Mandy Lane. Belle. Pure et innocente. Une reine lycéenne en attente d’être couronnée. Depuis le début de l’année scolaire, tous les garçons ont cherché à la conquérir. Certains ont même trouvé la mort dans leur quête désespérée de cet ange texan de 16 ans.
Chloe et Red invitent Mandy à passer le week-end dans un ranch familial. Pour Mandy, c’est une opportunité de se faire de nouveaux amis. Pour les garçons présents, une chance unique de la côtoyer. Sur la route qui mène au ranch, les travaux d’approche commencent…

Note de l’Auteur

[rating:1/10]


: en DVD et BLU-RAY le 3 août 2010
Réalisé par
Film américain
Avec , ,
Durée : 1h 28min
:

ARVE Error: id and provider shortcodes attributes are mandatory for old shortcodes. It is recommended to switch to new shortcodes that need only url

Sortant directement en DVD et Blu-Ray ce mois d’août, est typiquement le genre de métrage qui aura deux réactions sur le spectateur : soit ce dernier tombera de sommeil dès les premières minutes soit il appuiera avec acharnement sur la touche avance rapide de sa télécommande pour apercevoir un final tout aussi raté et inconsistant que le reste.

Dès les premières minutes, on sent le navet arriver à grands pas. Les acteurs sont d’une médiocrité sans faille, les dialogues semblent avoir été empruntés à des collégiens en ruts, les scènes de meurtres sont risibles au possible, la mise en scène piétine dans le cambouis et le pire dans tout ça c’est que le suspense est absent. Pour un thriller horrifique c’est quand même le comble de n’avoir aucun doute sur l’identité du psychopathe et des grandes lignes à venir. Du coup, on regarde très sceptique ce métrage en espérant secrètement que le réalisateur soit frappé d’une idée de génie et qu’il nous surprenne enfin. Malheureusement c’était beaucoup trop lui demander.

Que reste-il à ce film pour essayer de nous sortir de cet état comateux qui nous gagne au fil des minutes ? Pas grand-chose il faut bien l’avouer si ce n’est le côté psychédélique de certaines scènes qui ressemblent à ce que l’on peut voir dans des films traitant de drogue et plus particulièrement de LSD. Le réalisateur aurait été lui-même en plein trip que ça ne m’étonnerait guère et cela expliquerait qu’il ne s’est pas rendu compte des faiblesses de son film.

Au final, Tous Les Garçons Aiment Mandy Lane est le genre de production qui ne devrait jamais voir le jour. Pathétique, risible, calamiteuse, elle parvient à dépasser un peu plus les limites du mauvais goût et se paie le luxe de vous donner envie de vomir du regard. Placez côte à côte les pires films du genre et vous serez encore très loin du résultat de ce Mandy Lane. Allé hop trêve de bavardages ! Direction la poubelle et plus vite que ça !