Des vacances au ski tournent au cauchemar pour un groupe d’étudiants lorsqu’ils se retrouvent confrontés à une menace inimaginable: des zombis nazis sortis de la glace…

Note de l’Auteur

[rating:8/10]


Date de sortie : inconnue
Réalisé par
Film norvégien
Avec , ,
Durée : 1h 31min
Bande-Annonce :

Bande-annonce Dead Snow Trailer Død Snø
envoyé par FilmGeek-TV. – Court métrage, documentaire et bande annonce.

La montagne enneigée a plusieurs fois servi de décor à divers genres cinématographiques, y compris l’horreur, mais jusqu’ici, de mémoire, elle n’avait pas encore été le décor d’un film de zombies. Ceci est chose faite avec , film norvégien, ô combien sympathique, qui vient de recevoir le Prix du public au dernier Festival Européen du Film Fantastique de Strasbourg.

Le postulat de départ n’est guère innovant : des jeunes étudiants partent en vacances dans un chalet isolé avec au programme alcool et parties de jambes en l’air mais bien sûr tout ne va pas se passer comme prévu. Vous avez déjà vu ça quelque part ? Normal car là n’est pas le plus important du film, juste une base référentielle à un genre qu’affectionne le réalisateur Tommy Wirkola.

L’innovation vient du traitement scénaristique car en lieu et place d’une force maléfique invisible ou d’un boogeyman, ce sont des zombies nazis vénaux qui vont venir perturber le séjour du groupe.

Le film semble toujours avoir le cul entre deux chaises. La première partie est un slasher classique posant les bases et n’évitant aucun poncif du genre et hyperréférentiel (notamment , …).

La seconde partie verse dans la comédie horrifique très gore bien que l’ambiance reste tendue.

Wirkola semble d’ailleurs bien plus à l’aise dans la comédie horrifique multipliant les bonnes idées qui font mouche. Citons par exemple l’homme qui fait tout pour ne pas être mordu par un zombie et qui ne trouve finalement d’autre solution que de mordre lui-même le zombie pour le repousser. On peut voir également un homme combattre les zombies avec une faucille et un marteau ou encore des auto-mutilations pour éviter d’être infecté…

Dead Snow est une vraie bonne surprise. Dans un décor inédit, zombies nazis et jeunes étudiants se livrent une guerre sans merci entre frissons, sursauts et éclats de rire. On pourrait reprocher à Wirkola de ne pas trop savoir où il va et de jouer avec son public : le début est assez lent et convenu, puis le film part en live à la sauce sans crier gare. Cependant, l’ensemble est tellement jouissif que Wirkola devient avec ce seul film une nouvelle référence du genre à suivre.

Regrettable que le film ne soit pas encore sorti sur nos écrans et qu’il ait fait peu de festivals chez nous encore car Dead Snow a tous les ingrédients pour survolter un public d’initiés. On en ressort ravis. Merci aux organisateurs du de Strasbourg pour nous avoir fait découvrir cette pépite.