Kassie est une new-yorkaise célibataire, intelligente et dynamique. En dépit des avertissements de son meilleur ami, le sympathique mais légèrement névrosé Wally, elle décide qu’il est grand temps d’avoir un enfant – et cela même si aucun père n’est présent à l’horizon car elle a déjà sélectionné le donneur idéal : le charmant Roland. Alors que Kassie organise une grande soirée pour fêter sa future insémination, un Wally complètement ivre, va procéder à un échange de dernière minute qui va mettre à mal l’organisation parfaite de la future maman. Le lendemain, alors qu’il est victime d’une gueule de bois carabinée, Wally a tout oublié. Sept ans plus tard, lorsque Kassie revient à New York avec son fils, Wally va réaliser qu’il y a une troublante ressemblance entre le petit garçon et lui…

Note de l’Auteur

[rating:2/10]


Date de sortie : 25 août 2010
Réalisé par ,
Film américain
Avec , ,
Durée : 1h 42
:

ARVE Error: id and provider shortcodes attributes are mandatory for old shortcodes. It is recommended to switch to new shortcodes that need only url

La première chose qui nous vient à l’esprit à la fin de la projection de cette Famille Très Moderne c’est : Mais pourquoi ? Quelle folie malveillante nous a poussé à entrer dans cette salle obscure plutôt qu’une autre ? Car voyez-vous, dès les premières secondes, ce film signé Josh Gordon et Will Speck est d’un ennui mortellement communicatif.

Pas une séquence n’est là pour rattraper l’autre. Les secondes paressent des minutes, les minutes des heures à notre montre qui n’a jamais été autant regardée en si peu de temps. La faute à quoi ? Simplement à un ratage intégral de la part des réalisateurs qui ont cru bon de nous servir une soupe populaire avec des ingrédients périmés.

Sur le papier, n’inventait certes pas grand-chose mais le concept de la fille de bonne famille voulant à tout prix un gosse quitte à faire appel à un donneur pouvait donner naissance à des séquences cocasses arrivant au final à nous divertir avec aisance. Que nenni il n’en sera rien une fois notre fessier bien en place devant l’écran. Il n’y a rien de pire qu’une comédie dramatico-romantique se prenant au sérieux. C’est malheureusement le cas ici et le rire devient une fausse illusion laissant place à une atmosphère lourde et pesante. Monsieur Supplice était donc installé dans cette salle !

Bien que le casting ait pu attirer notre attention avec la présence de Jeff Goldblum, et , ce dernier n’était qu’une désillusion de plus puisque chacun des acteurs présents cachetonnent. Abrités derrière de beaux sourires bien propres, la curieuse impression qu’ils ne savent pas plus que nous ce qui les a poussés ici se ressent. Dommage car avec un peu plus de peps et de liberté dans l’interprétation de leur personnage, disons que le résultat n’aurait pas pu être pire.

Une Famille Très Moderne est un très beau navet bien emballé et cultivé avec soins qui ne nous aura pas deux fois.

1
Laisser votre avis

Veuillez vous connecter pour commenter
avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
Chris Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
Le plus récent Le plus ancien Le plus populaire
Me notifier des
Chris
Invité

Un peu sévère je trouve. Mais compréhensible.

Pour ma part, c’est loin d’être un navet, comme c’est loin d’être une référence. C’est un moment assez agréable, et comparé à d’autres comédies de ce genre, The Switch ne s’en sort pas si mal.
Mon avis sur le film est surtout bon grâce à la prestation convaincante de Jason Bateman, sans qui le film serait … une coquille vide. Le sujet n’est pas mauvais mais déjà vu, mais quelques bons passages arrivent à donner un ensemble pas du tout désagréable. Tout est relatif ;)