Que se passe-t-il quand Dieu perd foi en l’humanité et envoie une légion d’anges pour exterminer la race humaine ? Un groupe de résistance se constitue en plein désert autour de l’archange Michael…

Note de l’Auteur

[rating:3/10]


Date de sortie : 24 mars 2010
Réalisé par Scott Charles Stewart
Film américain
Avec Paul Bettany, Lucas Black, Kate Walsh
Durée : 1h 35min
Bande-Annonce :

ARVE Error: id and provider shortcodes attributes are mandatory for old shortcodes. It is recommended to switch to new shortcodes that need only url

Soutenu par un buzz important sur la toile depuis quelques mois déjà, Légion est l’archétype même du film qui agace. Sous couvert d’une bande-annonce nous en mettant plein la vue avec une succession de séquences toutes plus ébouriffantes les unes que les autres, le film de Scott Charles Stewart se paie le luxe d’être réalisé à la va-vite. Cet agacement est d’autan plus grand que loin d’espérer laisser une trace indélébile dans le genre, Légion avait de quoi devenir un très gros divertissement nous scotchant à notre fauteuil grâce à des affrontements dantesques. Que nenni il n’en sera rien !

Si la première partie est plutôt convaincante avec une mise en place de l’intrigue intéressante et une atmosphère, bien que typique à ce genre, qui possède un petit charme communicatif, l’édifice s’effondre dès que l’aspect religieux pointe le bout de son nez. À partir de là, on tombe dans tous les pathos possibles et inimaginables de la religion et le mielleux des bons sentiments qui en découlent. Du coup Légion s’en retrouve grandement parasité et une seule émotion nous gagne désormais : l’ennui. Pendant toute la seconde partie du film, on ne peut s’empêcher de rire jaune face à ce débordement de mauvaises idées (un dialogue entre l’ange Michael et l’ange Gabriel lors d’un flashback aura finit de rompre mes dernières résistances). D’une idée de départ certes déjà-vu mais avec un potentiel non négligeable, on passe à un mélange de Une Nuit Enfer du pauvre et de Terminator biblique risible.

Niveau acteur, les spectateurs ne sont pas plus gâtés. Utiliser des seconds couteaux peut s’avérer un très bon choix dans certains cas (notamment dans Predator) mais c’est loin d’être le cas ici. Il est aberrant de constater que les ¾ des acteurs présents ne sont là uniquement pour remplir, tels des meubles, une pièce vide. Ils n’auraient pas été là, on ne l’aurait même pas remarqué : Dennis Quaid n’a plus son talent d’antan et vogue de série B en série Z, Tyrese Gibson se cantonne toujours à des rôles de gangsta black au cœur gros comme ça quand on apprend à le connaître, Lucas Black n’a toujours pas appris ce que jouer signifiait et Kevin Durand (Lost, Mise A Prix, Bandes De Sauvages) continu à s’obstiner dans des rôles de grosses brutes au cerveau pas plus gros qu’un petit poids. Seul Paul Bettany arrive à tirer son épingle du jeu. Bien en dessous de ce qu’il fait d’habitude, l’acteur fait ce qu’il peut avec ce qu’on lui donne, c’est-à-dire pas grand-chose. Petite anecdote, interrogé à propos de Légion, l’acteur a avoué avoir toujours souhaité participer à un film d’action. Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il ne doit pas être déçu du voyage.

A ces éléments s’ajoute une ambiance sonore calamiteuse qui devient très rapidement insupportable avec cette surenchère de thème religieux. Un peu ça va mais là on n’a qu’une envie, se trancher les veines avec la première chose qui nous tombe sous la main (j’exagère à peine). Même le dernier combat entre les deux anges (Gabriel et Michael), bien que parfaitement orchestré et plutôt jouissif dans son ensemble, n’arrivera pas à sauver l’édifice de sombrer dans les abîmes de l’oubli à cause d’une scène finale grossière et pathétique qui sera passée sous silence pour éviter tout spoiler pouvant gâcher une surprise de taille.

Légion aurait pu être une série B détonante misant absolument tout sur les effets visuels et les fusillades à outrance, un spectacle simple et efficace réussissant parfaitement son pari initial : nous divertir. C’était sans compter sur le travail de sabotage effectué par l’équipe du film en personne faisant basculer leur bébé du mauvais bord en l’orientant du côté de la bouse biblique plutôt que du véritable divertissement. Dans un contexte similaire, on préférera de loin un The Mist un tantinet plus approfondi.

Print Friendly, PDF & Email

5
Laisser un commentaire

Please Login to comment
avatar
5 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
4 Comment authors
PhilouWesleybenzematrob Recent comment authors
  S'abonner  
Récents Anciens Populaires
Notifications :
trob
Invité
trob

J’ai moi-même été déçu de ce film par rapport à mes attentes, mais je m’adresse directement au rédacteur de la critique : cela vous dérangerait-il d’être une once plus respectueux vis à vis du film et de son équipe ?
On peut critiquer une chose sans l’insulter, cela donnerait même beaucouo plus envie de vous écouter et de vous approuver.
Parce qu’à vous lire, quelle que soit la qualité de ce film, je n’ai personnellement qu’une envie : c’est de vous faire taire en vous écrasant la tête sur le bitume, dans un close combat à la façon Michael / Gabriel ^^
Nan sérieux, courtoisie, ce serait pas mal pour quelqu’un qui prétend être maître de la vérité générale.
Bye !

Wesley
Invité
Wesley

Cher Trob, je ne vois pas où j’ai été insultant envers Légion et l’équipe du film. Je ne les ai pas traiter, ni humilier, j’ai juste dis qu’ils avaient sabordé leur propre film, ce qui est amplement vrai. Après si l’on doit utiliser des pincettes pour ne froisser personne, autant baisser son pantalon immédiatement ou jouer le faux cul avec des “youhouuu quel film inoubliable !” alors que c’est exactement le contraire (ce qui d’autan plus énervant car comme je l’ai précisé dans ma critique, le film avait un très gros potentiel).

Pour votre gouverne, je ne me prétend aucunement maître de la vérité générale, je ne suis qu’un simple grain de sable donnant son avis sur la toile. Ni plus, ni moins.

Pour ce qui est de m’écraser la tête sur le bitume, je dis pourquoi pas, un combat peut être arrangé dans votre club ou dans le mien si vous n’habitez pas trop loin mais j’espère que vous avez du niveau et des années d’entrainement derrière vous ou vous finirez makheureusement comme Michael ^^

Sur ces bonne sparoles, bonne journée et à bientôt pour un nouveau débat.

benzema
Invité
benzema

Le film n’est pas prenant, perte de temps.
Merci de ne pas insulter la bible Wesley, car certain “encore” ont la foi.
comme dirait Mickael.^^

cela par contre c’est vraiment nul de ta part, petit rappel la bible est sacré pour plusieurs milliards d’êtres humains sur terre, c’est insulter toutes ces personnes que tu fais eê fesant cela. tu as le droit d’être non croyant mais respecte les autres dans leurs croyance.Ou alors là c’est moi qui vas t’écraser ta tête sur le bitume, même sans entraînement.

Jai trouvé ta critique assez juste dans l’ensemble , on s’ennuie au but de allez…35 voir 40 minutes.

par contre je vois pas non plus ou tu as insulté l’équipe du film…
tu as réussi à me faire rire. s’il te plait pas de combat entre toi et trob.
deja entre les deux anges dans le film j’ai trouvé cela médiocre.^^
et puis je cite:
“j’espère que vous avez du niveau et des années d’entrainement derrière vous ou vous finirez makheureusement comme Michael ^^”

je crois wesley que tu t’es endormi avant la fin du film , mickael il finit pas si mal que ca…non? lol
on s’est compris … sinon dans ce cas là si on se bat je veut bien finir comme Mickael.lol et encore lol.

Bonne journée man.

Wesley
Invité
Wesley

Benzema : je ne pense pas avoir insulté la religion, loin de là.
J’ai juste dit que “Légion était une bouse biblique et qu’il tombait dans tous les pathos possibles et inimaginables de la religion et le mielleux des bons sentiments qui en découlent” ce qui est grandement différent.

Après je ne vois pas en quoi le fait que je sois croyant ou non a quelque chose à voir avec mon opinion sur ce film.

Philou
Invité
Philou

Messieurs,

Arretons les insultes faciles et les coups bas.

Ce n’est même pas une déception pour ma part, je ne m’attendais à rien.

CE FILM EST NUL A CHIER. Il n’y a rien dans cet pellicule, rien…scénario d’un enfant de 5 ans qui doute de sa foie en dieu, acteurs inexistants, scènes de combat ridicules.

Comment peut-on dépenser de l’argent pour faire ce type de film.

Je suis un amoureux du cinéma et en regardant ce film j’ai mal.

C’est vraiment navrant de voir cela dans une salle.

[critique] Légion

5