Il y a un peu plus de 40 ans sortait en salles Images de . Pour la première fois disponible en DVD en France, édité par M6 Vidéo, voici venu le moment de découvrir ou redécouvrir un film rare et méconnu. Si Robert Altman fait partie de ces cinéastes ayant bouleversé le cinéma hollywoodien depuis les années 70, la seule incursion du réalisateur dans le thriller psychologique avec Images, en fait une curiosité. Les couleurs chaudes, l’image « grainée » caractérise un cinéma des seventies, prolifique, dominé par une scène américaine audacieuse et ses prodiges : Sam Peckinpah, , Francis Ford CoppolaRobert Altman connu à l’époque surtout pour MASH, une comédie satirique, est évidemment l’un deux.

Avec Images, on se croirait face à un Répulsion ou un Rosemary’s Baby de , un autre génie du 7e Art. Les histoires les plus simples sont souvent les meilleurs, avec une dose d’habileté tout de même. Les auteurs les plus talentueux parviennent à greffer à un récit familier, une part de surprise, d’inattendu, d’instinct. Aux confins du surréalisme, du fantastique et du film d’horreur ce long-métrage narre les cauchemars éveillés de Cathryn, incarnée brillement par . Et ce n’est pas pour rien si, la même année, elle recevait le prix d’interprétation féminine à Cannes pour ce rôle. L’histoire ? Alors qu’elle travaille sur son dernier livre, Cathryn, écrivain pour enfants reçoit des appels téléphoniques d’une mystérieuse femme, lui suggérant que son mari la trompe. A son retour, elle lui fait part de ses soupçons. Puis elle crois voir, à la place de Hugh, un autre homme et commence à avoir des hallucinations… Face à la réaction de panique de sa femme, Hugh, propose qu’ils passent quelques jours à la campagne, pensant qu’elle a besoin de repos et de calme. Mais Cathryn est rapidement victime d’autres visions…

M6 Vidéo

@ M6 Vidéo

Robert Altman ne laisse planer aucun doute sur son personnage féminin, Cathryn. Dès le début, le spectateur sait qu’il est face à une folle. L’enjeu n’est donc pas de savoir si, comme dans la plupart des thrillers psychologiques, le personnage principal est dément ou non. Dans la mise en scène, les crises passagères, les évocations sont filmées froidement, si bien que tout devient banal. Et c’est là tout l’intérêt du film. Le spectateur peut s’interroger sur la complexité du protagoniste, ce qui l’a rendu comme cela. On se demande également si ses visions se rapportent à un passé qui a réellement existé. Manque ce soupçon de subtilité quand à sa folie, le parti pris du metteur en scène est un peu trop tranché. En conséquence, le rythme tend à manquer d’évolution, la tension depuis le début est au même niveau. Signée par le compositeur de renom, John Williams, la bande son est sobre et efficace. Elle ponctue avec tact les aventures chimériques de Cathryn.

 » Que l’on admire ou non Robert AltmanImages mérite largement le détour. Riche narrativement et scéniquement, l’unique thriller psychologique réalisé par le cinéaste légendaire exhibe la maîtrise parfaite de son art, où chaque plan est délicatement composé, où affluent les symboles. « 

Pendant un peu plus d’une heure et trente minutes, la caméra ne s’éloigne que peu d’elle, si ce n’est pour montrer son monde à elle, ses égarements mêlés à un quotidien on ne peut plus normal. Et lorsqu’elle n’est pas là, sa voix off n’est jamais loin. Egalement au casting, l’acteur français , surtout connu outre-Atlantique pour son rôle dans French Connection de William Friedkin, est ici l’ancien amant de Cathryn. Notons aussi la présence de , acteur récurrent d’Altman.

M6 Vidéo

@ M6 Vidéo

Si le tableau que peint Robert Altman semble ultra-réaliste, les mouvements légers dans le cadre avec un effet de ralenti, corrobore la vision altérée par l’esprit d’une femme obsédée par son couple et sa féminité, ses fantasmes et ses peurs. Le thème de l’adultère est au centre du récit. L’écrivaine a des doutes sur la fidélité de son mari, alors qu’elle ne semble par totalement irréprochable. Autre point abordé par le film, le désir d’enfant. Lorsqu’elle se retrouve face à la fille d’un ami (peut être même amant) du couple, le réalisateur filme avec brio l’étonnante ressemble des deux. Fait anecdotique, dans le film la jeune fille incarnée par , se prénomme Susannah, et Susannah York joue une certaine Cathryn. Robert Altman joue avec cette dualité. Il utilise comme prétexte à cette similitude, les plans à travers une vitre, où toutes deux se reflètent l’une à l’autre. On ne peut que se rappeler Persona d’Ingmar Bergman, œuvre miroir, sorti 6 ans plus tôt, traitant de la relation entre une actrice et une infirmière. Un processus d’osmose des personnalités va contribuer à la guérison de la comédienne, mais renforcera peut-être la solitude de l’infirmière.

Que l’on admire ou non Robert Altman, Images mérite largement le détour. Riche narrativement et scéniquement, l’unique thriller psychologique réalisé par le cinéaste légendaire exhibe la maîtrise parfaite de son art, où chaque plan est délicatement composé, où affluent les symboles.

INFORMATIONS

Images


• Titre original : Images
• Réalisation : Robert Altman
• Scénario : Robert Altman
• Acteurs principaux : Susannah York, René Auberjonois, Marcel Bozzuffi, Cathryn Harrison
• Pays d’origine :  Etats-Unis
• Sortie : 1972
• Durée : 102 minutes
• Synopsis : Tandis qu’elle travaille sur son dernier livre, Cathryn, écrivain pour enfants reçoit des appels téléphoniques d’une mystérieuse femme lui suggérant que son mari la trompe. A son retour, elle lui fait part de ses soupçons. Puis elle crois voir, à la place de Hugh, un autre homme et commence à avoir des hallucinations… Face à la réaction de panique de sa femme, Hugh, propose qu’ils passent quelques jours à la campagne, pensant qu’elle a besoin de repos et de calme. Mais Cathryn est rapidement victime d’autres visions…

• Sortie DVD : 6 janvier 2015
• Editeur : M6 Vidéo
• Nombre de disque(s) : 1
• Format image : 2.35 – 16/9 compatible 4/3
• Couleur : Couleur
• Format sonore : Anglais
• Sous-titres : Français

BANDE-ANNONCE