Affiche du film 10 HIVERS À VENISE

Hiver 1999. Première rencontre entre Camilla et Silvestro dans un vaporetto qui traverse la lagune Vénitienne.
Elle est réservée, il est effronté, mais l’alchimie opère. Il décide de la suivre dans les ruelles embrumées…
Ainsi débute une aventure de dix ans, qui les mènera de Venise à Moscou, durant laquelle Camilla et Silvestro vont s’aimer sans parvenir à se le dire.
Entre hésitation et rendez-vous manqués, leurs chemins se scelleront-ils enfin ?

Note de l’Auteur

[rating:7/10]

Date de sortie : 15 février 2012
Réalisé par Valerio Mieli
Film italien, russe
Avec Isabella Ragonese, Michele Riondino, Glen Blackhall
Durée : 1h39min
Titre original : Dieci inverni
Bande-Annonce :

ARVE Error: id and provider shortcodes attributes are mandatory for old shortcodes. It is recommended to switch to new shortcodes that need only url

Un coup de foudre dans un vaporetto, et c’est le début d’une longue amitié entrecoupée de ruptures et de retrouvailles impromptues entre Venise et Moscou.

Ce premier film de Valerio Mieli est une comédie romantique entre deux étudiants Camilla (Isabella Ragonese), sérieuse et réservée et Silvestro (Michele Riondino), plus indécis et impulsif.

Tous deux sont à Venise pour poursuivre leurs études et se rencontrent par hasard dans les transports en commun. Une tentative d’approche peu subtile va les lier pendant de nombreuses années.

Loin des clichés et des lieux touristiques, on y découvre Venise en hiver, la « Venise cachée », celle que connaissent et fréquentent les vrais Vénitiens. C’était « cet aspect authentique » de la ville que le réalisateur Valerio Mieli voulait partager. De magnifiques paysages de Venise côtoient ceux de Moscou en hiver et cadencent le film en lui apportant un coté poétique.

Loin des clichés et des lieux touristiques, on y découvre Venise en hiver, la « Venise cachée », celle que connaissent et fréquentent les vrais Vénitiens.

On vit au rythme des deux héros et de leurs rencontres fortuites tous les hivers à Venise. Le reste de l’année est occulté et le hasard de leurs retrouvailles se révèle quelque peu redondant. Alternant entre périodes de forte amitié et d’hostilité, voire de déchirement, nos deux protagonistes s’entraident afin de supporter les aléas de leur vie sentimentale. Qu’il s’agisse de la rupture entre Camilla et son professeur, de sa grossesse ou des aventures sans lendemain de Silvestro, on perçoit, entre eux, un amour qui n’ose s’affirmer. Ils passeront dix ans, de 1999 à 2009, à se voiler leurs sentiments et à vivre d’autres histoires au risque de se blesser l’un l’autre.

Ce film romantique, sans prétention et tout en douceur est à regarder absolument en VO, sous-titré au besoin, afin de ne pas perdre le charme apporté par la mélodie de la langue italienne.

Photo du film 10 HIVERS À VENISE