Pour évoquer le septième film de la sélection officielle du Champs-Elysées Film Festival, il convient de préciser, et ce dès le départ, que le titre du film vient d’un jeu de mots plus ou moins drôle. En effet, les plus attentifs d’entre vous ont déjà compris que SEE YOU NEXT TUESDAY est à comprendre par C.U.N.T., ou plutôt « cunt ». Ce qui se traduit littéralement par « chatte » ou « conne ». Dès lors, vous pouvez supposer que le premier long métrage de Drew Tobia, jeune réalisateur, sera complètement barré et très irrévérencieux. Détails.

Dire que j’ai aimé ce SEE YOU NEXT TUESDAY serait un mensonge. Un peu long, très vulgaire et complètement bordélique, je me suis demandé, et ce à de multiples reprises, où Drew Tobia tentait finalement de nous emmener. En narrant le quotidien d’une jeune femme qui s’apprête à accoucher et dont la vie est un véritable foutoire, on finit par penser que le film n’est que la représentation visuelle de l’esprit de son réalisateur et scénariste. Mona (jouée par Eleanor Pienta) est une femme a priori timide qui, dès lors qu’on la pousse à bout, finit par péter un plomb, par littéralement disjoncter et devenir l’opposition totale de ce qu’elle était précédemment. Si on peut au début la trouver mignonne et sympathique car un peu atypique, elle devient rapidement un personnage que l’on cerne mal, que l’on comprend mal et auquel on s’identifie peu. Et cela est un véritable problème repose intégralement sur ce personnage.

1396956883

Autour d’elles, gravitent les spectres de sa mère May (jouée par Dana Eskelson) et de sa sœur Jordan (interprétée par Molly Punk). Complètement cinglées, elles forment un trio complètement à côté de la plaque qui déstabilise et donne furieusement mal au crâne ! Voulant créer une oeuvre réaliste, Drew Tobia a choisi de miser sur des scènes et des disputes du quotidien. Mais à trop vouloir faire vrai, on finit par ennuyer. A l’image de cette scène où Mona se dispute en pleine rue avec sa mère et où les deux femmes se crient dessus. On n’entend rien, on ne comprend rien. (Par chance, il y a les sous-titres !) Si le réalisateur voulait simplement montrer des femmes avec pleins de problèmes et des vies franchement foireuses, c’est réussi. Pour le reste, on repassera.

« Les fans d’humour un peu trash aimeront, pas les autres ! »

En enchainant problèmes, scènes aberrantes et discussions confuses, Drew Tobia finit par perdre son spectateur. Et il n’est pas aidé par l’atmosphère pesante qui se dégage de SEE YOU NEXT TUESDAY. Une phrase que l’on entend jamais au cours du film et qui a accentué un peu plus mon incompréhension – si c’était possible. Les personnages ne se rattrapent pas entre eux, nous plongeant dans des scènes de délire sans fin, le tout accompagné par une musique qui agace tant elle est bruyante. Sans être profondément mauvais, SEE YOU NEXT TUESDAY est loin d’être une réussite, et même très loin d’être la comédie de l’année. Les fans d’humour un peu trash aimeront, pas les autres !

CASTING

Le champs-Élysées Film Festival 2014

Titre original : See You Next Tuesday
Réalisation : Drew Tobia
Scénario : Drew Tobia
Acteurs principaux : Eleanor Pienta, Dana Eskelson, Molly Punk
Pays d’origine : Etats-Unis
Sortie : PROCHAINEMENT
Durée : 1h22mn
Distributeur : Independencia
Synopsis : Avec sa dépression nerveuse, une fille enceinte plutôt étrange perturbe la vie de sa mère, ancienne alcoolique farfelue et de sa soeur lesbienne névrosée.
BANDE-ANNONCE