À l’origine Bob l’éponge est une série animée pour tout petit créée par Stephen Hillenburg pour le network Nickelodeon en 1999. En 2005, Bob l’éponge – Le film 1ère adaptation des aventures de l’éponge et son ami Patrick l’étoile de mer, se concentrait sur les deux amis qui devaient innocenter M. Krabs, en tête des suspects dans le vol de la couronne du roi de Bikini Bottom. Convaincus de son innocence, Bob et Patrick partent pour Shell City avec l’intention de le disculper et de restituer sa couronne au roi Neptune. Le film avait comme message le passage à l’adulte. Le fait de devenir grand et avoir des responsabilités.

Dans cette nouvelle aventure toujours à Bikini Bottom, tout bascule quand la recette du pâté de crabe est volée par le diabolique pirate Steak Barbare (Antonio Banderas qui a l’air de s’amuser comme un fou). Bikini Bottom se transforme en ville apocalyptique à la Mad Max, dans un univers totalement délirant et très référencé (parti qui va échapper aux enfants et qui s’adresse aux parents).

« Finalement cet héros sort de l’eau s’adresse autant au plus petits qu’aux plus grands. Dommage que le trailer montre trop d’éléments du film… »

A l’origine, l’histoire du film reprend l’élément qui compose quasiment chaque épisode le vol de la recette secrète par Plankton. Ce petit être, ennemi juré, de M. Krabs. Son but principal est de mettre M. Krabs en faillite; pour que son restaurant le Chum Bucket soit le Restaurant de Bikini Bottom. Mais son projet de domination du monde échoue à chaque fois à cause de Bob l’éponge, l’employé fidèle du Crabe Croustillant. Ce sujet été déjà l’élément clé du premier film. Ce qui porte à dire que ce héros sort de l’eau est pratiquement son remake ou un reboot faussement déguisé. De plus sa construction est similaire; notamment sur la fin.

Une fois encore Bob et ses amis vont unir leurs forces pour faire revenir les choses à la normale dans Bikini Bottom. Cette nouvelle adaptation se concentre plus sur l’amitié. Malgré l’apport de la 3D pour cette fois, plutôt sympathique d’ailleurs, le film fonctionne beaucoup mieux. Il faut dire qu’il y’ a dix ans d’écart entre les métrages. Le projet a eu le temps de mûrir.
Paul Tibbitt, collaborateur premier de Stephen Hillenburg a su maîtriser l’univers marin et déjanté de la série pour en faire une référence en matière d’animation. Alors qu’on ne compte plus les déclinaisons des hits d’animation (Madagascar, L’age de glace, …). Ils ont su renouer avec l’esprit de la série tout en influant un renouveau efficace et très drôle. La scène après la prise de (trop) de sucre est excellente par exemple.

Finalement cet héros sort de l’eau s’adresse autant au plus petits (pas avant six ans pour la 3D) qu’aux plus grands. Dommage que la bande annonce montre une nouvelle fois trop d’éléments du film (et même des gags). Il ne faut pas oublier que dans le premier notre héros sortait déjà hors de l’eau (une des meilleures scènes du premier). Passé cet élément révélé le film est assez fort pour divertir tout le monde et c’est ce qu’on voulait.

INFORMATIONS

Bob l’éponge – Le film : Un héros sort de l’eau


Titre original : The SpongeBob Movie: Sponge Out of Water
Réalisation : Paul Tibbitt
Scénario : Paul Tibbitt, Glenn Berger et Jonathan Aibel
Acteurs principaux : Tom Kenny, Bill Fagerbakke, Clancy Brown (voix VO).
Pays d’origine : U.S.A.
Sortie : 18 février 2015 (FRANCE)
Durée : 1h33min
Distributeur : Paramount Pictures France
Synopsis :Tout baigne à Bikini Bottom pour Bob l’éponge, l’éternel optimiste et ses amis: Patrick l’étoile de mer fidèle, Carlo le calamar égoïste, Sandy l’écureuil et Monsieur Krabs, le crustacé obsédé par l’argent!
Cependant tout bascule quand la recette du pâté de crabe est volée par le diabolique pirate Steak Barbare (et les mouettes qui ne le quittent jamais…) ! Pour sauver leur monde, Bob et ses amis vont unir leurs forces (avec l’aide de Plankton, l’ennemi de toujours !) et débarquer dans le nôtre ! Transformés en super-héros, ils vont apprendre à maîtriser leurs super-pouvoirs, mais … ça va faire des vagues !

BANDE-ANNONCE