V

éritable institution télévisuelle au Royaume-Uni depuis 1963 et désormais forte de plus de 800 épisodes, est la série de science-fiction la plus ancienne encore en cours de diffusion. Rajeunie à l’occasion d’un relaunch en 2005 sous la houlette de , la série contant les aventures d’un extraterrestre vieux de 900 ans (au moins) qui se balade dans un vaisseau qui a l’apparence d’une cabine de police (genre cabine téléphonique britannique mais en bleu) s’exporte de mieux en mieux, malgré son postulat un peu étrange et son look relativement vintage, et touche de plus en plus un nouveau public.

A l’occasion des 50 ans de la série en novembre 2013, la production a d’ailleurs mis les petits plats dans les grands pour en faire un véritable évènement… planétaire. En effet, la série s’est échappée du petit écran vers les salles obscures dans de nombreux pays (mais pas la France…), en version 3D qui plus est, et l’épisode a été diffusé à la télévision en quasi-simultané dans de nombreux pays par les chaines qui en avait les droits (ici France 4 au sein d’une soirée exceptionnelle). La sortie du DVD de cet épisode très spécial (où l’on trouvera également le dernier épisode de Noël avec ) est l’occasion pour faire le point sur cet anniversaire.

Photo de DOCTOR WHO - LE JOUR DU DOCTEUR

(c) BBC

”Le Jour du Docteur, c’est pour un 50ème anniversaire un très beau cadeau fait au fans de Doctor Who”

La montée en gamme des effets visuels depuis la 5ème saison trouve ici, à l’issue de la 7ème et avec un budget adapté à “l’évènement” des 50 ans, un aboutissement notable et remet la série face à ses homologues américaines. C’est ce qui est immédiatement remarquable quand démarre cet épisode. Très vite ensuite, l’action démarre et fait directement appel aux connaissances du spectateur en ce qui concerne la série et son histoire. Des apparitions aux références, en passant par l’union de différentes incarnations du Docteur au cours de l’épisode : tout est fait pour flatter le fan ou l’historien de la série. Et pour cette même typologie de public, l’épisode est en mon sens très réussi : une race de méchants extraterrestres non revus depuis le relaunch, une remise en question d’un évènement fondateur de l’histoire du héros, de l’humour british, etc…

Malheureusement, je crains fort que cet épisode spécial ne soit absolument pas un “jumping point” idéal pour s’intéresser à la série malgré un ton totalement respecté mélangeant humour et tension dramatique et une prestation très intéressante des acteurs principaux avec notamment un à la hauteur de ses homologues et Matt Smith dont l’alchimie est d’ailleurs palpable, en trouvant en une seule incursion dans cet univers le bon positionnement de son personnage. En effet, la somme des références et le fait que cet épisode soit charnière dans le scénario de la saga en elle-même le rend difficilement accessible au néophyte. Et je ne parle même pas du ton très original et vintage de la série qui déjà en temps normal peut en rebuter plus d’un.

Le Jour du Docteur, c’est pour un 50ème anniversaire un très beau cadeau fait au fans : luxueux dans le fond et dans la forme, respectueux du passé mais pas simplement nostalgique, on y trouve tout ce qu’il faut pour se régaler de l’univers du Docteur. Par contre, malgré le bel écrin qui assied la légitimité de cette série, l’épisode spécial est en mon sens trop ancré dans une intrigue globale pour y faire pénétrer la personne qui n’a pas préalablement visionné quelques épisodes de la série, pas seulement pour le côté fan-service mais surtout pour l’importance de l’évènement dépeint ici dans la narration.

CASTING
Nombre d’épisodes : 813
Format : 75 minutes
Date de 1ère diffusion UK : 23 Novembre 2013 (BBC One)
Date de 1ère diffusion FR : 23 Novembre 2013 (France 4)
Date de sortie DVD : 1e Décembre 2014
Distributeur : France TV Distribution
Titre original : Doctor Who : The Day of the Doctor
Création :
Avec David Tennant, , Matt Smith, , John Hurt,
Synopsis : Les Docteurs nous embarquent dans leur plus grande aventure à travers le temps et l’espace dans ce spécial 50ème anniversaire. Un terrible évènement se tisse dans les sous-sols de la National Gallery à Londres, dont l’origine remonte à l’année 1562, où la reine Elizabeth d’Angleterre fût la cible d’un complot visant à l’assassiner. Et quelque part dans l’espace, une bataille du fond des âges est sur le point d’engendrer de terribles conséquences…

BANDE-ANNONCE