DVD du film TRANSIT

Un groupe de braqueurs de banque en fuite se voit obligé de cacher in extremis le butin de son dernier hold up dans le camping car d’une famille partant en vacances. Celle-ci ne sait rien des événements et ne se doute pas que les vacances vont tourner au cauchemar lorsque le terrible gang va vouloir récupérer son magot…

Note de l’Auteur

[rating:6/10]

Date de sortie : 3 janvier 2012 en dvd et Blu-Ray
Réalisé par Antonio Negret
Film américain
Avec Jim Caviezel, Diora Baird, James Frain
Durée : 1h 24min
Titre original : Transit
Bande-Annonce :

ARVE Error: id and provider shortcodes attributes are mandatory for old shortcodes. It is recommended to switch to new shortcodes that need only url

Road-movie sorti directement dans nos fonds de rayons, Transit part d’un scénario très simple (un couple et ses enfants se retrouvent poursuivit par des braqueurs ayant planqué leur magot sur le toit de leur véhicule) pour nous servir une course-poursuite sans aucun temps mort.

Classique mais efficace malgré certaines séquences un peu trop grosses, Transit bénéficie d’un traitement de l’image très correcte pour le genre. L’atmosphère humide de Baton Rouge et de ses environs est exploitée juste comme il faut ici avec son lot de marécages infestés d’alligators, de vieilles baraques abandonnées et de sueurs sur le front.

A cela s’ajoute une mise en scène dynamique qui ne laissera aucune chance aux temps mort et des acteurs reconnaissables pour leurs apparitions dans des séries comme Lost ou True Blood qui tiennent la route. A partir de là, Transit apparaîtra comme un très bon divertissement un peu Old School à la Hitcher qui se laissera regarder sans sourciller le temps d’une soirée.

Photo (1) du film TRANSIT

[pullquote]Transit apparaîtra comme un très bon divertissement un peu Old School qui se laissera regarder sans sourciller le temps d’une soirée[/pullquote]

Néanmoins, la seule déception du film (et là il s’agit d’une opinion purement personnelle) vient de Jim Caviezel. Acteur maudit par excellence qui a ruiné sa carrière avec ce rôle tant décrié de Jésus Christ dans La Passion Du Christ de Mel Gibson, ce dernier est l’exemple parfait de l’acteur doté d’un talent largement au-dessus de la moyenne (ses prestations dans La Ligne Rouge de Terrence Mallick ou Chevauchée Avec Le Diable d’Ang Lee l’attestent) qui n’a jamais su choisir ses rôles avec intelligence. La Passion Du Christ, pourtant très bon malgré des critiques plus que sévères, n’aura été que la goutte d’eau de trop faisant définitivement voler en éclat toute tentative de come-back.

Cette déception ne parviendra néanmoins pas à gâcher un spectacle pouvant facilement se résumer en une phrase : un modèle de simplicité efficace.

Photo (2) du film TRANSIT

[critique] Transit

0