décortique dans 45 ANS le quotidien de deux septuagénaires, sans le comparer à une jeunesse perdue, comme Paolo Sorrentino le faisait dans YOUTH.

Kate () et Geoff () vont fêter leur de mariage. Au début de la semaine précédant la fête, Geoff reçoit une lettre l’informant de la découverte du corps de sa première petite amie, Katya, emprisonné dans un glacier suisse. Dès lors, les souvenirs exhumés par cette missive s’amoncèlent et bouleversent l’équilibre du couple. La caméra scrute les réactions de Kate alors que Geoff lui dévoile, avec réticence, son ancienne histoire d’amour. Seule Charlotte Rampling apparaît dans le cadre pendant ces quelques scènes. Une jalousie incontrôlée, qui mettra à mal le couple, s’imprime alors inexorablement sur l’écran.

Jamais de flash-back, uniquement le récit du passé. Le réalisateur maîtrise l’équilibre narratif, tant l’élan -passager – redonné à Geoff par cette lettre tranche avec la détresse de Kate. Le mari sort de sa torpeur dépressive, se replonge dans la musique et les livres, à la poursuite du souvenir de Katya, tandis que Kate se demande, rumine, cherche à savoir exactement ce que cette femme représentait pour son mari. Le générique, égrainé comme des diapositives qui défilent, annonce l’excellente scène clé du film, dans laquelle Kate trouve LA vérité, que Geoff a tue si longtemps.

Photo du film 45 ANS

© Ad Vitam

« Bien que les deux icônes du cinéma anglais ne se soient pas rencontrés avant 45 ANS, leur entente paraît évidente. »

On pardonne facilement les quelques longueurs de certains dialogues ou silences à ce film emprunt de finesse et à la mise en scène réfléchie. La vision de ce couple septuagénaire reste toujours précise et spontanée. Les deux acteurs se livrent presque sans maquillage, dans leurs corps vieillissants, dans une lumière naturelle, jusque dans une scène de sexe absolument rarissime au cinéma : le sexe à 70 ans intéresse en effet peu de réalisateurs ! Bien que les deux icônes du cinéma anglais, Charlotte Rampling (nommée aux Oscars pour ce rôle) et Tom Courtenay, ne se soient pas rencontrés avant ce film, leur entente paraît évidente. Ils montrent une grande force d’esprit en ayant accepté ces rôles parfaits pour eux, qui représentent probablement une épreuve pour beaucoup d’acteurs sortis de leur jeunesse. 45 ANS souligne comme il est beau mais difficile de vivre avec une seule et même personne durant si longtemps. Andrew Haigh montre que cette intimité est un défi, parfois périlleux, qui mérite absolument d’être tenté !

D’ACCORD ? PAS D’ACCORD ?

LES AUTRES SORTIES DU 27 JANVIER 2016
13 Hours, Spotlight,Encore heureux, Jane Got a Gun, Dalton Trumbo, The Thing (1982), etc.
INFORMATIONS

Affiche du film 45 ANS

Titre original : 
Réalisation : Andrew Haigh
Scénario : Andrew Haigh
Acteurs principaux  : Charlotte Rampling, Tom Courtenay
Pays d’origine : Grande-Bretagne
Sortie : 27 janvier 2016
Durée :1h35min
Distributeur : Ad Vitam
Synopsis : Kate et Geoff vont fêter leur 45 ans de mariage. Au début de la semaine précédant la fête, Geoff reçoit une lettre l’informant de la découverte du corps de sa première petite amie, Katya, emprisonné dans un glacier suisse. Dès lors, les souvenirs exhumés par cette missive s’amoncèlent et bouleversent l’équilibre du couple…

BANDE-ANNONCE