En Alaska, des disparitions inexpliquées se produisent régulièrement depuis les années 1960. Malgré plusieurs enquêtes du FBI, la vérité n’a jamais été découverte; jusqu’à maintenant… C’est dans cette région reculée que le psychologue Abigail Tyler décide de filmer les séances d’hypnoses qu’elle mène avec des patients traumatisés afin de comprendre les raisons de leurs insomnies et peurs nocturnes. Sans le vouloir, elle va mettre à jour les preuves les plus troublantes jamais documentées sur ces mystérieuses disparitions…

Note de l’Auteur

[rating:4/10]


Date de sortie : 28 juillet 2010
Réalisé par
Film américain
Avec , ,
Durée : 1h 38min
Bande-Annonce :

ARVE Error: id and provider shortcodes attributes are mandatory for old shortcodes. It is recommended to switch to new shortcodes that need only url

Trop souvent utilisée de nos jours pour amener les foules dans les salles obscures, la mention « basé sur des faits réels » est un concept à très haut risque pour diverses raisons. La plus importante est sans doute le manque total de talent et de recul pour retranscrire une histoire somme toute vraie sans nous ennuyer au plus haut point ou carrément nous laissé un sourire nerveux au coin des lèvres avec une surenchère d’effets gores ou paranormaux. , en s’inscrivant dans cette lignée d’histoires plus ou moins vraies, s’aventurait sur un terrain miné prêt à s’autodétruire à la moindre occasion. Seulement voilà, sans être une réussite incontestable, Olatunde Osunsanmi a plutôt bien géré l’épreuve et s’en sort pas trop mal au final.

Racontant l’histoire d’une psychologue essayant de découvrir la vérité sur un mal rongeant une petite ville de l’Alaska, Phénomènes Paranormaux se découpe en trois parties bien distinctes : d’un côté la fiction pure avec Milla Jovovich sous le feu des projecteurs et de l’autre des vidéos d’archives relatant les faits réels. Entre les deux, nous assistons à une interview entre le réalisateur, Olatunde Osunsanmi, et la véritable psychologue, Abigail Tyler.

Grosse mascarade ou non (si c’est le cas, Olatunde Osunsanmi est un magicien extrêmement doué), l’enchainement scénaristique nous entraine sur les traces d’une enquête déviant peu à peu vers le paranormal. Si l’on est friand du genre et que l’on est relativement bon public, Phénomènes Paranormaux s’avérera être un divertissement tout à fait honnête à condition de ne pas être trop regardant aux interprétations des acteurs et à la mise en scène consciemment kitch ou non. Le réalisateur va même jusqu’à pousser le vice de la réalité en incluant de véritables témoignages de personnes ayant vues des ovnis, témoignages que l’ont peut retrouver dans des ouvrages extrêmement sérieux traitant du sujet comme écrit par et .

On ne pourra regretter qu’une seule chose à ce métrage, que le réalisateur n’ait pas pu s’empêcher de nous montrer des scènes purement inventées de l’enlèvement de la psychologue par les extraterrestres et l’intérieur de leur vaisseau. C’est d’autant plus dommage que le film se classait volontairement au rang de docu-fiction. Grosse erreur de ce côté-là mais peut-on réellement lui en vouloir au regard de productions comme ou encore REC jouant toutes leurs cartes sur le spectaculaire et l’oppression que certaines scènes peuvent engendrées ? Pas vraiment. Au final, Phénomènes Paranormaux est une série B digne d’un téléfilm diffusé sur les soirs d’été qui se laissera regarder si les distributeurs n’ont rien de mieux à nous proposer.

16
Laisser votre avis

Veuillez vous connecter pour commenter
avatar
14 Fils de commentaires
2 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
14 Auteurs du commentaire
AedahYannickGuillaume CARTONرضا ريشينvincent Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
Le plus récent Le plus ancien Le plus populaire
Me notifier des
ufoenquetes
Invité

Bonjour à tous,

Tout d’abord je tiens à préciser que je suis chercheur sur les Ovnis, plus communément appelé « ufologue », risque d’être catalogué dés le départ mais tant pis, car mon opinion aux sujets des Ovnis reste à mon sens objective.
Je vais tenter de vous faire part de mon ressenti au sujet du film.

Je suis cinéphile et me déplace en moyenne 3 à 4 fois par mois au cinéma depuis des années et je vous avoue avoir rarement connu un tel vacarme durant une projection. Es-ce un hasard ou pas ? Dans tout les cas, il ne fait aucun doute que ce film à dérangé d’une manière ou d’une autre des spectateurs. On avait d’une part ceux qui se semblent être arrivés d’emblé avec une certaine curiosité et qui à perdurer durant tout le film en le suivant attentivement, puis des personnes qui éclatait de rire tout les 20 minutes (ce qui n’est pas anodin dans la mesure où ça masque certaines craintes. Ce qui est une manière de se protéger en quelques sortes à mon avis), et ceux qui étaient terrifiés tout au long et qui, en générale, dénigre et rejette complément le film à la fin en voulant se persuader qu’il était nul et que cela n’existe pas dans la réalité…ok
Je suis désolé de faire de la psychologie mais je suis obligé de constater certains faits qui m’ont intrigué et qui m’incite donc à vous commenter ce film. Allons-y !!!!

Il est vrai que le début est inhabituel quand on voit les acteurs s’exprimer sur la véracité des faits… C’était pas mal car c’est une nouvelle manière de présenter ce genre de scenarios. A condition que ce qui suit soit le plus conforme à la réalité des faits… Ce dont je doute dans ce cas mais bon…Dan Brown nous a aussi fait le coup avec Da Vinci Code mais bon.
Ensuite, au niveau de la réalisation, c’est un nouveau style que j’ai beaucoup apprécié même si je ne suis pas à l’habitude fan de tout ce qui se rapporte aux caméras amateurs du genre « paranormal activity »… mais là j’ai vraiment trouvé que c’était parfaitement réalisé avec d’excellents acteurs… Ce qui compte beaucoup dans ce genre de scenarios.

Pareil au niveau de la mise en scène et du suspens. Il n’y avait pas de moment pour s’ennuyer. J’aurai même aimé qu’il dure plus longtemps.
L’intrigue et les scènes d’hystéries sont hors normes et je ne me souviens pas avoir déjà étudié des cas (à travers des ouvrages) où les hypnotisés en arrivaient à de telle stades… Comme on dit, je suis resté sur le cul… Mais bon, pourquoi pas !!! Encore une innovation !!!

Interpellé par le mélange des genres, j’avais vraiment eu l’impression à un moment donné avoir affaire à des sortes de possessions démoniaques, surtout lorsque l’on écoute ces enregistrements de voix.
C’est là que je me suis posé la question de savoir s’il s’agissait vraiment de faits ayant réellement été vécu. Certes les sumériens sont aussi énigmatiques que les Mayas et avec encore plus de mystères, mais de là à en arriver à nous sortir des voix d’on ne sait où, je reste septique !!!…

Je peux vous assurer que le phénomène des abductions tel qu’il est connu par les véritables spécialistes est réel et ne fait pas l’ombre d’un doute. Après, es-ce d’origine ET ou pas ? Je ne saurai vous le dire même si tout semblent converger vers cette hypothèse.

Je suis quand même sorti du film très satisfait car on a enfin un long métrage qui met l’accent sur un phénomène réel et sérieux.

Je me suis renseigné au sujet du film afin de savoir si les faits étaient réel et la seul chose sur laquelle je suis tombé c’est que « Le 12 Novembre 2009, Universal Pictures a versé $20,000 au Club de Presse d’Alaska afin que soit créés de fausses plaintes dans les archives. Après de nombreux reproches, Universal a finalement reconnu que de faux articles avaient été créés sur le net ainsi que de fausses rubriques nécrologiques afin d’offrir au film une base d’évènements réels. »

Ce qui me déçoit évidement de la part des réalisateurs qui auraient du s’y prendre d’une autre façon pour faire passer la pilule. Je répète que Dan Brown a fait pareil avec le « Da Vinci Code » qui s’est quand même vendu à des millions d’exemplaires.

Le phénomène des abductions reste aussi terrifiant et pour plus d’infos :
http://ufoenquetes.com/lesenlevementset/index.html

Alexandra
Rédaction

Ce qui m’a particulièrement dérangé dans ce film, est l’intention de « convaincre » le spectateur à tout prix. Cela commence par l’affiche « basé sur des faits réels » et continue par des tentatives de manipulations des spectateurs « à vous de décider ». Le film semble tellement vouloir convaincre que je doute de plus en plus de la véracité des faits.

Chris
Invité

« Au final, Phénomènes Paranormaux est une série B digne d’un téléfilm diffusé sur M6 les soirs d’été qui se laissera regarder si les distributeurs n’ont rien de mieux à nous proposer. »

Pire que ça: une petite série documentaire lors d’une soirée de l’étrange! C’est ça le petit problème de ce film. Puis d’un autre côté, il est pas mal bavard pour pas grand chose.

sofianet
Invité
sofianet

Cinéphile, oui, réaliste, oui, fantasque, non. Il y a trop d’invraisemblances entre les enregistrements relatifs au dit « fait réel ».Comment se fait-il qu’aux séances originales, elles sont troublées et éraillées à l’écran ! tandis que dans la « conversion », les bandes sont transformées.
Il y a plus un désordre psychologique que du concret, tout en respectant les croyances de chacun.
Un Nota Bene : « la Chouette dans le monde Antique est le symbole de la sagesse , elle est liée à la déesse grecque Athéna(Déesse des Arts et de la sagesse de la guerre défensive de l’activité intelligente), elle prête son symbole ailé à la ville d’Athènes, qui frappe monnaie à l’effigie de l’animal qui se retrouve actuellement sur la pièce grecque de un euro. Dans de nombreuses institutions (écoles, universités), la chouette fait partie des armes héraldiques. »
Que dire de plus, c’est Chouette Non !!!!!