Affiche du film RHUM EXPRESS

Lassé de sa vie new-yorkaise, Paul Kemp s’expatrie sur l’île paradisiaque de Porto Rico. Très vite, il adopte le rythme de la vie locale, fait de douceur de vivre et de beaucoup de rhum… Paul est engagé par un modeste journal local, le San Juan Star, dirigé par Lotterman. Il tombe aussi sous le charme de la très belle Chenault, une jeune femme fiancée à Sanderson, un homme d’affaires mouillé dans des contrats immobiliers douteux. Sanderson fait partie du nombre croissant d’entrepreneurs américains bien décidés à transformer la magnifique île en un paradis capitaliste réservé aux riches. Lorsque Kemp est engagé par Sanderson pour écrire un article élogieux sur son dernier plan véreux, il se retrouve face à un vrai choix : soit il met sa plume au service de cet homme d’affaires corrompu, soit il dénonce tout et révèle les trafics sordides. Sur l’île et ailleurs, son choix va faire des vagues…

Note de l’Auteur

[rating:3/10]

Date de sortie : 30 novembre 2011
Réalisé par Bruce Robinson
Film américain
Avec Johnny Depp, Aaron Eckhart, Michael Rispoli
Durée : 2h 00min
Titre original : The Rum Diary
Bande-Annonce :

ARVE Error: id and provider shortcodes attributes are mandatory for old shortcodes. It is recommended to switch to new shortcodes that need only url

Quelle déception que de voir une œuvre que l’on a tant aimé humiliée de la sorte avec un film d’une consistance bien maigrichonne et par extension un écrivain si talentueux bafoué sans aucune honte. Car il faut bien l’avouer, ceux qui ont lu Rhum Express seront sans doute décontenancés face à cette adaptation d’un intérêt plus que douteux.

Et pourtant, avec Johnny Depp se vantant d’être un ami de longue date de Hunter S. Thompson qui chapeautait l’ensemble de loin, on était en droit d’attendre un film de la trempe de Las Vegas Parano, un bol d’air frai visuel nous embarquant dans un road-movie psychédélique. C’est tout le contraire qui se produit ici. La fougue, le tempérament de feu et le style si particulier de cet écrivain de génie sont les grands absents de Rhum Express. Certaines scènes clés sont manquantes ou très vite expédiées (notamment une soirée torride se terminant par un viol), les acteurs, hormis un Giovanni Ribisi aussi succulent que parfait dans son personnage (le seul l’ayant lu ?), ne semblent jamais avoir posé ne serait-ce qu’un seul œil sur le roman, la réalisation cabotine, les dialogues manquent de personnalités, bref la débandade totale. Le plus alarmant vient quand même d’un Johnny Depp apparemment soucieux de rendre hommage à son ami qui a le culot de nous livrer l’une de ses pires interprétations. Pas aussi navrante que celle de The Tourist certes mais pas loin.

Photo (1) du film RHUM EXPRESS

[pullquote]Un film délirant en de trop rares occasions qui ne saura divertir qu’un public peu regardant.[/pullquote]

En même temps, à quoi fallait-il s’attendre avec un réalisateur qui n’a fait qu’un seul film loin d’être mémorable datant de 1993 ? Pas grand chose j’en ai peur surtout que Bruce Robinson n’est pas le genre à avoir un éclair de génie. C’est simple, il fait parti de cette catégorie de réalisateurs sans personnalité, sans conviction, qui sont tombés dans le métier par hasard ou par piston et qui sautent sans vergogne sur une mode ou sur un patrimoine culturel reconnu et les pourrissent de l’intérieur. Des parasites en somme. Si Hunter S. THompson était encore de ce monde, il l’aurait flingué sans sommation et par la même occasion il en aurait profité pour rosser Johnny Depp à coups de botte pour lui avoir fait un tel affront.

En résulte un film délirant en de trop rares occasions qui ne saura divertir qu’un public peu regardant. Si vous ne connaissez toujours pas l’écrivain dont est issu cette médiocrité ainsi que Las Vegas Parano qui est une adaptation plus qu’honorable d’une autre de ses créations, je vous conseille de lire soit The Rum Diary, soit Hell’s Angels. A bon entendeur…

Photo (2) du film RHUM EXPRESS

1
Laisser un commentaire

Please Login to comment
avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
loeiza Recent comment authors
  S'abonner  
Récents Anciens Populaires
Notifications :
loeiza
Invité
loeiza

Bien d’accord, ce film n’est pas du tout fidèle au livre. Ou est passé Yeamon ? on nous a mis ici trois personnages en un. (Sanderson semble avoir pris la place de Yeamon). Quid du meurtre de la fin, tout cela aurait pu faire un beau film mais apparemment, comme vous le dites, personne n’a lu le bouquin. Johnny Depp dans une interview dit qu’il l’a lu au moins deux cents fois; c’était surement la quatrième de couverture !

[critique] Rhum Express

1