Lorsque Justine Lacroix, charmante journaliste télé cantonnée à la rubrique « chiens écrasés » rencontre un séduisant chirurgien urgentiste, c’est tout de suite le coup de foudre…Et le début d’une grande histoire d’amour.
La jolie blonde parisienne et le grand brun de Nanterre deviennent vite inséparables, mais il y’a juste un petit détail que Justine a oublié de prendre en compte : l’homme qu’elle aime est… Arabe, enfin « Français issu de l’immigration ».
Un détail pour Justine et Djalil mais pas pour leurs familles respectives, les Lacroix et les Boudaoud…

Note de l’Auteur

[rating:2/10]


Date de sortie : 27 octobre 2010
Réalisé par Anne Depetrini
Film français
Avec Ramzy Bedia, Anne Marivin, Marie-France Pisier
Durée : 1h 30min
Bande-Annonce :

ARVE Error: id and provider shortcodes attributes are mandatory for old shortcodes. It is recommended to switch to new shortcodes that need only url

Pour faire court et simple, Il Reste Du Jambon ? est une comédie sentimentale s’inscrivant dans ce procédé de melting pot culturel qui consiste à prendre le plus souvent des personnes d’origines maghrébines et des français purs souches pour les confronter en mettant en avant les différences et les coutumes de ces deux cultures. Alors, si dans certains cas le résultat à l’écran peut s’avérer convaincant ou tout simplement charmant durant une heure et demie (on peut penser à Tellement Proches ou Tout Ce Qui Brille), Il Reste Du Jambon ? s’inscrit plutôt dans la partie indigeste et mollassonne du registre.

Dès les premières minutes, ce premier film d’Anne Depetrini bascule dans tous les stéréotypes qu’un tel scénario puisse engendrer. Insultes racistes par-ci, morale à la noix par-là, Il Reste Du Jambon ? semble s’être inspiré de tous les mauvais sketches sur les différences sociales. Le résultat est donc sans attente : le spectateur se retrouve dans un déluge de scènes kitchs, répétitives et à la limite de la grossièreté facile. Et ce n’est certainement pas le casting qui arrivera à nous faire oublier cette désagréable sensation d’escroquerie planant au-dessus de nos têtes. Ce dernier évolue de la manière la plus désagréable qu’un mauvais film puisse engendrer : il balance ses répliques avec un tel dédain que l’on sent le cachetonnage à plein nez. Du coup, on ne pourra regretter que plus amèrement le grand absent de ce film : le rire. Pour une soi-disant comédie romantique c’est quand même le comble !

Au final, Il Reste Du Jambon ? est une comédie fade et sans saveur qui ne pourra ravir qu’un public très peu regardant de la technique, des dialogues et de la crédibilité des acteurs. Un peu plus de finesse lui aurait sans doute éviter d’être un échec retentissant sur toute la ligne. Un film à l’image de son affiche : ridicule.

4
Laisser un commentaire

Please Login to comment
avatar
4 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
3 Comment authors
kizoAnthonydominique gabriel nourry Recent comment authors
  S'abonner  
Récents Anciens Populaires
Notifications :
dominique gabriel nourry
Invité

qu’elle soit ou non consciente, il s’agit d’une bonne approche des échanges et des rapports mimétiques, parfois dramatiques, dont se sont tissées deux grandes civilisations, partiellement divergentes dans leurs valeurs.

Tout cela se termine bien dans le film, grâce à l’amour !

Pourvu que l’ Histoire, elle aussi, nous conduise vers A HAPPY END !

Anthony
Invité
Anthony

En parlant de stéréotypes, y en a-t-il un du critique ciné ?
Parce que derrière vos lunettes à la Camélia Jordana, vos barbes de deux semaines, et vos tournures de phrases justes utiles à faire les malins dans les dîners entre amis (ou dans le Cercle, chez Beigbeder), il me semble que des individus profondément tristes s’évertuent à faire la diatribe de tout ce qui ne s’inscrit pas dans une prétendue légitimité intellectuelle. Ah, sacrés garde-fous de l’élite culturelle que vous êtes… Incorrigibles.
Ce film n’est pas le film du siècle et n’en a jamais eu la prétention. C’est ce qui fait son charme. Pensiez-vous vraiment que le but était de dénoncer quoi que ce soit ? La morale, on s’en fout ! Je ne me suis jamais surpris à poser une quelconque réflexion sur la condition de l’une ou l’autre famille de l’histoire. Pourquoi ? Parce que ce film se fend de l’ordinaire et de sentiments primitifs. Qu’a-t-on, ici ? Une intrigue prétexte pour servir une comédie romantique rendue attachante par ses personnages. Parce que ces derniers sont simples, légers, directs dans leurs rapports. Un peu à l’image des raccourcis que l’on fait usuellement sur les différentes communautés et que les deux familles de cette fiction font ressortir sans se forcer. Lorsque je lis que les blagues ne sont pas drôles, je m’interroge sur ledit humour avec un grand H que vous prônez tant. Qui sont donc vos références en la matière, chers critiques ? “Ma mère est en CE2″… OK, c’est bête, c’est nul, c’est absurde, mais c’est pour ça que c’est drôle. Tout comme Ramzy dans son rôle de charmeur aux répliques lourdingues et téléphonées. Allez jeter un coup d’oeil du côté du SAV d’Omar et Fred, et vous verrez quels sont les sketches qui font le plus marrer la France.
A vous lire, j’ai l’impression que ce film est à classer dans la longue lignée des daubes pour boutonneux attardés signées Michaël Youn alors qu’il s’agit juste d’un petit opus divertissant, à consommer sans prise de tête, un soir après une bonne journée de boulot.

kizo
Invité
kizo

j’ai trouvé le film d’un naturel réjouissant, je trouve que le jeu d’acteur est vraiment très bon, très naturel, on a vraiment l’impression que chaque acteur joue vraiment son personnage. et méme si on ne s’étouffe pas de rire le film permet de passer un très bon moment. bref pas du tout d’accord avec la critique

kizo
Invité
kizo

et méme si le titre laisse entendre un gros navet, j’ai été très agréablement surpris.

[critique] Il Reste Du Jambon ?

4