Avant d’introniser au sein de la famille Mission Impossible, et ses producteurs réfléchissaient sérieusement à l’idée de récidiver avec Brad Bird, fort d’un Protocole Fantôme particulièrement emballant, en plus d’avoir engendré un joli succès critique et publique. Préférant se tourner vers un projet de longue date plus personnel qui donnera naissance au récent et tout aussi réussi À la poursuite de demain, le réalisateur déclinera l’offre avant d’être rapidement remplacé par le metteur en scène du méconnu Way of the Gun, son premier et unique film, une curiosité qui avait pour atouts un casting génial ainsi qu’une B.O. et des gunfights réjouissants, avant le surprenant Jack Reacher et ses belles idées de mise en scène. Scénariste avant tout, l’homme a écrit et contribué à bon nombre de projets hollywoodiens d’envergure, c’est pourquoi il n’est guère surprenant de le retrouver également derrière le scénario de cette toute nouvelle mission qui s’offre à nous.

Et autant le dire d’emblée, il serait dommage de ne pas l’accepter tant le spectacle proposé s’avère racé, fun et délicieusement rétro, puisant ici et là dans le meilleur des 4 films précédents. McQuarrie filme les rues londoniennes et ses cabines téléphoniques comme le faisait De Palma à Prague (Mission Impossible), avant une séquence à l’opéra que n’aurait pas renié ce dernier. Il dégaine les motos du deuxième épisode lors du point d’orgue du métrage, à savoir une course-poursuite dantesque dans les rues de Casablanca, particulièrement nerveuse car dénuée de musique originale et découpée au cordeau. La grande maîtrise du montage et des effets sonores concourent énormément à la réussite des meilleures scènes de ce ROGUE NATION, marquées par la griffe de McQuarrie. Son style déjà présent dans l’oppressant prologue “à la lunette” de son Jack Reacher ou de la virée nocturne en voiture est ici facilement identifiable et fait des merveilles en terme de mise en scène pour un divertissement du genre.

« Toujours pas révolutionnaire, ce ROGUE NATION s’impose néanmoins comme le divertissement de l’été à ne pas louper, à savoir un spectacle racé, fun et délicieusement rétro. »

Sans atteindre le charisme ni le machiavélisme de Phillip Seymour Hoffman du troisième film, le méchant de ce cinquième opus (Solomon Lane interpreté par le très bon ) est toutefois celui qui s’en rapproche le plus, particulièrement froid et manipulateur. Enfin, l’ambiance générale décontractée, placée sous le signe de l’humour grâce au toujours très sympathique , rappelle Protocole Fantôme tandis que Tom Cruise joue un peu plus encore la carte de l’auto-dérision. À nouveau très impressionnant physiquement, l’homme semble s’amuser et nous amuse des nombreux objets ou situations qui viennent entraver sa route, décrédibilisant l’image du super espion invincible traversant moult explosions sans une égratignure ou un cheveu de travers. Un ressort comique qui n’est pas sans rappeler l’époque de la screwball comedy

© Paramount Pictures France

© Paramount Pictures France

L’esprit serial engendré avec MI3 poursuit son développement. On retrouve les mêmes têtes côté casting formant l’équipe, tandis que la nouvelle venue Ilsa Faust (Rebecca Ferguson) apporte sa dose de charme et de fraîcheur. Son jeu du chat et de la souris au milieu d’Ethan Hunt et de Solomon Lane est un des bons points d’un scénario au déroulement très classique, mais qui réserve quelques petites surprises, le spectateur ne sachant pas vraiment sur quel pied danser avant la conclusion finale.

En somme, ce ROGUE NATION n’a rien de réellement révolutionnaire, respectant à la lettre un cahier des charges et ses invraisemblances désormais bien connus, mais le soin qu’on lui a apporté ainsi que la bonne humeur de l’ensemble en font indéniablement le film de l’été qu’il serait dommage de bouder, en plus d’être l’un des meilleurs films de la saga.

@LorisQuinto

Les autres sorties du 12 Août 2015

INFORMATIONS


Mission Impossible
Mission Impossible 2
Mission Impossible 3
Mission Impossible : Rogue Nation
Rétrospective Mission Impossible

Titre original : Mission : Impossible – Rogue Nation
Réalisation : Christopher McQuarrie
• Scénario : Christopher McQuarrie
• Acteurs principaux : Tom Cruise, Simon Pegg, Rebecca Ferguson, , Sean Harris
• Pays d’origine : Américain
• Date de sortie : 12 Août 2015
• Durée : 2h12min
• Distributeur : Paramount Pictures France
• Synopsis : L’équipe IMF (Impossible Mission Force) est dissoute et Ethan Hunt se retrouve désormais isolé, alors que le groupe doit affronter un réseau d’agents spéciaux particulièrement entraînés, le Syndicat. Cette organisation sans scrupules est déterminée à mettre en place un nouvel ordre mondial à travers des attaques terroristes de plus en plus violentes. Ethan regroupe alors son équipe et fait alliance avec Ilsa Faust, agent britannique révoquée, dont les liens avec le Syndicat restent mystérieux. Ils vont s’attaquer à la plus impossible des missions : éliminer le Syndicat.

BANDE-ANNONCE