Avec Amour, Palme d’or à Cannes en 2012, on s’était fait une idée bien triste de la vieillesse. Pour les non initiés, le film de Michael Haneke montrait la dégradation physique et mentale d’une octogénaire, suite à une petite attaque cérébrale, devant son mari impuissant. LES OPTIMISTES, de son côté, nous embarque en Norvège pour suivre le quotidien d’un groupe de « mamies » volleyeuses pleines de vies. Dans ce , la réalisatrice , habituée du genre avec de nombreuses séries documentaires réalisées, parvient à se fondre dans le décor de ce club si particulier et en dégage toute la bonne humeur de ses membres si particuliers, fidèles au nom qu’ils portent. Magnor nous offre ainsi un voyage inattendu et agréable.

«  » est le nom d’une équipe de volley norvégienne hors du commun : les joueuses ont entre 66 et 98 ans ! Bien que ces mamies sportives n’aient pas joué un seul vrai match en 30 ans d’entraînement, elles décident de relever un grand défi : se rendre en Suède pour affronter leurs homologues masculins. Mais avant cela, il faut broder les survêtements, trouver un sponsor, convaincre l’entraîneur national de les coacher, mémoriser les règles qu’elles ont oubliées, se lever au petit matin pour aller courir… Croyez-les : être senior est une chance, et ces « Optimistes » la saisissent en plein vol !

© Pickup / Jour2fête

© Pickup / Jour2fête

Si LES OPTIMISTES parvient à montrer une image aussi plaisante de la vieillesse, c’est avant tout grâce aux personnages qui composent cette équipe. Car oui, il s’agit bien de personnages. Chacune avec son caractère bien trempé. Brigit, 68 ans, impressionne par sa puissance. En rappelant inlassablement à ses coéquipière de ne pas boxer la balle, elle crée un comique de répétition. Eldbjørg, 89 ans, amuse par sa complicité toujours enfantine avec son mari Olav. Et puis il y a Goro, 98 ans, qui continue de participer en dépit de son âge très avancé. Elle donne au film une touche d’émotion. En effet à côté du volley, il y a la vie et son lot de problèmes. Goro est atteinte d’un cancer. Mais pas de quoi la déprimer. Son seul souhait, ne pas mourir à l’hôpital de sa maladie, mais dans son lit. C’est pourquoi elle continue de s’entraîner, à vérifier chaque jour si elle peut toujours tenir sur ses deux jambes. Une force de caractère et une envie de vivre épatante. De son côté la réalisatrice s’avère intelligente dans son approche en finesse et respectueuse de ces sujets délicats. Sans tomber dans le pathos elle poursuit son chemin. La réalisatrice s’efface entièrement (pas de voix off en guise de fil conducteur) et capte l’essentiel. En gardant suffisamment de distance elle évite de se montrer trop intrusive.

« Une force de caractère et une envie de vivre épatante. »

LES OPTIMISTES amuse donc, mais sans jamais se moquer. Le rire vient de ces femmes pleines d’humour et d’autodérision, et de leur bonne humeur contagieuse. Mais aussi par l’ambiance décalée créée en partie par la réalisatrice. Celle-ci donne un côté burlesque à une séance d’entraînement par son montage. Ou par l’utilisation de musiques aux sonorités mexicaine qui offre un décalage avec l’image froide de la Norvège, mais finalement en adéquation avec la vie de ces femmes radieuses. Enfin le film n’oublie pas de nous maintenir sous une certaine tension. Il y a l’angoisse qu’une des joueuses se blesse en se jetant sur une ballon. Egalement du suspense, lié au contenu du match qui les attend. Même si le résultat importe peu au final. La force et la détermination continuelle des « Optimistes » offrent un vrai moment de plaisir et de fraîcheur.

Les autres sorties du 29 avril 2015

CONNASSE – LE FILMBLINDUN PIGEON PERCHÉ SUR UNE BRANCHE PHILOSOPHAIT SUR L’EXISTENCEL’ÉCHAPPÉ: À LA POURSUITE D’ANNIE LE BRUNLE LABYRINTHE DU SILENCEOUIJA, LE TOURNOITHE BIG LEBOWSKI (ressortie), NOS FEMMESLES OPTIMISTES, etc.
INFORMATIONS

Les Optimistes

 
Titre original :
Réalisation : Gunhild Westhagen Magnor
Scénario : Gunhild Westhagen Magnor
Acteurs principaux : , ,
Pays d’origine : Norvège, Suède
Sortie : 29 avril 2015
Durée : 1h30
Distributeur : Pickup / Jour2fête
Synopsis : « Les Optimistes » est le nom d’une équipe de volley norvégienne hors du commun : les joueuses ont entre 66 et 98 ans ! Bien que ces mamies sportives n’aient pas joué un seul vrai match en 30 ans d’entraînement, elles décident de relever un grand défi : se rendre en Suède pour affronter leurs homologues masculins. Mais avant cela, il faut broder les survêtements, trouver un sponsor, convaincre l’entraîneur national de les coacher, mémoriser les règles qu’elles ont oubliées, se lever au petit matin pour aller courir… Croyez-les : être senior est une chance, et ces « Optimistes » la saisissent en plein vol !

BANDE-ANNONCE

Laisser votre avis

Veuillez vous connecter pour commenter
avatar
  S’abonner  
Me notifier des