Un père Noël prêt à tout pour sauver ses lutins, une famille contrainte à l’aider, des flics à ses trousses, le tout dans un Paris aussi carte postale que son pays natal, SANTA & CIE, la toute dernière comédie d’Alain Chabat, flirte du côté des comédies bankables US pour le meilleur comme pour le pire.

Le Père Noël Santa Claus (Alain Chabat) vit avec sa femme Wanda (Audrey Tautou) dans un joli chalet perché en haut de montagnes enneigées, non loin du pays des jouets et de ses 92 000 lutins qu’il dirige pour s’assurer que chaque enfant reçoive ses cadeaux. Tout l’imaginaire collectif de la féérie de Noel y est représenté, des rennes aux lutins en passant par les couleurs chatoyantes et lumineuses ou les lettres d’enfants arrivant par milliers. Mais lorsque Magnus (Bruno Sanches), l’un de ses lutins, tombe inanimé, c’est l’hécatombe. Les 92 000 lutins tombent à leur tour comme des mouches (ou comme “un banc de poissons” selon Wanda) et l’usine à jouets se retrouve en grève forcée. Nul autre choix pour Santa que d’aller sur Terre chercher 92 000 tubes de vitamines C pour sauver ses lutins.Photo du film SANTA & CIELa suite est une série de péripéties en surnombre et pour la plupart assez inutiles. Le Père Noël à bord de ses rennes va atterrir non loin de Pigalle et être accueilli par une famille dont Thomas, le père (Pio Marmai) est l’avocat qui l’a déjà aidé à sortir du commissariat où il était retenu après avoir tenté une incursion dans une pharmacie. Car oui, pas facile d’être crédible à Paris quand on est déguisé en Père Noël et que l’on demande des tubes de vitamines pour soigner ses lutins. Plus personne ne croit au Père Noël et de son côté Santa a du mal à comprendre le fonctionnement de cette Terre qu’il découvre pour la première fois autrement que lors de la nuit calme du réveillon. Lui qui règne sur un empire de lutins travaillant sans relâche mais de façon ludique (un jouet doit être créé en s’amusant sinon ce n’est pas un jouet) a en effet du mal à comprendre le concept d’argent et de société basée sur l’échange monétaire (“Acheter, ça veut dire quoi ? Je ne comprends pas”).

Ce décalage offre quelques dialogues assez réjouissants notamment entre Amélie (Golshifteh Farahani), la femme de Thomas, qui se démène entre son boulot, ses enfants et les 92 000 tubes à trouver pour sauver Noël et Santa qui est aussi déconnecté de la réalité que la plupart des patrons du CAC 40. C’est d’ailleurs dans les répliques que l’on retrouve la patte du Nul Chabat et que l’on esquisse quelques sourires. Pour le reste, malgré des effets numériques époustouflants au budget qui vous en met plein les mirettes, et quelques apparitions de la bande à Chabat (Patrick Timsit, Thomas VDB et même Jean-Pierre Bacri en père Noël rouge Coca Cola), SANTA & CIE paraît interminable tant les péripéties s’accumulent en vain (que vient faire ce personnage sans intérêt du frère loser de Thomas ?) pour arriver à une fin sans surprise.

“Chabat verse moins dans la parodie que dans le film de Noël à l’instar de toutes les versions US auxquelles on a le droit en ce mois de décembre.”

On est loin de se bidonner comme dans son Asterix et Obélix mission Cléopâtre ou même dans RRRrr. Chabat que l’on a connu plus inspiré, verse moins dans la parodie dans laquelle il excelle davantage que dans le “film de Noël” à l’instar de toutes les versions US auxquelles on a le droit tous les ans au mois de décembre. Parions que le film remplissant parfaitement cette case saura rencontrer son public. Nous, on retiendra surtout le duo Tautou-Chabat qui livre les meilleures répliques du film et l’autre duo de flics choc (Grégoire Ludig et David Marsais du Palmashow) qui sauve un peu le navire. Comme quoi la magie de Noël ça ne s’invente pas !

Anne Laure Farges

Votre avis ?

[CRITIQUE] SANTA & CIE
Titre original :Santa & Cie
Réalisation : Alain Chabat
Scénario : Alain Chabat
Acteurs principaux : Alain Chabat, Audrey Tautou, Pio Marmai, Golshifteh Farahani
Date de sortie : 6 décembre 2017
Durée : 1h35min
2.0Décevant
Avis des lecteurs 17 Avis


D'accord ? Pas d'accord ?

Notifications :
avatar
Tri par:   récents | anciens | populaires
wpDiscuz