dans des tableaux musicaux regorgeant de créativité, même si leurs trop grands nombres nuisent au rythme global du film. Au-delà de ses performances vocales rendues par Hoshi pour la version française et Ado pour la version originale, Uta, par ses ressemblances et ses dissonances avec Luffy, est un reflet déformé du pirate au chapeau de paille. Mais le personnage est loin des espoirs placés en lui en début de film, la faute a un scénario confus, une personnalité aux contours flous, un fruit du démon à l’étendue et aux limites incompréhensibles, et des rebondissements qui donnent envie de se fracasser la tête contre un ponéglyphe. En outre, Uta souffrira de la comparaison avec l’un des antagonistes d’un animé et manga majeur de ces dernières années dont le héros arbore une tenue orange.

Photo du film ONE PIECE FILM : RED
Crédits : O/2022 OP

Haro sur le Goro

Concentré sur ses pièces musicales, Goro Taniguchi néglige ses scènes d’action. Les combats sont illisibles tant la focale longue empêche le spectateur de discerner les mouvements des personnages, d’autant plus avec un univers aussi foisonnant de couleur que celui de One Piece. On est plus proche de la crise d’épilepsie que de l’extase de fan.

ONE PIECE FILM : RED se paie également le luxe de n’avoir aucune joute en un contre un, alors qu’elles ont fait la gloire de la franchise depuis 1997. Le film se contente de nous offrir une kyrielle de personnages utilisant tour à tour leurs attaques signatures.

Reste quelques séquences en écho aux scènes cultes de l’oeuvre d’Oda, notamment à la Bataille de Marine Ford, des alliances inattendues entre ennemis d’hier et de demain, la présence de dizaines de personnages de la saga, bien qu’ils soient sous-développés, quelques tenues sympathiques des Chapeaux de Paille. Du baume sur les plaies laissées par les presque deux heures de film qui apaiseront le fan blessé.
Mais les cicatrices, elles, demeureront toujours.

ONE PIECE FILM : RED emmène l’équipage au Chapeau de Paille sur les terres inexplorées du film musical. Une prise de risque louable qui tombe à l’eau au regard de choix scénaristiques et de mise en scène peu pertinents, cristallisés par un personnage principal complètement raté.

Alan

Cet article a été publié suite à une contribution d’un·e rédacteur·rice invité·e.
Si vous souhaitez écrire une actualité, une critique ou une analyse pour le site, n’hésitez pas à nous envoyer votre papier !

Note des lecteurs41 Notes
Titre original : One Piece Film - Red
Réalisation : Goro Taniguchi
Scénario : Eiichiro Oda, Tsutomu Kuroiwa
Voix françaises : Stephane Excoffier, Mayumi Tanaka, Marie Braam
Date de sortie : 10 août 2022
Durée : 1h55min
1.5

Écoutez-nous !

Soutenez-nous !

S’abonner
Notifier de
guest
9 Commentaires
le plus récent
le plus ancien le plus populaire
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Léa
Léa
Invité.e
27 août 2022 0 h 08 min

Pour ma part, j’ai trouvé que le film était bien. Je trouve que certaines critiques sont un peu « forcées » car one piece red reste un film indépendant qui n’a pas de lien avec l’animé donc c’est normal que ça ne soit pas totalement lié avec l’histoire de l’œuvre d’oda. Je trouve que ça change et que cela nous permet de voir one piece d’une autre manière et dans un autre style qui est plus musical. Cependant, on retrouve pas mal de personnages que l’on connait (en dehors des persos principaux) et que l’on est content de revoir mais aussi que l’on avait pas vu depuis pas mal de temps. En tout cas je ne juge personne et chacun a le droit de se forger son propre avis car il y aura forcément des gens qui ont apprécié le film et d’autre qui n’ont pas vraiment aimé.

Dylan
Dylan
Invité.e
24 août 2022 5 h 13 min

« Uta un personnage principal raté aux pouvoirs incompréhensible » merci Alan pour ce magnifique article. N’importe quel abruti peut être recruté pour faire ce job de nos jours. Quel triste constat..
Comme le dise les autres en commentaire, il s’agirait simplement de comprendre le film avant de vouloir en parler.. Enfin soit…
Seul point objectif : il n’y a pas de 1v1. Et alors ?
Ainsi que la scène de combat final contre Tôt Musica se révèle effectivement très rapide et très coloré.

Alan
Alan
Invité.e
Répondre à  Dylan
27 août 2022 14 h 22 min

Pour le scénario je suis resté évasif pour ne pas spoiler les rebondissements de l’intrigue aux lecteurs, mais je vais préciser mon propos dans ce commentaire qui comportera des spoilers.

Le principal intérêt du scénario pour moi est la dualité entre Luffy et Uta. L’un veut devenir le Roi des Pirates, l’autre abolir l’âge d’or de la piraterie. Leurs deux volontés sont liées à Shanks. On se retrouve également avec une dynamique intéressante pour Luffy qui ne peut/veut affronter son ami d’enfance. Ça aurait pu être intéressant de confronter les points de vue d’Uta et de Luffy. Sauf que ça ne marche pas parce qu’Uta ne change jamais d’avis jusqu’à la fin du film alors que les deux personnes les plus proches d’elle sont des contre-exemples de son idéologie.

En plus avec Tôt Musica on se retrouve avec un antogoniste manichéen alors qu’Uta était plus interessante, plus grise. Et cela fait disparaître l’un des enjeux dramatiques du film : la réticence de Luffy et même de Shabks a attaqué Uta. Avec Tôt Musica cet enjeu n’a plus d’importance vu qu’elle n’est plus la menace.

Ensuite Uta souffre du syndrome dupersonnage trop puissant qui n’utilise pas ses pouvoirs à leur plein potentiel pour qu’il y ait un film.

Il y a une autre incohérence liée à son pouvoir n’ a aucun sens à cause de deux scènes qui se contredisent. La première avec les Mugiwara dans les souterrains d’Elegia et Robyne qui dit que le pouvoir d’Uta à un champ d’action limité. La seconde avec l’explication de la nature du pouvoir d’Uta qui peut endormir ceux qui entendent sa voix et les envoyer dans le monde du chant. Du coup si tous les personnages sont endormis comment peuvent ils accéder aux souterrains d’Elegia?

Il y a aussi le fait que Gordon garde la partition qui permet d’invoquer un démon qui a littéralement tué toute la population de l’île dont il était le gouverneur par amour de la musique,ce qui est très discutable en terme de coherexe. Il aurait pu au moins éloigner la partition d’Uta pour éviter un nouveau massacre en me donnant par exemple a un ami qui vit hors d’Elegia

Il y a plein d’autres problème de scénario mais je ne vais pas tous les énumérer.

Pour finir, l’avis de cette critique est évidemment subjectif. Je n’utilise pas la première personne par convention. Quand je dis que le scénario n’a aucun sens c’est évidemment mon avis à moi.

Etienne
Etienne
Rédacteur.rice du site
Répondre à  Dylan
28 août 2022 13 h 46 min

Tout le monde a le droit de donner son avis sur le film ainsi que sur l’article mais il est inacceptable d’insulter « d’abruti » un de nos rédacteur.trice.s
Les insultes n’ont pas leur place dans les commentaires même si Alan a un avis différent du vôtre

Zeref
Zeref
Invité.e
23 août 2022 8 h 43 min

Totalement d’accord avec votre avis, et je vais me permettre de développer ma critique et non pas de faire comme la plupart des enfants en commentaire qui s’expriment puérilement sans arguments constructifs.
One piece red ça a été pour moi un grand moment de rire tellement l’incompréhension et l’absurdité régnaient.
Je pense tout d’abord à la VF qui passe d’une voix d’enfant à la voix d’Oshi qui m’a fait tout de suite ressortir du film.
De plus, Shanks, censé être présent plus de dix minutes dans un film qui en fait sa promotion, sérieusement, trois mots, un coup d’épée, sa fille qui meurt et hop générique de fin? Ça passait très bien à Marine Ford mais la… tout dans se film était précipité. Un scénario très bancale, une apparition raté de joyboy qui est censé être une des transformations les plus cool de luffy.
Je pourrais détailler la critique mais je vais me contenter de dire que les dialogues faibles et les effets épileptique ne m’ont pas convaincu et m’ont fait détester ce film que j’attendais.
Et s’il vous plaît, ne vous contenter pas de dire tu as tort moi j’aimais bien ou alors tu connais rien à One piece, tenter de faire appel à votre esprit critique qu’on discute de cette bouse monumentale.

Skynight
Skynight
Invité.e
22 août 2022 13 h 26 min

Arrêter de critiquer one piece red c’est le meilleur films il et cannon il et génial les musiques ça va trop bien avec uta

Monkey.D Luffy
Monkey.D Luffy
Invité.e
22 août 2022 11 h 00 min

Personnellement je n’ai rien a dire j’ai était voir l’avant première de Red et tout se qui est dit n’est pas tout a fait vrais rien que le fait de dire que les combat on ne peut les suivre des yeux excuses moi mais comment expliquer vous que j’ai pue voir tout les combats et correctement en plus de sa le film et juste incroyable à mes yeux

9
0
Un avis sur cet article ?x