Affiche du film DE FORCE

Suite à une série de braquages non résolus, les autorités décident de donner carte blanche au commandant Clara Damico afin de neutraliser un gang particulièrement organisé. Sa seule piste : Manuel Makarov, figure très connue du grand banditisme, purgeant actuellement une peine de douze ans de prison. Elle lui promet la liberté en échange de sa collaboration. Il refuse. Sans autre solution, elle se verra donc obligée de le contraindre de force.
Mais tout se complique lorsque Damico demande à Makarov d’intervenir auprès de son fils Cyril, jeune délinquant sur lequel elle ne maitrise rien…

Note de l’Auteur

[rating:2/10]

Date de sortie : 26 octobre 2011
Réalisé par Frank Henry
Film luxembourgeois, français
Avec Isabelle Adjani, Eric Cantona, Simon Abkarian
Durée : 1h 37min
Titre original : De Force
Bande-Annonce :

ARVE Error: id and provider shortcodes attributes are mandatory for old shortcodes. It is recommended to switch to new shortcodes that need only url

Généralement la filmographie d’un artiste est très parlante quant à l’intérêt que l’on doit porter à l’une de ses nouvelles œuvres. Il se peut que certains arrivent à bluffer le spectateur avec un coup de folie frisant le génie créatif mais dans le cas de Frank Henry c’est bien difficile d’y croire. Hormis le scénario de Braquo (en réalité il a du faire un seul et unique épisode), monsieur Henry n’a connu que les plateaux de tournage du Commissaire Moulin. L’intérêt d’un film comme De Force devient dès lors moins impactant dans notre esprit et ce n’est certainement pas le film en lui-même qui viendra nous faire dire autre chose, bien au contraire.

Dès les premières minutes, on sent la catastrophe. Malgré un braquage plutôt pas désagréable à regarder, les secondes suivantes nous mettent la puce à l’oreille : De Force va être un moment long et douloureux pour le spectateur. Et ça n’y coupe pas. Le scénario est navrant avec cette mise en scène mielleuse au possible, le schéma narratif est incompréhensible, le rythme est d’une mollesse affligeante… bref le massacre absolu.

Photo (1) du film DE FORCE

[pullquote]L’un des pires policiers qu’il m’ait été de voir depuis de longues années et dont je croyais la réalisation stoppée depuis belle lurette.[/pullquote]

Et que dire de ce casting navrant qui dégrade le propos plus qu’il ne l’installe sur un piédestal ? Hormis un Simon Abkarian qui fait ce qu’il peut avec ce qu’on lui fournit (c’est-à-dire pas grand chose), le reste des acteurs présents sur le plateau sont des catastrophes ambulantes. Eric Cantonna est pathétique avec des répliques sans personnalités entendues mille fois auparavant, Thierry Frémont devrait sérieusement envisager une retraite anticipée et Isabelle Adjani fait vraiment de la peine. Cette pauvre actrice pourtant magnétique il y a dix ans de ça doit vraiment avoir besoin de manger pour accepter un rôle pareil.

En choisissant un titre comme celui-ci nous ne pouvions nous douter que le réalisateur s’adressait directement à nous. Car c’est bien De Force que Frank Henry essaie de nous violer l’esprit avec une telle immondice. L’un des pires policiers qu’il m’ait été de voir depuis de longues années et dont je croyais la réalisation stoppée depuis belle lurette.

Photo (2) du film DE FORCE

[critique] De Force

0