Photo (1) de la série MON ONCLE CHARLIE

La vie d’un riche célibataire est bouleversée lorsque son frère divorcé et son neveu de 10 ans débarquent dans sa propriété de Malibu. Malgré leurs différences, les deux frères décident de co-habiter pour offrir un foyer au jeune Jake.

Note de l’Auteur

[rating:6/10]

Saisons : 9
Nombre d’épisodes : 24
Format : 22min
Date de 1ère diffusion US : 19 septembre 2011 (CBS)
Date de 1ère diffusion FR : prochainement
Titre original : Two and a Half Men
Création : Chuck Lorre, Lee Aronsohn en 2003
Avec Ashton Kutcher, Jon Cryer, Angus T. Jones

Bande-annonce :

Difficile de parier sur la pérennité d’un programme comme Mon Oncle Charlie qui malgré huit saisons au compteur se voit amputé de son pilier central : l’infatigable Charlie Sheen. Rôle biographique ou non, il incarnait à merveille ce frère fainéant et tombeur de jupons, sarcastique à chaque fois que l’occasion se présentait mais au combien sympathique. Jour de deuil donc depuis son éviction du show et il en fallait du courage pour remplacer une figure aussi emblématique. Ce valeureux chevalier se nommera Ashton Kutcher.

Tombé comme un cheveux sur la soupe après un épisode consacré à la mort de Charlie Harper, ce dernier n’est assurément pas le cheval sur lequel j’aurai misé de prime abord. Néanmoins, sans pour autant être aussi charismatique que son confrère, Ashton Kutcher assume plutôt bien son rôle de jeune milliardaire insouciant et naïf. Les gags s’enchainent dans un rythme soutenu et l’on surprend même quelques mimiques passées sous silence depuis le loufoque Eh Mec Elle Est Où Ma Caisse ? et le mythique That 70’s Show.

Photo (2) de la série MON ONCLE CHARLIE

Ne soyons pas trop cruel et attendons une saison de plus avant de lui asséner le coup de grâce.

En réalité son personnage permet plus aux deux « anciens » de la série (Alan et son fils Jake) d’être toujours de la partie puisque auparavant ils ne faisaient que graviter autour du monde de Charlie et n’avaient pas d’histoire à proprement parlé. L’arrivée d’Ashton Kutcher permet donc de ne pas voir l’arrêt brutal d’une série à succès et cette neuvième saison sert de plateforme d’essai pour voir si la série peut/doit continuer ou non.

En bref, loin d’égaler la première version de Mon Oncle Charlie, cette nouvelle saison est à prendre comme une série diamétralement opposée pour pouvoir l’apprécier à sa juste valeur. Car que ça plaise ou non que Charlie Sheen ne soit plus de la partie, il ne faut pas passer à côté de l’un des divertissements les plus fiables de ces dernières années. Alors ne soyons pas trop cruel et attendons une saison de plus avant de lui asséner (ou non) le coup de grâce.

Photo (3) de la série MON ONCLE CHARLIE