Chiens et chats s’entendent depuis toujours… comme chiens et chats. Nous étions habitués à les voir se disputer, s’invectiver, se donner des coups de battes et des coups de griffes, mais voici qu’une féline en folie a choisi d’aller plus loin – beaucoup plus loin. Kitty Galore, ancienne espionne de l’agence M. I. A. O. U., a décidé d’agir pour son propre compte. Dans 48 heures, si son plan diabolique aboutit, la race canine ne sera plus qu’un souvenir, et tous les félins du monde, seront à ses pieds. Face à cette terrifiante menace, chats et chiens sont obligés de s’unir pour la première fois s’ils veulent sauver la planète et l’espèce humaine d’une CATastrophe sans précédent. Accrochez-vous, ça va secouer…

Note de l’Auteur

[rating:4/10]


Date de sortie : 4 août 2010
Réalisé par Brad Peyton
Film américain
Avec James Marsden, Nick Nolte, Christina Applegate
Durée : 1h 25min
Bande-Annonce :

ARVE Error: id and provider shortcodes attributes are mandatory for old shortcodes. It is recommended to switch to new shortcodes that need only url

Trop de parodie tue la parodie ! C’est sans doute ce qu’aurait du se dire le réalisateur, Brad Peyton, de cette suite des aventures de nos compagnons à quatre pattes. Non pas que cette suite ne répond pas parfaitement aux attentes d’un jeune public gourmand de ce genre de gags qu’ils trouveront surement savoureux mais pour les adultes qui seront en mesure de comprendre et de déceler les nombreux clins d’œil à des films comme Le Silence Des Agneaux, James Bond, Mission Impossible, etc, la pâté servi ressemblera plus à un ragoût à peine cuit qu’à un mets délicieux dans lequel on replongerai volontiers notre fourchette.

En réalité, Comme Chiens Et Chats – La Revanche De Kitty Galore est tombé les pieds joints dans les dangers des suites érigées dans le seul but de remplir le plus vite possible les caisses. Si le premier se laissait agréablement regarder le temps d’une soirée, ce second volet a bien du mal à passer. Un manque cruel d’inventivité se fait ressentir et les effets spéciaux semblent être restés coincés en 2001. Les dialogues se résument en un amas de taquineries entre matous et toutous et les scènes d’aventures manquent cruellement de peps. Si en plus on nous promet une 3D qui ne vaut pas son pesant en cacahuètes !

Au final, cette suite des aventures de Comme Chiens Et Chats peine à divertir. Si son aîné arrivait plus ou moins à satisfaire différents publics, cette suite se cantonne auprès d’un public jeune, très jeune même et n’arrivera jamais à s’en dépêtrer. Alors oui, on sourira parfois devant certaines scènes gonflées à bloc qui font de la surenchère leur ligne directrice mais ces quelques séquences ne seront au final pas plus imposantes qu’une poignée de sable en plein désert. Dommage.