Affiche du film INSAISISSABLES

« Les Quatre Cavaliers », un groupe de brillants magiciens et illusionnistes, viennent de donner deux spectacles de magie époustouflants : le premier en braquant une banque sur un autre continent, le deuxième en transférant la fortune d’un banquier véreux sur les comptes en banque du public. Deux agents spéciaux du FBI et d’Interpol sont déterminés à les arrêter avant qu’ils ne mettent à exécution leur promesse de réaliser des braquages encore plus audacieux. Ils font appel à Thaddeus, spécialiste reconnu pour expliquer les tours de magie les plus sophistiqués. Alors que la pression s’intensifie, et que le monde entier attend le spectaculaire tour final des Cavaliers, la course contre la montre commence.

Note de l’Auteur

[rating:7/10]

Date de sortie : 31 Juillet 2013
Réalisé par
Film américain
Avec , , , , , , ,
Durée : 1h56min
Titre original : Now You See Me
Bande-Annonce :

ARVE Error: id and provider shortcodes attributes are mandatory for old shortcodes. It is recommended to switch to new shortcodes that need only url

Issu de la machinerie Besson et aux manettes notamment du Transporteur et récemment du Choc des Titans, Louis Leterrier m’a rarement convaincu, à part peut être sur son Incroyable Hulk (mais il était difficile de faire moins bien que le précédent opus). Je dirais même que la copie rendue avec Le Choc des Titans aurait plutôt tendance à me faire fuir ses long-métrages. Mais aussi talentueux pour se faire un nom aux Etats-Unis que pour obtenir des budgets confortables pour ses films, le bougre a réussi à m’attirer à nouveau en salles avec un casting 4 étoiles et une thématique assez originale (ainsi qu’une bande-annonce efficace).

Evidemment, le réalisateur frenchie n’a pas perdu de ses tics comme par exemple la caméra tournoyant autour des personnages, ainsi que son amour pour l’action permanente ou les effets de style parfois inutiles, mais l’ensemble reste assez digeste, bien que relativement décousu. On reprochera simplement au film un manque de “liant” à une succession de scènes visuellement assez impressionnantes. L’action effrénée a le mérite de ne pas ennuyer le spectateur et lui fournir la dose de spectacle promise par ces magiciens. L’ensemble est ainsi dynamique à souhait.

Photo du film INSAISISSABLES

De son côté, le scénario, s’il est assez simpliste, se révèle relativement malin dans la mise en place des personnages, la construction de ses tours ainsi que la résolution finale de l’intrigue. En revanche, l’écriture de certains personnages reste un peu en retrait, voire même est assez dévastateur pour celui interprété par Mélanie Laurent, peu charismatique et qui sonne assez faux alors que la performance de l’actrice, même si elle n’est pas de haute volée, reste correcte.

un peu plus de maîtrise dans la fréquence d’utilisation de certains effets de style aurait été bienvenue, tout comme un scénario un poil plus surprenant au fil des tours de ces magiciens, mais ne gâchons pas notre plaisir : INSAISISSABLES réalise un tour… de force !

D’ailleurs si les ténors Michael Caine et Morgan Freeman restent relativement en retrait (et laissent cette satanée impression pendant le film de revoir Alfred Pennyworth et Lucius Fox de la trilogie Batman de Nolan), le quatuor de magiciens bénéficie d’un capital sympathie maximal porté par ses interprètes Woody Harrelson, Jesse Eisenberg, Dave Franco et Isla Fisher. Très bien caractérisés, ils donnent du corps au spectacle proposé par le long-métrage pourtant un poil poudre aux yeux.

En effet, l’ensemble est rythmé, les acteurs assez bons et le scénario est relativement original mais il reste un problème de fond masqué par la mise en scène ambitieuse et tape à l’oeil de Leterrier : un scénario finalement assez simple dont les ficelles sont parfois décelées à l’avance par le spectateur. J’avouerai que je n’ai pas vu venir le final du film donc il a bien fonctionné avec moi et a ajouté du corps à l’histoire mais globalement certains éléments finissent par être très prévisibles. Mais pour une fois qu’il ne s’agit ni d’une adaptation, ni d’une suite, on serait malvenu de se montrer trop critique au vu de la prise de risque…

En fait, INSAISISSABLES (auquel je préfère le titre V.O. beaucoup plus intéressant : Now You See Me) est un parfait blockbuster estival. Il est assez simple pour le tout public, il est assez mystérieux et maniéré pour des spectateurs plus habitués à ce genre de film et surtout il propose tout simplement un très bon spectacle. Bien sûr, un peu plus de maîtrise dans la fréquence d’utilisation de certains effets de style aurait été bienvenue, tout comme un scénario un poil plus surprenant au fil des tours de ces magiciens, mais ne gâchons pas notre plaisir : INSAISISSABLES réalise un tour… de force !

Photo du film INSAISISSABLES