Livre SUR LA ROUTE D'APRÈS JACK KEROUAC

A l’occasion de la sortie du film Sur la route de Walter Salles le 23 mai 2012, le magazine Trois Couleurs publie ce hors-série exclusivement consacré à la genèse de l’œuvre et du film. 194 pages de belle facture pour revenir sur la figure de Jack Kerouac, inspirateur de la beat generation, depuis sa naissance en 1922 à Lowell jusqu’à sa mort précoce en 1969. Photos et archives, phrases-clefs et chiffres, se juxtaposent comme autant d’éléments d’un puzzle permettant d’éclairer l’œuvre phare de Kerouac et font de cette publication spéciale un puits de renseignements sur le mouvement surfant sur la vague du “sexe, drogue & rock’n’roll”.

Note de l’Auteur

[rating:9/10]

Date de parution : 9 mai 2012, Hors-série N°8 Trois Couleurs
Titre original : Sur la Route d’Après Jack Kerouac, un homme – un livre – un film, l’odyssée d’un mythe
Editeur : MK2 Média
Pages : 194
EAN : M 07331

Un homme…

Un homme, Kerouac, est ici mis à nu. Biographie précise, retour sur son parcours d’étudiant et de footballeur américain contrarié par une blessure au tibia : on découvre, au fil des pages et des photographies noir et blanc, les amitiés, les amours et les aspirations de la future icône. Une icône qui en était déjà très vite une : nombreuses conquêtes féminines, corps d’athlète, etc… “Jack était beau à tomber” dira de lui Carolyn Cassady, deuxième épouse de Neal Cassady, icône des poètes beat, amie et maîtresse de Jack.

Une œuvre…

Premières lignes du Scroll, partition originale du roman Sur la route, ambition d’une genèse à la hauteur d’A la recherche du temps perdu de Proust, mais plus vive et plus rapide : on découvre également un auteur au souffle jamais tari, qui écrit comme il vit. Cent mots à la minute, soit un manuscrit tapé en trois semaines pendant l’année 1951 sur un rouleau d’imprimerie. Kerouac transpose et déverse ses brûlures et sa soif de découvertes sur son avatar littéraire. Mais, plus encore que les trois semaines d’écriture du roman, on retient plus de sept ans de voyages, de notes où le récit était en gestation, un premier voyage en 1947 auquel succèdent trois autres et pour lesquels Kerouac annonce : “J’ai un autre roman en tête, Sur la route, auquel je n’arrête pas de penser, qui parlerait de deux gars qui font de l’autostop jusqu’en Californie à la recherche de quelque chose qu’ils ne trouvent pas vraiment…”.

Un film…

Ce hors-série, d’une densité remarquable, s’intéresse en dernier lieu à l’adaptation cinématographique du roman. Acteurs et réalisateur se prêtent au jeu des questions/réponses afin de donner leur perception du tournage et de l’œuvre qu’ils incarneront à la mi-mai sur les écrans. Des photos couleur dévoilent le visage de ceux qui ont été choisis pour faire renaître le mythe, incarnant au plus près ces têtes brûlées qui inspirèrent moult partisans de cet esprit non conformiste, autant de stars du rock sur lesquelles revient également ce numéro.

Des portes s’ouvrent à cette lecture de cette publication très claire et bien documentée avec, pour ceux qui le souhaitent, l’envie de relire le livre et d’en apprécier l’adaptation à l’écran.

Kerouac transpose et déverse ses brûlures et sa soif de découvertes sur son avatar littéraire.

Illustration Sur la Route d'Après Jack Kerouac

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Please Login to comment
avatar
  S'abonner  
Notifications :

[critique livre] Sur la Route d’Après Jack Kerouac

0