Avec MISSION IMPOSSIBLE 2, il n’est plus question de faire un film d’espionnage subtil, mais bien de proposer un film d’action explosif sans prise de tête. Cela se ressent dès le choix du compositeur, passant de Danny Elfman à Hans Zimmer, connu pour ses compositions à grand spectacle. Mais surtout après Brian De Palma, c’est le réalisateur chinois John Woo qui est choisit pour réaliser ce second opus. Ce dernier n’en est pas à son premier coup d’essai sur le sol américain, ayant plutôt convaincu avec Broken Arrow (1996) puis Volte-Face (1997). Cependant en passant après De Palma, l’écart est bien trop grand. Si John Woo reste fidèle à son cinéma d’action, bien que tombant souvent dans l’excès et la démesure, c’est avant tout au niveau du scénario et du travail des personnages que MISSION IMPOSSIBLE 2 déçoit et s’avère marqué par son temps.

Votre mission, monsieur Hunt, si vous décidez de l’accepter, sera de récupérer un virus génétiquement modifié, baptisé Chimera. Sean Ambrose, qui fut votre élève avant de devenir votre ennemi juré, s’est emparé de l’antidote et se terre dans un laboratoire secret de Sydney. Son ex-maitresse, Nyah Hall, pourrait s’avérer utile dans vos tentatives d’infiltration de ce QG hautement protégé. Comme toujours, si vous ou l’un de vos équipiers étiez capturés ou tués, le département d’Etat nierait avoir eu connaissance de vos agissements. Ce résumé s’autodétruira dans cinq secondes.

mission impossible 2

Difficile de mettre entièrement la faute sur John Woo pour le raté qu’est MISSION IMPOSSIBLE 2. En effet si on nous avait présenté l’agent Ethan Hunt comme professionnel et intelligent tout au long du premier opus, l’histoire proposée par Robert Towne, Ronard D. Moore et Brannon Braga – qui succèdent à David KoeppRobert Towne et Steven Zaillian – oublie tout ce qui fait un bon agent secret. La mission d’Ethan débute de manière plutôt simple. Entrer en contact et engager la voleuse Nyah Hall. Il ne faudra qu’un regard de la jeune fille pour faire perdre tous ses moyens à l’agent Hunt. La romance initié entre les deux personnages de manière superficielle et à la va vite fait alors perdre toute crédibilité à l’univers créé jusque là. La pauvre Thandie Newton, interprète de Nyah, en est réduite à faire la belle, à minauder et à offrir de jolis sourires. Cette outrance, on la retrouvera également chez Dougray Scott qui interprète le « méchant » Sean Ambrose dans une totale démesure. Un personnage dont les motivations s’avèrent également bâclées. Bien loin de la classe et du charisme affichés par Philip Seymour Hoffman dans l’épisode qui suivra (MI3).

”MISSION IMPOSSIBLE 2 divertit un instant, se regarde lointainement et s’oublie aussitôt.”

Le reste de l’intrigue n’offrant rien de bien passionnant, il faut donc se contenter de voir John Woo se divertir tout seul dans des scènes d’actions, certes spectaculaires et bien chorégraphiées – comme lors de la fusillade qui oppose Hunt aux hommes de main d’Ambrose dans une tour – mais qui à la longue finissent par lasser. L’enchaînement des séquences ne servant qu’à mettre en valeur Tom Cruise. MISSION IMPOSSIBLE 2 étant finalement bien vide, il divertit un instant, se regarde lointainement et s’oublie aussitôt. D’autant qu’au-delà de ces séquences rythmées, les passages plus « classiques » révèlent le mauvais gout affiché par John Woo. Entre envolée de colombe blanche à travers les flammes et regard mielleux au ralenti entre Ethan et Nyah durant un spectacle de danse de flamenco, MISSION IMPOSSIBLE 2 tombe dans le ridicule. Les musiques additionnelles, notamment le thème revisité et massacré par le groupe de rock Limp Bizkit, n’aidant pas. Le film repartira d’ailleurs avec deux Razzie Awards en 2001, pour la pire suite et le pire second rôle féminin pour Thandie Newton. Il sera alors d’autant plus agréable de voir un épisode 3 sobre et efficace, signé par J.J Abrams, bien que les résultats au box office de ce dernier aient été inférieurs à ceux de son prédécesseur (près de 400M$ contre près de 550M$).

@PSiclier

CETTE CRITIQUE DE MISSION IMPOSSIBLE 2 A ÉTÉ RÉALISÉE DANS LE CADRE D’UNE RÉTROSPECTIVE CONSACRÉE A LA SAGA

INFORMATIONS

mission impossible 2

Mission Impossible
Mission Impossible 3
Mission Impossible – Protocole Fantôme
Mission Impossible : Rogue Nation
Rétrospective Mission Impossible

Titre original : Mission: Impossible 2
Réalisation : John Woo
Scénario : Robert Towne, Ronard D. Moore, Brannon Braga
Acteurs principaux : Tom Cruise, Dougray Scott, Thandie Newton
Pays d’origine : U.S.A, Allemagne
Sortie : 2000
Durée : 2h06
Distributeur : United International Pictures (UIP)
Synopsis : Votre mission, monsieur Hunt, si vous décidez de l’accepter, sera de récupérer un virus génétiquement modifié, baptisé Chimera. Sean Ambrose, qui fut votre élève avant de devenir votre ennemi juré, s’est emparé de l’antidote et se terre dans un laboratoire secret de Sydney. Son ex-maitresse, Nyah Hall, pourrait s’avérer utile dans vos tentatives d’infiltration de ce QG hautement protégé…

BANDE-ANNONCE