Dante 01, prison spatiale, dérive dans l’atmosphère suffocante de Dante, planète hostile, son seul horizon. À l’intérieur, six des plus dangereux criminels des mondes environnants servent de cobayes à d’obscures expériences.

Une résistance s’organise autour de César, psychopathe manipulateur. Mais son autorité se voit remise en cause par l’arrivée de St Georges, mystérieux détenu, possédé par une force secrète, qu’il apprendra à maîtriser pour faire face à l’hostilité de ses co-détenus, et les libérer de l’attraction maléfique de Dante.

Note de l’Auteur

[rating:2/10]

Date de sortie : 02 Janvier 2008
Réalisé par Marc Caro
Film Français
Avec , , Simona Maicanescu…
Durée : 1h 28min
Bande-Annonce :

ARVE Error: id and provider shortcodes attributes are mandatory for old shortcodes. It is recommended to switch to new shortcodes that need only url

Le nouveau film de Marc Caro, réalisateur des excellents mais controversés et , s’annonce plus psychédélique et étrange que jamais (tout ce qu’il y a de plus réjouissant pour des fans de la SF).

L’ histoire en elle-même est intéressante et l’ atmosphère bien que déjà vue est finement travaillée au regard de ces jeux de lumière enivrant qui sont autant de clins d’œil à , ou 2001 L’Odyssée De L’Espace du grand .

Le casting proche du fantasme avec (La Cité Des Enfants Perdus, ) et Gérald Laroche (, ) entre autre, finit de nous combler. Au premier abord, Dante 01 réunit tous les éléments propices à faire de lui un très bon divertissement (au passage, Lambert Wilson n’aura jamais été aussi convaincant que lorsqu’il ne parle pas).

Seulement voilà, c’était sans compter sur le travail acharné de Marc Caro pour plomber son film. Le réalisateur met laborieusement en scène son bébé : la caméra semble échapper à son contrôle et donne naissance à des scènes immondes donnant envie de vomir du regard aux spectateurs.

Le talent des acteurs est minablement exploité avec des personnages pathétiques (Lambert Wilson fait encore parler de lui avec ce rôle de messie inconcevable), dénués de crédibilité : on ne croit pas une seule seconde à cette histoire rocambolesque à la limite du risible.

Et que dire de cette voix off insoutenable, stridente qui agace plus qu’elle n’enchante avec un phrasé sans ton, sans âme et des phrases d’un ridicule accompli.

La fin pathétique a au moins le mérite de nous faire rire de bon cœur.

Dante 01 aurait pu s’arrêter au navet pur et simple, mais non. Le film se veut également moralisateur avec la remise en question de la condition des détenus, l’origine de la violence… Marc Caro n’a décidément rien compris et transforme son film déjà raté en un pensum consternant et affligeant.

18
Laisser votre avis

Veuillez vous connecter pour commenter
avatar
16 Fils de commentaires
1 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
11 Auteurs du commentaire
yepPdcgrBernardlicensedmadness Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
Le plus récent Le plus ancien Le plus populaire
Me notifier des
Vassago
Invité

Ah bah merde alors, je l’ai à la maison et ne l’ait pas encore vu, du coup ça refroidit cet article ^^.

Mais bon, je suis joueur, je tente ^^

lastele
Invité
lastele

Je pense que ce film est excellent, mais aux goûts de (trop) peu de personnes, à ne surtout pas voir en voulant se faire un film sans réflexions, juste pour le plaisir. Il se destine plus à un public voulant voir comment le réalisateur aborde différents problèmes de sociétés.

On aime ou pas l’univers de Marc Caro. Il est vraiment très spécial, et j’adore.

Trepa
Invité

Perso, j’ai acheté ce film par hasard, je n’en avais jamais entendu parler. Et puis j’ai compris que c’était Caro comme réalisateur ( et donc directeur artistique), par ce fait je me suis dit que cela ne sera pas foncièrement mauvais au vu du passé du lascar. Il est difficile de l’aborder, il est très personnel et je comprends tout à fait que l’on peut le détester. Pourtant il s’en dégage quelque chose, l’ambiance y est, la photographie est quand même bien fichue, maintenant au niveau scénario, il est clair qu’il faut s’accrocher pour y entrer. Ce n’est pas le film du siècle, mais ça fonctionne. Qu’est que c’est cette manière constante de cracher à la tronche de ces réalisateurs qui essayent de faire autre chose que du film nian-nian et constamment sociale ou l’éternel pamphlet de la vie française dont tout le monde s’en tappe! Au moins ici on a autre chose, y’a du risque, y’a de l’essai, confirmé ou pas et rien que cela ça m’a donné envie de le voir.

Wesley
Invité
Wesley

Trepa,

au niveau de l’originalité du film je suis tout à fait d’accord avec votre opinion : aujourd’hui, on a énormément besoin de films comme celui-ci qui ont des « couilles au cul » et qui nous montrent quelque chose de nouveau.
Je pense également à Eden Log.
Et donc, de ce fait, plus grande encore est ma déception, ma colère, mon indignation lorsque ces mêmes films ont un arrière goût de bâclé au final.
Pour les deux films, la première partie est sublime avec une luminosité parfaite, une atmosphère fantasmagorique…
Mais à chaque fois, comme un fait exprès, la seconde partie de ces films est d’un ridicule accompli : qui n’a pas rit chaudement à l’écoute de cette voix-off dans Dante 01 ou de ces explications abracadabrantes ? Qui n’a pas soupiré d’indignation lors de l’apparition des monstres dans Eden Log ?
Tous ces films ne sont pas mauvais en soi, mais un travail plus approfondis des scénaristes serait à mon avis nécessaire pour leur faire accéder au statut qu’il mérite et ne pas se cantonner à la simple série B banale au final.

Ledoude
Invité
Ledoude

Une note de 1 à 10…… ‘1 ‘ uniquement pour les remercier d’avoir fait travailler des acteurs.
Le film est prétentieux, sans aucune émotion, le jeux de certain acteur est plat voir décalé. Le scénario ne décolle pas du premier degrés comportant des absurdités que l’on retrouve trop souvent dans ce genre de film.
Nous sommes loin de Alien résurrection de Jean Pierre jeunet ou du 5 élément
Dire que ce film est réussi sous couvert que l’ambiance photographique est réussie relève de la démagogie.

Yannick
Invité

Je n’ai pas vu le film mais il est vrai que d’après tout ce que j’entends de celui-ci ça ne me donne pas trop envie de le voir.
Cependant bien évidemment je le verrais un jour pour me faire ma propre opinion :)