Arizona, 1873. Un homme qui a perdu tout souvenir de son passé se retrouve à Absolution, petite ville austère perdue en plein désert. Le seul indice relatif à son histoire est un mystérieux bracelet qui enserre son poignet. Alors que la ville est sous l’emprise du terrible colonel Dolarhyde, les habitants d’Absolution vont être confrontés à une menace bien plus inquiétante, venue d’ailleurs…

Note de l’Auteur

[rating:7/10]

Date de sortie : 24 août 2011
Réalisé par
Film américain
Avec , ,
Durée : 1h57min
Titre original : Cowboys & Aliens
Bande-Annonce :

ARVE Error: id and provider shortcodes attributes are mandatory for old shortcodes. It is recommended to switch to new shortcodes that need only url

Cet été 2011 n’a pas été radin en ce qui concerne les blockbusters au cinéma. , Captain America – The First Avenger, et maintenant il faudra compter sur un nouveau poids lourd de la science-fiction orientée action : .

D’emblée, un constat semble évident, la présence de cowboys et d’aliens dans le même film sonne comme une prémisse absurde qui n’existe que dans l’esprit de l’adolescent. Et pourtant, cette prémisse enfantine est immédiatement oubliée lorsque vous regardez cette lutte étonnamment profonde menée par des personnages charismatiques (peut-être un peu trop?) à travers une multitude de situations grandiloquentes. Et là, première surprise, à la manière d’un (certes de manière bien moins conséquente), Cowboys & Envahisseurs, au lieu d’être un film d’action idiot, est un film qui prête à réfléchir durant presque deux heures sur notre condition d’être humain et notre qualité (ou non) de tolérance (cowboys et indiens, blancs et noirs…).

Le film de Jon Favreau met en vedette Daniel Craig en tant que Jake Lonergan, un cowboy coincé au milieu du Far West avec seulement un bracelet de strangulation sur son poignet et aucun souvenir de qui il est ni comment il est arrivé là. Après une série de mésaventures aux abords de la ville voisine d’Absolution, il rencontre Ella (jouée par Olivia Wilde) et un dur à cuire au doux nom de Dolarhyde (joué par Harrison Ford plus stéréotypé que jamais). Une invasion extraterrestre commence alors et jette un grand froid sur cette ville avec l’enlèvement de plusieurs de ses citoyens. Lonergan doit alors s’associer à Dolarhyde et à Ella pour arrêter cette menace extraterrestre et découvrir qui il est réellement.

Les 20 premières minutes du film sonnent comme tout western qu’on a gardé en mémoire : Daniel Craig est le solitaire bourru invoquant l’esprit de , Harrison Ford est le leader grincheux d’un groupe de voyous, et les stéréotypes habituels du western sont également présents à travers le reste du casting. C’est quand l’invasion alien commence que ces stéréotypes sont immédiatement balayés d’une traite et que l’on découvre à la place des personnages étonnamment profonds. Lonergan est un homme recherché avec un passé brutal, mais l’attrait d’un amour perdu le pousse à en apprendre davantage sur son sort. Harrison Ford possède à merveille son personnage d’ancien colonel qui a vu les horreurs de la guerre. A eux seuls, Craig et Ford apportent le jeu et le charisme nécessaires pour nous divertir du début à la fin.[pullquote]Cowboys & Envahisseurs trouve un moyen efficace et sans bavure de fusionner western classique et invasion extraterrestre pour donner quelque chose d’amusant, de divertissant et d’intelligent.[/pullquote]

Car c’est bien de ça qu’il s’agit ici. Cowboys & Envahisseurs n’est rien d’autre qu’un gros divertissement d’action. Les affrontements entre humains et aliens sont brutaux. Le film est une succession de calvacades infernales impressionnantes avec les vaisseaux aliens chassant nos pauvres héros. Et les extraterrestres dans tout ça ? Ils ont une sacré gueule comme on le dit si bien familièrement. Les images générées par ordinateur sont visuellement ébouriffantes avec des créatures hideuses. Elles incarnent à merveille la « bad team » du film. Et contrairement aux autres films d’invasion extraterrestre, le réalisateur n’est pas radin quand il s’agit de nous en mettre plein les mirettes lors des affrontements. Les membres sont arrachés, les armes transpercent les corps, les aliens n’hésitent pas à dévorer leurs victimes en face de leurs camarades. Tout cela est exceptionnellement bien fait.

Les films d’action uniques sont difficiles à trouver et les films à gros budget avec de grands personnages sont encore plus difficile à trouver. Cowboys & Envahisseurs trouve un moyen efficace et sans bavure de fusionner western classique et invasion extraterrestre pour donner quelque chose d’amusant, de divertissant et d’intelligent. En résumé, Cowboys & Envahisseurs est un film de science-fiction remplissant parfaitement son rôle de divertissement d’été. Que demander de plus ?