Une bande d’amis remonte, grâce à un jacuzzi, le temps jusqu’en 1986, la période de leur adolescence…

Note de l’Auteur

[rating:6/10]


Date de sortie : 6 octobre 2010
Réalisé par
Film américain
Avec , ,
Durée : 1h 39min
Bande-Annonce :

ARVE Error: id and provider shortcodes attributes are mandatory for old shortcodes. It is recommended to switch to new shortcodes that need only url

Reprenant le principe vieux comme le monde du voyage dans le temps, est avant tout une bonne grosse comédie bien grasse où les mots couille, bite, cul s’enchainent à un rythme effréné. Chaque séquence est une nouvelle occasion d’apercevoir une nouvelle obscénité de la part du réalisateur et des scénaristes qui s’en donnent à cœur joie et qui prennent visiblement un plaisir fou à nous entrainer dans ce grand n’importe quoi. En découle un film certes déjà vu mais qu’il est tellement bon de voir de temps en temps, une comédie absurde qui nous permet de poser nos neurones dans un coin de la salle, d’ouvrir un coca tout en dégustant du pop-corn.

Seulement voilà, si certaines de ces comédies nous font rire deux/trois fois grands max et nous laissent au final un arrière goût de déception, La Machine A Démonter Le Temps bénéficie de suffisamment de charme et d’intention pour nous combler jusqu’au générique de fin. Les situations s’enchainent avec une bonne humeur communicative de la part des acteurs. Chacun joue à merveille son rôle de looser charmant et pétillant revivant la grande époque des années 80. Chacun possède suffisamment de charisme pour ne pas se mordre la queue au bout de cinq minutes à peine. Autre gros point fort, la mise en scène. Celle-ci s’avère d’une honnêteté à toute épreuve. Alors oui certes ce n’est pas du costaud mais pour le genre, il faut reconnaître que le réalisateur ne s’en sort pas trop mal. La reconstitution des années 80, bien que très sommaire avec juste des tenues et des musiques (très bonne bande originale au passage), convainc et éveillera une certaine nostalgie pour ceux marchant déjà sur deux pattes lors de cette décennie.

Au final, loin d’être la comédie du siècle, La Machine A Démonter Le Temps n’en reste pas moins un bel exercice de style dans lequel tous prennent un malin plaisir à évoluer. Un film simpliste et minimaliste certes mais honnête qui dessinera le rire sur notre visage sans trop de difficulté. C’est tout ce qu’il faut en retenir.