Soutenir Le Blog Du Cinéma ? Cliquez ici !
cultes ! cinéma

À la découverte des lieux mythiques du 7ème Art avec Cultes ! Cinéma

Le livre « Cultes ! Cinéma » explore l’histoire du cinéma à travers cent lieux de tournage mythiques. Du cimetière du Bon, la Brute et le Truand (en réalité factice) au bus d’Into the Wild (déplacé, car victime de son succès), « Cultes ! Cinéma » vous embarque pour une aventure passionnante et originale autour du monde.

Le Bagdad Café, la St. Andrew’s School, le Café des Deux Moulins ou encore la Gare de King’s Cross. Impossible de penser à ces lieux sans visualiser les films mythiques qui y ont été tournés : Bagdad Café (Percy Adlon, 1987), Le Cercle des poètes disparus (Peter Weir, 1989), Le Fabuleux Destin d’Amélie Poulain (Jean-Pierre Jeunet, 2001) et Harry Potter à l’école des sorciers (Chris Columbus, 2001). C’est pour dévoiler les secrets de chacun de ces lieux, et de 96 autres, que l’équipe de fantrippers a réalisé CULTES ! Cinéma, un livre pour revivre les chefs d’œuvres du 7e art à travers la re-découverte des lieux où ils ont été réalisés.

Avec des chiffres-clés pour mieux comprendre l’importance de certains longs-métrages dans l’histoire du cinéma et avec une quantité incroyable d’anecdotes, CULTES ! Cinéma permet d’en découvrir plus sur les coulisses des films qui ont conquit le cœur du public. On y apprend notamment que certains réalisateurs ont tourné leurs œuvres dans des endroits où ils ne sont jamais allés ! C’est notamment le cas de Stanley Kubrick qui ne s’est pas rendu aux environs de Spitzkoppe en Namibie pour 2001, L’Odyssée de l’espace. Le cinéaste était en réalité resté en Angleterre et avait projeté des prises de vue de paysages namibiens sur un écran devant lequel les hommes-singes se déplaçaient. Quelques décennies plus tard, c’est James Cameron qui a numérisé des photos des montagnes de Zhangjiajie avec celles des monts Huang pour créer les légendaires montagnes flottantes de Pandora (Avatar, 2009). Résultat ? Ni le réalisateur, ni aucun membre de son équipe n’a jamais mis les pieds en Chine pendant le tournage. 

cultes ! cinéma

Dans CULTES ! Cinéma, on peut aussi en apprendre plus sur les liens parfois inattendus qu’il peut exister entre le cinéma et l’armée. Au-delà des longs-métrages qui peuvent être réalisés sur l’armée et le développement d’une politique d’accueil des tournages par le ministère de la Défense, des soldats se retrouvent souvent devant la caméra. Pour la scène de bataille de New York, on apprend que Joss Whedon a eu recours à des soldats réservistes qui ont été engagés pour tourner aux côtés des Avengers (2012). Un sergent de l’État Major avait d’ailleurs salué l’initiative qui, selon lui, a beaucoup joué pour le réalisme de la scène. Quelques années auparavant, c’était Mel Gibson qui avait pu bénéficier de la mise à disposition d’une partie de l’armée irlandaise pour les ambitieuses reconstitutions de bataille de son deuxième long-métrage en tant que réalisateur (Braveheart, 1995).

Parfois certains lieux sont mêmes reconstitués comme ce fut le cas du stade Ellis Park pour Invictus (Clint Eastwood, 2009) ou du Colisée de Gladiator (Ridley Scott, 2000). CULTES ! CINÉMA, révèle aussi que certains films auraient pu ne jamais exister tel que nous les connaissons aujourd’hui. Ainsi Steven Spielberg avait eu beaucoup de mal à obtenir les autorisations pour filmer Indiana Jones et la dernière croisade (1989) à Petra en Jordanie. Heureusement, le réalisateur a croisé le roi Hussein de Jordanie lors d’un tournoi de golf en Écosse et c’est ainsi que ce dernier a finalement délivré toutes les autorisations nécessaires à l’équipe de tournage. Indy et son père sans ce monument antique auraient certainement été surprenant. De même que de voir Liam Neeson ou Mickey Rourke dans le rôle de John Keating à la place de Robin Williams dans Le Cercle des poètes disparus (Peter Weir, 1989). Une possibilité qui avait été évoqué avant le tournage de ce film qui a inspiré des millions de spectateurs et spectatrices à travers le monde. 

Avec 200 pages riches d’anecdotes et de faits, CULTES ! Cinéma porte un regard original sur les œuvres qui ont fait l’histoire du 7e art, pour le plus grand bonheur de tous les curieux !

Sarah Cerange

Écoutez-nous !

Soutenez-nous !

Soutenez-nous !
Rédactrice
S’abonner
Notifier de
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
0
Un avis sur cet article ?x