Tyler est un jeune New-yorkais de 22 ans en rébellion contre sa famille et la société suite à un drame familial. Après une altercation avec un policier, il décide de se venger en séduisant la fille de celui-ci. Mais Ally se révèle être une jeune fille fragile et imprévisible dont il va tomber fou amoureux. Ce qui ne devait être qu’une plaisanterie cruelle se transforme vite en une histoire qui les marquera à jamais…

Note de l’Auteur

[rating:6/10]


Date de sortie : 7 avril 2010
Réalisé par
Film américain
Avec , Emilie de Ravin,
Durée : 1h 53min
Bande-Annonce :

ARVE Error: id and provider shortcodes attributes are mandatory for old shortcodes. It is recommended to switch to new shortcodes that need only url

Grosse curiosité à mes yeux, Remember Me est avant toute chose un dilemme concernant Robert Pattinson : l’acteur britannique arrivera-t-il à sortir du moule pour nous proposer quelque chose qui vaille la peine d’être vu ? Il avait déjà réussit à nous prouver qu’il pouvait être un acteur honorable, dans How To Be par exemple (pas encore très bon mais il sait être juste quand il le faut), quand on lui en donnait les moyens mais il s’agissait là d’un avant Twilight. Quand est-il de l’après ou plutôt de l’entre deux Twilight ? Et bien la réponse est plutôt convaincante : Robert Pattinson a un petit quelque chose qui pourra faire la différence dans le futur s’il s’applique et s’investit dans ses rôles. Ici, bien que son rôle puisse se résumer à un copié collé de son personnage d’Edward, sorte de personnage mystérieux mais non vampire cette fois, l’acteur nous offre quelques belles séquences en terme de jeu d’acteur notamment lors de ses joutes avec . Loin d’être étouffé par le charisme de ce dernier, Robert Pattinson arrive à sortir son épingle du jeu et même à égaler l’ancien . Désormais, on n’attend plus qu’une chose de sa part, nous surprendre une fois de plus.

En revanche, comme Remember Me ne peut et ne doit pas se résumer à la seule présence de Robert Pattinson, qu’en est-il du reste ? Là encore, le film de Allen Coulter (à qui l’on doit la réalisation des séries et entre autres) à de quoi surprendre. Le scénario n’a certes rien de bien révolutionnaire mais il comporte suffisamment de charme et de niveaux de lecture pour nous tenir éveillé jusqu’à la toute fin qui à elle seule mérite le coup d’œil. Certains pourront dire qu’il s’agit d’une ignominie ou d’une erreur, d’autres pourront affirmer qu’elle colle parfaitement avec l’ambiance noire du film, quoiqu’il en soit et quelque soit le point de vue, le moins que l’on puisse dire c’est qu’elle est culotée et qu’elle ne laisse pas indifférente. Les scénaristes ont peut-être perdu la tête mais ils se sont lâchés et d’un certain côté on les en remercie.

A cela s’ajoute une mise en scène qui n’a rien de spectaculaire mais qui retransmet avec aisance les différents états d’esprit que traversent les protagonistes, une BO qui colle bien avec l’atmosphère et des seconds rôles qui tiennent plutôt bien la route dans l’ensemble.

Au final, Remember Me ne restera surement pas dans les mémoires comme un chef-d’œuvre du genre mais il comporte suffisamment de bons points pour capter notre attention durant la projection ce qui est déjà un petit exploit en soi vu le peu de crédibilité que les critiques ont accordé à ce métrage. Un film à voir ne serait-ce que pour se faire sa propre opinion sur les chances de futurs de mister Pattinson.