Affiche du film GOOD MORNING ENGLAND

Carl vient de se faire renvoyer du lycée, et sa mère a décidé qu’il irait réfléchir à son avenir auprès de son parrain, Quentin. Il se trouve que celui-ci est le patron de Radio Rock, une radio pirate qui émet depuis un bateau en mer du Nord peuplé d’un équipage éclectique de DJ’s rock and roll. À leur tête se trouve le Comte, un Américain exubérant, véritable dieu des ondes en synergie totale avec la musique. A ses côtés, ses fidèles animateurs : Dave, ironique, intelligent et d’un humour acéré ; l’adorable Simon, qui cherche l’amour ; l’énigmatique Midnight Mark, séduisant et silencieux ; Wee Small Hours Bob, le DJ des petites heures du matin, accro à la musique folk et à la drogue, Thick Kevin, qui possède l’intelligence la plus microscopique du monde ; On-the-Hour John, le chroniqueur des actualités, et Angus « The Nut » Nutsford, qui est sans doute l’homme le plus agaçant d’Angleterre…
La vie en mer du Nord est riche en évènements…

Note de l’Auteur

[rating:8/10]

Date de sortie : 06 mai 2009
Réalisé par
Film britannique
Avec , ,
Durée : 2h15min
Titre original : The Boat That Rocked
Bande-Annonce :

Richard Curtis n’est plus à présenter. On lui doit l’écriture de 4 mariages et un enterrement, coup de foudre à Nothing hill, Bridget jones mais surtout le personnage de Mr Bean. Depuis il est passé à la réalisation avec . Qu’on aime ou qu’on aime pas, ces films ont fait parler d’eux. Il risque d’en être de même avec le dernier .

Cette fois-ci le film n’est pas une comédie romantique. Amour il y a, mais amour de la musique. Les personnages (et l’équipe du film) vivent à bord du Radio Rock, l’antenne de diffusion de cette radio pirate. Difficile de ne pas apprécier la bande son de ce film qui propose les meilleures morceaux de rock’n’roll. Irrésistible, nous sommes emportés dans les coulisses du bateau pour un instant de bonheur.

Photo (1) du film GOOD MORNING ENGLAND

Richard Curtis a imaginé de nombreuses situations décalées et improbables avoir pour seul mot d’ordre « sex, drugs and Rock’n’Roll »

Alors qu’arrivent-ils lorsque plusieurs personnages atypiques se retrouvent dans un huis-clos ? Richard Curtis a imaginé de nombreuses situations décalées et improbables avoir pour seul mot d’ordre « sex, drugs and Rock’n’Roll ». Parfois l’humour est à la limite du vulgaire, mais ne le dépasse pas pour autant. Les personnages sont uniques et fonctionnent bien les uns avec les autres. Difficile de leur résister, en particulier à Rhys Ifans ( ) qui endosse le rôle d’un animateur, Gavin, dont la voix bouleverse toute femme qui l’écoute ( du moins dans le film ).

Ce film est vivant et nous transmet toute cette énergie. Voilà une de ces aventures qu’on aimerait vivre une fois dans sa vie. Malheureusement, peu habitué à vivre de manière aussi légère et enthousiaste, nous finissons par fatiguer devant ce film qui ne marque pas de temps de pause. Mais la musique reprend et nous voilà revivifié. Lorsque la séance se termine, nous gardons encore en nous un frisson de bonheur.

Photo (2) du film GOOD MORNING ENGLAND