Pour rétablir l’ordre dans les secteurs les plus dangereux de Los Angeles, une brigade de police en arrive à mettre en oeuvre des méthodes plutôt expéditives et inhabituelles.

Note de l’Auteur

[rating:9/10]


Saisons : 7
Nombre d’épisodes : 88
Format : 42 minutes
Date de 1ère diffusion en France : 23 novembre 2003
Création : Shawn Ryan
Avec Michael Chiklis, CCH Pounder, Benito Martinez
Trailer saison 7 :

ARVE Error: id and provider shortcodes attributes are mandatory for old shortcodes. It is recommended to switch to new shortcodes that need only url

Créée en 2002 par Shawn Ryan, The Shield est une série policière (une de plus me direz-vous) nous embarquant dans le quotidien d’une escouade censée nettoyer les rues de Los Angeles de la racaille qui y séjourne. Dès les premiers épisodes on sent le gros potentiel de cette série avec des situations qui ne font pas dans la dentelle, loin de là, et des personnalités n’allant pas par quatre chemins pour réaliser un objectif sur le terrain. On assiste donc à une succession de scènes chocs (démembrements, viols, toxicomanie, etc) et à des fusillades bourrines susceptibles de plaire aux amoureux de grand spectacle dans le genre policier. The Shield une série coup de poing ? Oui mais pas que dans l’action. Le créateur de la série et les scénaristes qui s’y sont succédés non pas fait les choses à moitié au niveau psychologique. Chaque protagoniste a une véritable personnalité, une histoire qui le suit et qui le hante, tout cela évoluant bien évidemment au fil des saisons avec une montée en puissance qui explosera de mille feux lors de la dernière saison.

Côté acteurs, The Shield est sans doute l’une des trop rares séries avec Les Soprano, OZ ou The Wire a nous fournir un casting à la hauteur de nos attentes. Même si certains épisodes sont un peu en dessous de ce que l’on peut attendre, aucune faiblesse n’est à déplorer au sein des acteurs : Michael Chiklis est magnétique en chef d’escouade essayant tant bien que mal de joindre les deux bouts pour aider sa famille, Walton Goggins excelle en partenaire prêt à tout pour se faire plein d’oseille… bref un casting prestigieux qui se verra renflouer le temps d’une saison ou de quelques épisodes par des personnalités telles que Forest Whitaker, Glenn Close ou encore Alex O’Loughlin. Une bien belle brochette qui ne cesse de gagner en confiance saison après saison.

Niveau scénario, The Shield laisse la part belle à ce que le genre du polar fait de mieux : corruption, trahison, mensonge, complot, etc. La série brasse l’éventail le plus large possible sans pour autant tomber dans le mauvais goût ou obligatoirement le déjà-vu : The Shield possède sa propre identité, une identité solide jouant énormément sur les non-dits et les grands moments de silence, et n’a pas besoin d’aller faire un vulgaire patchwork de ce qui a été fait à côté. Sans pour autant tomber dans le spoiler qui ne servirait qu’à gâcher le plaisir de ceux qui n’ont pas encore vu le bout du tunnel, malgré quelques épisodes décevants, la série monte crescendo pour arriver jusqu’à un final des plus réussi nous prouvant que l’équipe de tournage a bien fait de prendre une pause d’un an avant de revenir avec une ultime saison se terminant en apothéose. Grand Dieu on en lâcherait presque une petite larme !

[pullquote]The Shield n’est peut-être pas la série que l’on gardera en mémoire comme LA référence en terme de polar mais sans trop d’effort elle parvient à se hisser dans le top 10 des meilleures séries de ces dernières années.[/pullquote] Une série aussi brillante que magnétique à découvrir si ce n’est déjà fait.

Print Friendly, PDF & Email

2
Laisser un commentaire

Please Login to comment
avatar
2 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
2 Comment authors
FranzPram Recent comment authors
  S'abonner  
Récents Anciens Populaires
Notifications :
Pram
Invité
Pram

Si pour moi cette série est une référence^^
Je ne suis pas du tout un fan aveuglé ou quoi, je n’ai vu la plupart des épisodes qu’une seule fois. Mais c’est la meilleure série que j’ai pu découvrir pour l’instant.
Bien sûr difficile de juger avec des séries aux contextes complètement différents, comme les tudors ou the pacific. Je crois bien que pour les séries policières elle est inégalée en tout cas.

Franz
Invité
Franz

24 > The Shield

[critique série] The Shield – L’intégrale

2