Sans être un adorateur de la programmation de , je suis forcé d’admettre que ce service de vidéo à la demande est devenu au fil du temps un diffuseur et producteur notable. Parfois surprenant dans ses choix, on ne peut nier la variété des productions proposées et une qualité solide du catalogue de celles-ci. Surfant sur la vague super-héroïque en ayant conclu un accord avec Studios pour un ensemble de séries sur les justiciers urbains new-yorkais de la firme, a proposé en début d’année la première saison de MARVEL’S DAREDEVIL qui a surpris en terme de qualité et surtout par un ton bien moins humoristique que ce qui était jusque là proposé au cinéma ou à la télévision par la maison-mère des IRON MAN, CAPTAIN AMERICA et autre MARVEL’S AGENTS OF S.H.I.E.L.D.

Deuxième série de cet accord entre Marvel et Netflix, MARVEL’S JESSICA JONES est issu d’un comic-book bien plus récent et confidentiel que DAREDEVIL. Le personnage a été créé dans la série ALIAS (rien à voir avec la série télévisée de J.J. Abrams avec Jennifer Garner) par Brian Michael Bendis pour une gamme plus “adulte” chez Marvel en 2001. Détective privée au caractère bien trempé mais également ex-super-héroïne, Jessica Jones est un Mike Hammer au féminin au début de la série, en un peu plus alcoolique et bien sûr douée d’une force surhumaine. , d’abord découverte dans VERONICA MARS mais surtout l’interprète de la petite amie junkie de Jesse dans la saison 2 de BREAKING BAD, rentre parfaitement dans la peau de cette héroïne confrontée au retour de son “nemesis”.

Photo de la série MARVEL'S JESSICA JONES

dans le rôle de Killgrave © Marvel / Netflix

Car au détour des quelques répliques bien senties, de combats relativement simplistes (voire assez ridicules en comparaison de ce qui avait pu être proposé dans la grande sœur DAREDEVIL) et de personnages secondaires parfois inégaux, l’énorme force de cette production réside dans son méchant, Killgrave, interprété par David Tennant. A l’instar de Wilson Fisk interprété par dans l’autre série Marvel/Netflix par Vincent D’Onofrio, le personnage de Killgrave est à la fois extrêmement bien écrit en un réel psychopathe malsain et effrayant, mais également brillamment joué par un Tennant qui, sorti de ses bons rôles dans DOCTOR WHO et dans BROADCHURCH, sait à nouveau se renouveler et rentrer dans la peau de cet horrible individu.

« Cette première saison de MARVEL’S JESSICA JONES a un capital sympathie indéniable, mais n’est pas assez bonne pour être à 100% encensée. »

Et la série tient sans aucun doute principalement par son ton un poil trash pour l’univers propret de Marvel et surtout par son excellent méchant. En effet, JESSICA JONES s’essouffle un peu dans sa deuxième moitié quand elle fait tirer en longueur la poursuite entre Killgrave et Jessica Jones : on entrevoit les faiblesses de certains personnages et de certaines intrigues présentes pour nous faire patienter jusqu’à une confrontation finale malheureusement un peu vite expédiée (celle autour de l’avocate jouée par était d’une lourdeur…).

Au final, MARVEL’S JESSICA JONES n’est une assez bonne série que pour deux raisons : son ton grim n’gritty qui dénote de l’ambiance relativement gentillette du Marvel Cinematic Universe dans son ensemble et son méchant détestable, malsain et au final extrêmement réussi ! A côté de cela, il reste pas mal de défauts à corriger (parfois de simples détails de scénario ou de choix de casting plus cohérents) qui peuvent parfois faire décrocher de la série, surtout dans son dernier tiers qui tire un peu en longueur. Ça me rapproche étrangement de mes anciens profs de lycée et de leurs “bien mais peut mieux faire” mais cette première saison de MARVEL’S JESSICA JONES a un capital sympathie indéniable mais n’est pas assez bonne pour être à 100% encensée.

D’ACCORD ? PAS D’ACCORD ?

INFORMATIONS

Affiche de la série MARVEL'S JESSICA JONES


Titre original : Marvel’s Jessica Jones
Créateur :
Acteurs principaux Krysten Ritter, David Tennant, , , Carrie-Anne Moss…
Pays d’origine : USA
Date de diffusion : 20 novembre 2015 (US/FR)
Saisons : 1
Format : 13x42min
Diffuseur : Netflix
Synopsis : La super-héroïne Jessica Jones s’est reconvertie en détective privé. Hantée par un événement traumatisant de son passé, elle se cache à New York et se contente de sordides affaires adultères. Une nouvelle enquête va faire ressurgir de vieux démons…
BANDE-ANNONCE