Grande première le film St Vincent auquel Bill Murray s’est vue attribuée une nomination aux Golden Globes cette année est sorti exclusivement en VOD en France. Une histoire d’amitié entre un petit garçon chétif et un vieil homme bougon. Avec plus de 40 Millions de dollars sur le sol US on aurait pu attendre une large combinaison pour notre territoire. En tout cas il s’agit d’une belle exclusivité de la part du géant américain.
Ce n’est pas une première qu’Hollywood s’intéresse à cet échange entre deux générations. On peut citer L’Homme sans visage de Mel Gibson où le jeune Chuck désireux d’intégrer l’académie militaire pour suivre les traces de son père disparu rencontre Justin McLeod, un ancien professeur au visage atrocement défiguré, qui vit en reclus, rejeté par la société.
Dans St Vincent suite au récent divorce de ses parents, Oliver se retrouve à habiter dorénavant avec sa mère à côté d’un voisin particulièrement ronchon et politiquement incorrect. Maggie travaillant à l’hôpital de la ville avec des horaires tardifs, propose à l’homme de garder son enfant monnayant sa prise en charge. Un babysitteur peut conventionnel certes mais qui va faire découvrir au petit sa conception curieuse du monde et son mode de vie assez trash.

Il ne faut pas se leurrer c’est un film à Oscar malheureusement pour Bill cette année la sélection en a décidé autrement (Et aussi des performances d’acteurs incroyables dont le retour de Michael Keaton par exemple) . Rien n’est lésiné côté dramatique à grand renfort de lacrymal; notamment à la fin du film pour la récompense à l’école sur un exposé.

St Vincent est un film académique et c’est son principal défaut.”

Côté réalisation c’est propre et très académique. Les émotions passent par le talent de son casting, avec Bill Murray et Melissa McCarthy en tête. Même si cette dernière est relayée ici au second plan. Elle est même en retrait, presque effacée grâce la bonne performance du jeune Jaeden Lieberher; dont c’était la première apparition à l’écran avec Playing It Cool tourné la même année. La déception se porte sur le personnage de Daka, prostituée interprétée par Naomi Watts. Le stéréotype de l’immigré de l’est qui porte l’enfant de notre anti-héros Vincent.
Finalement St Vincent est un film académique et c’est son principal défaut. Si on fait l’impasse sur cet aspect on passe un excellent moment.

INFORMATIONS

St Vincent


Titre original : St. Vincent
Réalisation :
Scénario : Theodore Melfi
Acteurs principaux : Bill Murray, Melissa McCarthy, Naomi Watts
Pays d’origine : U.S.A.
Sortie : 24 Octobre 2014 sur – pas de date cinéma
Durée : 1h42min
Distributeur : The Weinstein Company(USA)
Synopsis : Un garçon de 12 ans, dont les parents viennent de divorcer, reste seul toute la journée. Il se lie alors d’amitié avec son voisin, un retraité décadent, hédoniste et misanthrope dont la vie ne tourne qu’autour de l’alcool, du jeu et des prostituées.

BANDE-ANNONCE