Affiche du film RENCONTRE AVEC LE MAL

John Felton est un père de famille sans histoire. Un soir, un homme frappe à sa porte et lui demande de l’aide. Il ignore que cet acte va bouleverser son quotidien et qu’il va devenir le principal suspect d’une série de meurtres. Pour prouver son innocence John n’a plus le choix, il doit faire face au véritable assassin…

Note de l’Auteur

[rating:5/10]

Date de sortie : 22 août 2012 en DVD
Réalisé par
Film américain
Avec , ,
Durée : 1h25min
Titre original : Meeting Evil
Bande-Annonce :

Retrouver Samuel L. Jackson dans un DTV est toujours un petit plaisir coupable comme on les aime. Surtout quand son rôle de bad guy en roue libre (il aime ça car il à l’air de prendre son pied à chaque réplique) rappelle le film dont l’intrigue est quasi-similaire. En gros un couple se fait taquiner par ce bon vieux garçon, sauf qu’ici il s’en prend plus à monsieur qu’à madame.

John Felton, campé par un Luke Wilson convainquant mais de plus en plus bouffi. Il vient de se faire licencier par sa boite ; pour une liaison avec la petite amie du patron. En même temps le bonhomme croule sous les dettes (rappel de quittance de loyer, avis d’expulsion), tout n’est pas rose avec sa femme… Bref, il ne vit pas l’american way of life souhaité par tout bon américain.
Voilà pourquoi intervient le mystérieux Richie (Sam Jackson) qui vient sonner à la porte, un peu comme l’homme à la boite dans . Une personne qui peut changer sa situation ou pas…

D’un premier abord le film est très prenant. On se demande vraiment quelles sont les intentions de Jackson. Est-il là pour vraiment l’aider comme il le dit régulièrement en tant que bon samaritain ? Ou au contraire se sert-il de lui à des fins personnelles ?
Très vite, ce thriller bascule dans un climax proche d’un film d’horreur. Sam commettant des meurtres hors champ qu’on devine à l’aide d’indices subtils : comme cette matraque qu’il tient avec quelques cheveux au bout. Egalement par des propos plus ou moins directs (je pense à l’allusion pas toujours claire sur des personnes qui ne l’aurait pas respecté).

Le film avance et on découvre en crescendo ses victimes avec de plus en plus d’immersion. La caméra montre enfin jusqu’à un final classique voire téléphoné. Mais bon, on a toujours une réelle satisfaction à voir Jackson se démener à essayer de donner des leçons à un Wilson plutôt passif au début mais qui a enfin gagné des couilles – désolé pour le terme mais il faut dire ce qui est – à la fin.

Ce film est bel et bien ce qu’il est, un honnête DTV où l’on passe un bon moment grâce au casting et ce même si l’intrigue n’est guère originale car elle a le mérite d’être efficace.

Ce film est bel et bien ce qu’il est, un honnête DTV où l’on passe un bon moment grâce au casting et ce même si l’intrigue n’est guère originale car elle a le mérite d’être efficace.

Photo du film RENCONTRE AVEC LE MAL