Evelyn Salt est sans aucun doute l’un des meilleurs agents que la CIA ait jamais comptés dans ses rangs. Pourtant, lorsque la jeune femme est accusée d’être une espionne au service de la Russie, elle doit fuir. Evelyn Salt va faire appel à sa remarquable expertise pour échapper à ceux qui la traquent, y compris dans son propre camp. En cherchant à percer le secret de ceux qui la visent, Salt va brouiller toutes les pistes. Est-elle vraiment ce qu’elle prétend ? Désormais, une seule question se pose : qui est Salt ?

Note de l’Auteur

[rating:3/10]


Date de sortie : 25 août 2010
Réalisé par Phillip Noyce
Film américain
Avec Angelina Jolie, Liev Schreiber, Chiwetel Ejiofor
Durée : 1h 41min
Bande-Annonce :

ARVE Error: id and provider shortcodes attributes are mandatory for old shortcodes. It is recommended to switch to new shortcodes that need only url

Continuant sur cette perpétuelle opposition entre russes et américains qui n’est autre que la continuité de la Guerre Froide, Salt est un film d’action qui ne pétille pas. L’histoire nous emmène sur les traces d’une espionne de la CIA prise en cible par son propre gouvernement le jour où elle est soupçonnée d’être un agent double russe. S’en suivront de longues séquences de poursuites effrénées où viendront s’ajouter castagnes et fusillades avec le plus grand désintérêt.

Le plus gros problème de Salt réside dans cette impression tenace que le film n’a été érigé dans le seul but de montrer au public de quoi Angelina Jolie est capable. Ainsi donc, ce soi-disant thriller dont les twists s’enchaineront avec une saveur à peine prononcée et qui se paieront le culot d’être perceptible dix bonnes minutes avant qu’ils n’arrivent se résumera en une succession de sauts périlleux de madame Croft Salt et des scènes de combat de cette même madame Smith Salt. Seulement voilà, à force de vouloir surenchérir à chaque fois, l’action devient brouillonne, fade, l’intérêt de ces séquences douteux et le tout commence à sentir bon le réchauffé. C’est vu et revu des centaines de fois. Si l’on ajoute à cela des seconds rôles qui ne sont là que pour encaisser leur chèque à la fin du tournage, un final plus risible qu’haletant et une mise en scène qui accumule les fautes de mauvais goût, Salt pourrait bien être propulsé au rang des arnaques les mieux maquillées et les plus chères de cet été.

Au final, Salt est un film à peine regardable qui nous procure la désagréable impression de le connaître sur le bout des doigts cinq minutes seulement après son commencement. Avec ce film, Phillip Noyce nous prouve son incapacité à nous proposer des films qui ne sont pas dépassés de dix ans. A voir si vous êtes un inconditionnel d’Angelina Jolie, pour le reste, passez votre chemin y’a rien à voir !

9
Laisser un commentaire

Please Login to comment
avatar
8 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
6 Comment authors
jessicaDomnicosaltDante Certaux Recent comment authors
  S'abonner  
Récents Anciens Populaires
Notifications :
Cecilia
Invité
Cecilia

Bonjour,

Je l’ai vu hier soir.. et je suis completement d’accord avec vous !
si j’etais tombee sur votre critique avant, je ne l’aurais surement pas regarde !!

Tres tres bonne critique !

Dante Certaux
Invité

Il fallait le voir, ne serait-ce que pour dire qu’il était mauvais.

Dom
Invité

Dante Certaux a bien raison, mais ça nous rend pas notre temps perdu ! (au moins, on ira pas voir la suite s’ils osent continuer !)

salt
Invité
salt

vous étes dingue c un film de malade sa fait lontemp kil non pa sorti se jenre de film.

nico
Invité
nico

Bonsoir,

“Je m’appelle Salt, Eve Salt”. Ne manquait que cela au film.
Sauver le monde ? Tuer tout ce qui bouge ? Ca date de 1962 (cf James Bond 007 contre Dr. No).
Cependant, il n’ont pas poussé le vice. Salt est mariée et n’a pas de gadget. Heuresement ! Sinon la copie aurait été flagrante.
Certains me critiqueront et répondront que sauver le monde n’appartient pas qu’a Mr Bond. Effectivement. Mais alors autant le faire bien, avec une histoire qui tienne la route, une intrigue “intrigante” et des acteurs convainquants. Mr Willis lui fait ca plutôt bien.

Alors je dit oui, oui et encore oui a votre critique. Je m’abstiendrait d’un pâle plagiat de vos écrits, et ne peux que partager votre avis. Cependant, j’irais même plus loin. Je doute que les fans eux même de Miss Jolie sois enjoué devant ce film.

Un cinéphile amateur,

Nicolas.

[critique] Salt

9