Un homme nommé Tank est engagé par les ex-petits amis de jeunes femmes pour passer une soirée avec elles et leur faire vivre un enfer afin que celles-ci retournent vers leur ancien amour. Mais quand le meilleur ami de Tank a besoin de son aide, celui-ci hésite entre son envie de conquérir la jeune femme et son amitié…

Note de l’Auteur

[rating:4/10]

Date de sortie : 19 août 2009
Réalisé par Howard Deutch
Film américain
Avec Dane Cook, Kate Hudson, Jason Biggs
Durée : 1h 40min
Bande-Annonce :


La Copine de mon meilleur ami – TRAILER 2 VOST
envoyé par baryla. – Les dernières bandes annonces en ligne.

Chaque été voit son lot de comédies niaises qui ne marchent uniquement parce qu’elles sortent pendant une période où le spectateur lambda se laisse divertir d’un rien : l’été. Une période où même les Garfield et autres Scooby-Doo peuvent espérer remplir à moitié les salles obscures alors qu’ils auraient fait banqueroute les autres mois de l’année.

La Copine De Mon Meilleur Ami n’échappe malheureusement pas à cette règle et rejoint aisément le panthéon de ces films mis en chantier pour espérer renflouer un peu les caisses.

Pour faire simple, le pitch de départ n’est pas compliqué mais est assez intéressant quant à la susceptibilité de l’efficacité des scènes à venir : un dandy des temps modernes, Tank, a un boulot pour le moins inédit. Son but est de faire vivre un enfer à des jeunes femmes célibataires depuis peu pour qu’elles retournent avec leur ex. Le stratagème est machiavélique mais terriblement efficace comme nous l’affirme la scène d’ouverture on ne peut plus efficace et hilarante.

Mais, son quotidien de « bourreau » des cœurs va changer lorsque son meilleur ami lui demande à son tour de faire vivre un enfer à son ex. Après seulement quinze minutes, le film perd définitivement pied et s’embourbe dans le mielleux des bons sentiments moraux et pudibonds. Le scénario est complètement téléphoné avec l’apparition de sentiment, les trahisons d’amitié, les happy-end où tout le monde est content. Le rêve américain dans son plus simple appareil !

Les gags deviennent très vite répétitifs et s’ils détonnaient au départ avec des dialogues pas très raffinés mais très bien placés, ils deviennent vite soporifiques tant ils tournent irrémédiablement en rond. A ce sujet, je conseille à tous les spectateurs d’essayer de trouver les dialogues dix minutes à l’avance (ça ne devrait pas être trop compliqué même pour les moins entraînés) pour éviter l’ennui de s’installer trop vite.

Concernant les acteurs, Kate Hudson est à côté de la plaque pendant tout le film, sur-jouant son rôle à outrance et Jason Biggs, dont on annonçait le grand retour depuis American Pie, n’a pas mûrit malgré les années au compteur puisqu’il est toujours un looser dans ses rôles, toujours immature dans ses interprétations (ce qui passait bien dans une comédie adolescente mais ne passe malheureusement plus dans une comédie un peu plus sérieuse).

Alors qu’y-a-t-il à sauver de ce film me direz-vous ? A cela je répondrai que Dane Cook est plutôt convaincant lorsqu’il est abominable avec toutes ces femmes ce qui donne lieu à de très belles joutes verbales. C’est pour nous l’occasion de découvrir un nouveau venu à Hollywood qui s’est déjà illustré avec Charlie, Les Filles Lui Disent Merci, Le Talisman ou encore Coup De Foudre A Rhode Island mais qui est depuis des années une énorme star de Stand-up aux USA. Alec Baldwin est également de la partie avec ce rôle de père séducteur et tombeur de ces dames allant de dialogues gras en dialogues obscènes. Pour un peu que l’on se laisse aller dans ce registre-là, il s’agit du véritable aspect comique du film.

Pour résumer vite et bien le film, nous dirons que les cinq premières minutes sont convaincantes, les dix dernières jubilatoires avec la règle des dix perversités à appliquer pour qu’une fille vous déteste au plus haut point mais tout le reste est plat, instable, décousu.

La Copine De Mon Meilleur Ami est un film d’été à qui il ne faut pas demander plus que quelques rires arrachés bien trop rares, des prestations moyennes pour certains et carrément médiocres pour d’autres. Un film qui se laisse regarder à condition qu’ils pleuvent des cordes dehors, qu’il y ait une tempête monstrueuse et que toutes activités soient de ce fait annulées.

Si ces conditions ne sont pas en parfaite adéquation, laissez-le de côté, tout simplement.

3
Laisser un commentaire

Please Login to comment
avatar
3 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
3 Comment authors
geneve escortPink ParadoxInterceptor01 Recent comment authors
  S'abonner  
Récents Anciens Populaires
Notifications :
Interceptor01
Invité
Interceptor01

franchement on dirait presque une comedie des 80’s tellement c’est nul & l’idée de depart pourtant originale carrément massacrée; de plus chacun sait que si il est parfois vexant d’être payé, autant le fait que si c’est notre copine ce ne sera jamais notre meilleure ami ! ;)

Pink Paradox
Invité
Pink Paradox

en effet.

geneve escort
Invité

Un peu comique mais j’aime le fond de l’histoire. Faites attention les gars ne faites jamais confiance à votre ami pour votre copine.

[critique] La Copine De Mon Meilleur Ami

3