Photo du film ENEMIES CLOSER

L’association Van Damme et Hyams date de longue. Leur première collaboration remonte à 1994 avec le thriller de SF TIMECOP (qui fut le plus grand succès commercial jusqu’à EX2) et donna suite, l’année suivante, à MORT SUBITE : le « piège de cristal » de JCVD.
Deux succès, Van Damme est à cette époque au sommet. Puis c’est le passage à vide et les films qui sortent directement en DTV. Malgré tout les deux hommes ne se séparent pas. Avec l’aide du fiston John Hyams, Van Damme signe deux suites à UNIVERSAL SOLDIERS (les épisodes 3 et 4) et Papa Hyams assure la photographie. Autant dire qu’ils s’apprécient vraiment et qu’il ne se sont jamais quitté. Quasiment 20 ans plus tard voici donc Enemies Closer.

Photo du film ENEMIES CLOSER

Un honnête DTV qui, même s’il ne va pas marquer les esprits, fera passer un bon moment au spectateur.

Après son rôle de Vilain dans EXPENDABLES 2 il réitère dans un rôle de bad guy et on peut dire qu’il s’en donne à cœur joie. Cheveux roux en pétard, végétalien-écolo à tendance contre l’utilisation des armes à feu; rien n’est laissé au hasard…Il s’éclate vraiment et ça fait plaisir.
En revanche d’entrée de jeu il faut privilégier la VO car le film comporte des passages en français (Van damme s’exprime lui-même en langue de Molière). Sur la version doublée l’éditeur a choisi de faire l’inverse (un peu par contrainte pour que les méchants discutent tranquillement via Talkie) et donc de faire réciter le texte en anglais par le doubleur attitré de la star alias: Patrice Baudrier. Imaginez un pauvre anglais récité à la française (pour le coup ça marque mal).

Basé sur une unité de lieu et de temps (le film se passe sur une journée) ce nouvel essai est assez simpliste. Peu d’acteurs et une histoire très basique. Deux ennemis jurés doivent s’allier pour échapper à un cartel à la recherche d’une grosse livraison d’héroïne pure. Avec un pitch pareil il fallait un réalisateur baroudeur pour en tirer une honnête série B. Et c’est ce qu’on retiendra de ce Enemies Closer.
Certes il est vrai que Van Damme en fait des tonnes et que c’est assez risible par moment (la scène d’ouverture en police montée canadienne par ex.) mais il a une telle énergie qu’on arrive à faire abstraction et à rentrer dans l’action. Combats à mains nus efficaces à ce propos; exceptés sur quelques passages (scène des arbres) où l’on voit trop la doublure cascade.
A ses côtés on retrouvera son fils Kristopher Van Varenberg (le vrai nom de Van Damme) qui l’épaule maintenant dans presque tous ses films. Notre « héros » joué par Tom Everett Scott (UN CADAVRE SUR LE CAMPUS, je sais il n’y a que moi qui le connaît) qui est moyennement convainquant; contrairement à Orlando Jones un peu plus habitué à des rôles physiques (PRIMEVAL, EVOLUTION). Mais au delà de ce casting assez improbable le film dégage quand même quelque chose de sympathique; malgré ses incohérences, ses rebondissements téléphonés et son déroulement linéaire un peu plan-plan. Par contre le film dure 1h15 au générique, on aurait espérer un peu plus de traque. Surtout quand Van Damme lance « que la chasse commence » et qu’on est à pratiquement au trois quart du métrage.

Au final on a affaire à un honnête DTV qui même s’il ne va pas marquer les esprits, fera passer un bon moment au spectateur. On espère juste que JCVD trouvera un film à sa hauteur la prochaine fois avec une histoire un peu plus poussée et cohérente.

LE FILM
[rating:6/10]

Affiche du film ENEMIES CLOSER

Dans une forêt à la frontière americano-canadienne, deux ennemis jurés doivent travailler ensemble pour échapper à un cartel, à la recherche de l’une de ses cargaisons manquante.

Titre original : Enemies Closer
Réalisation : Peter Hyams
Scénario : Eric Bromberg et James Bromberg
Acteurs principaux : Jean-Claude Van Damme, Orlando Jones, Tom Everett Scott et Kristopher Van Varenberg
Pays d’origine : Canada, USA
Sortie : 4 décembre 2013
Durée : 85 min.
Distributeur : After Dark Films, IM Global, Signature Pictures
Bande-Annonce :

ARVE Error: id and provider shortcodes attributes are mandatory for old shortcodes. It is recommended to switch to new shortcodes that need only url

Blu-ray du film ENEMIES CLOSER

Editeur : France Télévisions Distribution
Distributeur : Seven7
Nombre de disque(s) : 1
Format : BD-50
Boîtier : Blu-ray Disc
Bitrate : –
Authoring : –
Format vidéo : 1080p – 1.85 (16/9e Natif)
Zone : B
Standard : –
Image : Couleurs
Audio : Français 5.1 et Anglais 5.1 DTS-HD
Sous-titres : Français
Sourds et malentendants : Aucun
Suppléments : Aucun

LE BLU-RAY
[rating:6/10]

Côté technique, vu qu’il n’y a aucun bonus sur ce disque, le master est plutôt propre au niveau de l’image. Il rend justice à la belle photographie de Peter Hyams. Cependant on note qu’elle manque de finesse sur les scènes de nuits (contours pas toujours précis). Au niveau sonore le dynamisme est présent sur les scènes d’action. A voir en revanche en VOST comme précisé plus haut.
Par contre l’absence de bonus est impardonnable même si la France à l’exclusivité mondiale pour la sortie du film. Même pas la bande annonce présente quand à elle sur le net.