La Petite Taupe est une série polonaise créée par Zdenek Miler. On y suit les aventures d’une mignonne petite taupe qui découvre un peu plus du monde dans chaque épisode. Bon ça ressemble un peu à un truc ouzbek, mais en fait ça se trouve dans toutes les Fnac : ça paye pas de mine mais c’est en fait « un classique de l’animation pour enfant ».

Que l’on ne s’y trompe pas. Si La Petite Taupe est effectivement visible à partir de deux ans, le discours qu’elle délivre lui, est non seulement intergénérationnel, mais également intemporel : Zdenek Miler se sert de ce personnage simple et curieux pour nous expliquer l’impact de l’être humain sur la nature. Un sujet évidemment, toujours d’actualité, même si contrairement aux humains des années 70, nous avons en 2016, une conscience plus accrue de notre impact écologique. C’est précisément cette notion que Zdenek Miler se propose d’inculquer aux enfants, ainsi que par conséquent, celle du respect de la nature. Chaque épisode est le lieu d’incidents pollueurs au sein d’un environnement rural, voire forestier… Ceux-ci sont finalement toujours localisés, assimilables à une ou plusieurs personnes, identifiables. Zdenek Miler nous en montre frontalement les dégâts, pointe du doigt les coupables, puis, sans transition, autorise notre petite taupe à s’amuser avec ces éléments décontextualisés :

Le déchet ou l’évènement pollueur sera en général catalyseur d’aventures et de plaisir, puis assimilé plus ou moins bien par un environnement irréversiblement modifié par son arrivée. Un moyen d’adoucir la frontalité initiale, tout en restant suffisamment agressif pour laisser une empreinte subliminale.

LE+CARNAVAL+DE+LA+PETITE+TAUPE+PHOTO3
Pour dynamiser ces postulats à haute teneur écologique, Zdenek Miler s’évertue à créer des situations toutes plus improbables et géniales les unes que les autres. Entre burlesque, poésie, curiosité… On reste ébahis devant sa capacité à créer des émotions à partir d’éléments scénaristiques si réduits (un épisode = 5min).
Le trait simpliste, épuré et chatoyant aide beaucoup à assimiler sans difficulté le message finalement simpliste, de La Petite taupe. Sa partition musicale et les bruitages utilisés sont définis par les mêmes adjectifs. Surtout, leur douceur supporte très bien les visions à répétition, ce qui, croyez moi, est un plus non négligeable.

« la Petite Taupe, c’est comme du Miyazaki occidental pour tout-petits »

Malgré tout, si un enfant verra dans l’inventivité déployée par Zdenek Miler une source inépuisable de divertissement, un autre y verra en sous texte, un réquisitoire plutôt amer contre la propension de certains Hommes à gâcher le bien précieux qu’est la nature.
Un discours finalement assez proche de celui de Miyazaki dans nombre de ses films.

Zdenek Miler est un de ces auteurs méconnu dont le travail est pourtant passionnant. Ses dessins animés font le tour-de-force d’être destinés aux plus petits, tout en délivrant un message plus que consistant et mémorable indépendamment de l’age du spectateur. La petite Taupe mais également Le Criquet (L’auteur y met en avant l’aspect musical et en retrait la charge écologique) sont à faire découvrir absolument à vos enfants, pour leur inculquer en douceur, une conscience de notre influence sur la nature.

, à partir de 2 ans.

BANDE-ANNONCE