Après ALBATOR en 2013, c’est au tour d’une autre série animée japonaise culte d’être adaptée au cinéma par le studio Toei : LES CHEVALIERS DU ZODIAQUE (SAINT SEIYA en VO). Dans cette LEGENDE DU SANCTUAIRE, Seiya et ses compères chevaliers de bronze veulent traverser les douze maisons des chevaliers d’or pour prouver que Saori Kido, celle qu’ils protègent, et la véritable réincarnation d’Athéna, contrairement à ce qu’affirme le Pope, chef des chevaliers d’or.
Le nouveau film Toei à l’ambition de retranscrire l’arc narratif des chevaliers d’or en une heure trente, alors qu’il avait fallu soixante-dix épisodes de vingt minutes à la série pour le faire. A priori, cette ambition apparaît comme une gageure, et la vision du film confirme cette crainte initiale. La compression de l’intrigue ne permet pas de développer la dramaturgie des combats, point central de l’univers de SAINT SEIYA qui permet l’empathie envers les chevaliers de bronze. Dans la série télé, et le manga dont elle est adaptée, les chevaliers de bronze se prennent des avoinées monumentales par les chevaliers d’or, parfois pendant toute la durée d’un épisode, mais se relèvent encore et toujours pour défendre leur belle, sa vie et son honneur. En somme, de preux chevaliers qui combattent leurs ennemis supérieurs et forcent l’admiration du spectateur grâce à leurs volontés et leurs loyautés jusqu’au-boutistes.

343401

”Les rares combats sont trop courts (…) La surexploitation de l’humour au travers de Seiya rend le personnage insupportable”

Or, la courte durée du film rend impossible cette donnée : si l’on excepte le combat final, les rares combats sont trop courts. Il est donc particulièrement difficile d’éprouver une quelconque empathie pour la prétendue force morale des personnages, ce que le réalisateur du film a bien compris. Il tente alors de compenser en surexploitant l’humour au travers du personnage principal, Seiya, mais toutes les tentatives ne font que le rendre absolument insupportable. Et comme dans la dizaine de personnages qui apparaissent à l’écran, il est le seul à être un tant soi peu développé, le spectateur ne peut pas se rattacher à grand-chose d’autre.
Reste à observer, durant cette très longue heure et demie, la réinvention visuelle à l’œuvre dans le film, qui passe par le nouveau design des armures des chevaliers jusqu’au Sanctuaire, qui est ici un monde en suspension dans les airs. On vous l’accorde, c’est bien maigre pour justifier la vision du film.

INFORMATIONS

25 février Les chevaliers du zodiaque


Titre original : Saint Seiya: Legend of Sanctuary
Réalisation : Keichi Sato
Scénario : Chihiro Suzuki, D’après l’oeuvre de Masami Kurumada
Acteurs principaux : , ,
Pays d’origine : Japon
Sortie : 25 février 2015
Durée : 1h33min
Distributeur : Wild Bunch Distribution
Synopsis : Au commencement, il y avait une Déesse chargée de protéger la Terre, Athéna. Gardienne de l’équilibre, elle fut cachée des Forces du Mal.Quand sa vie est menacée, Seiya et les Chevaliers de Bronze endossent leurs armures. Ce sont les Protecteurs d’Athéna, les Chevaliers du Zodiaque. Pour sauver leur Déesse et l’avenir de la Terre, ils vont devoir atteindre le Sanctuaire du Grand Pope et y affronter sa légendaire armée des 12 Chevaliers d’Or. La plus grande bataille des Chevaliers du Zodiaque débute aujourd’hui.

BANDE-ANNONCE