Après en avoir présenté deux épisodes lors du dernier Festival de Cannes, a dévoilé sa série qu’il a signée pour Amazon Prime. Une série qui, selon la responsable des studios, n’ira pas plus loin que les 10 épisodes en ligne sur la plateforme. Expérience indigeste pour les uns, création surréelle pour les autres, que vaut réellement la nouvelle œuvre stylisée du réalisateur danois ?

Le cinéaste danois s’est imposé ces dernières années comme une figure majeure du cinéma moderne, de The Neon Demon à Drive en passant par la trilogie Pusher ou encore Valhalla Rising, le Guerrier Silencieux. Depuis plus de 20 ans, il réalise des propositions de cinémas radicales, excitant ses fans et attirant la haine de ces détracteurs. Un cinéma entre expérimentations et avant-garde qui est désormais passé du côté du petit écran puisque Nicolas Winding Refn a décidé de réaliser selon « un film de treize heures ». Une série télévisée américaine dont chaque épisode dure 90 minutes et emmène le spectateur dans les fins fonds de Los Angeles et du Mexique. Une oeuvre surréaliste, sèche et brutale qui malgré l’annulation d’une deuxième saison, mérite une analyse plus approfondie que le mauvais accueil qui lui a été réservé depuis l’édition 2019 .

Ceux qui connaissent les caractéristiques majeures de ce metteur en scène moderne se régalent : les néons bleus, violets et roses, les personnages quasiment figés dans le temps, les cadrages dignes d’une publicité, les travellings et le sang en abondance…tout est présent à nouveau pour l’expérience hors normes qu’est TOO OLD TO DIE YOUNG. Le sens du détail maniaque, la violence et les ralentis permettent à cette histoire de prendre vie. Une histoire sans véritable règles chronologiques qui défie les limites et les axes principaux d’une série telles qu’on les connait. Détestable pour les réfractaires et chef d’oeuvre monumental pour ses fans, ce qui est certain c’est que la nouvelle proposition audiovisuelle mérite d’être saluée. Son propre réalisateur la décrivant comme un « laboratoire d’expériences sur la couleur, sur l’image et la caméra ».

Photo de la série TOO OLD TO DIE YOUNG

Thriller noir et purgatoire, TOO OLD TO DIE YOUNG rappelle brièvement la folie qui s’est emparée de David Lynch au moment de réaliser la troisième saison de Twin Peaks en 2017. Nicolas Winding Refn joue avec les perceptions, les formes et les allégories. Il y présente le mal à travers deux figures féminines, des hommes sans âmes et sans coeur qui tuent et violent et un trouble homo érotique de plus en plus présent chez le Danois. Une oeuvre qui rassemble les obsessions du réalisateur semblant concevoir une matrice pour toutes ses anciennes et prochaines lubies cinématographiques. Un imaginaire trash et fascinant sur les dérives du XXIe siècle et de l’Amérique. Un visuel (puisque c’est ce qui compte le plus chez Refn) où la cruauté, la beauté et le sexe ne font qu’un. Des plans sublimes qui s’enchainent et qui dévoile (Whiplash), (Donnie Darko, The Neon Demon) et (Winter’s Bone) dans un univers qui leur est étranger. Il utilise leurs corps pour arriver à la frontière du fétichisme, des pulsions et des meurtres qui sont le fil rouge de cette série indescriptible.

Avec cette série, qu’importe les torrents de haine ou de dégoûts qu’elle puisse apporter, Nicolas Winding Refn veut redéfinir la notion de cinéma. Une évasion dans un choc visuel ( réalise un travail remarquable) et sonore plus qu’intriguant. Il questionne, observe et évalue en permanence son travail mais aussi la société actuelle. Il signe ici une plongée paradoxale, colorée et hantée qui juge la nature abjecte du monde contemporain. Un chef d’oeuvre brut et planant qui répond aux autres oeuvres du cinéaste.

Robin Goffin

Votre avis ?

TOO OLD TO DIE YOUNG : Winding Refn dévoile une série monumentale et stroboscopique - Critique
Titre original :
Réalisation : Nicolas Winding Refn • Scénario : Nicolas Winding Refn, Ed Brubaker
Acteurs principaux : Miles Teller, John Hawkes, Jena Malone, Nell Tiger Free, Cristina Rodlo, Augusto Aguilera
Date de sortie : 14 juin 2019
Durée : 30 - 90 min
4.0NOVATRICE
Avis des lecteurs 4 Avis