En partenariat avec Cinetrafic, voici un petit tour d’horizon des films qui sortent en salles cette semaine. Action !

Le language SMS, le retour de Tournez Manège, le coma de Johnny, qu’on se le dise la grande culture française de Voltaire et Rousseau va mal. Les pandas ont la WWF pour les protéger, les baleines ont Green Peace, les birmans ont Rambo. Nous, nous sommes seules. A nous donc d’avoir une prise de conscience pour ne pas passer pour des blaireaux devant les générations futures. Heureusement les sorties de la semaine sont là pour nous aider. Car, pour être plus sérieux, s’il est toujours regrettable de voir une culture disparaître, ça l’est malheureusement d’autant plus lorsque cela se produit de façon violente.

Ainsi, après avoir tenté de préserver ce qu’il restait de l’humanité face aux robots dans Terminator 4, Sam Worthington occupe cette fois dans Avatar le rôle du colonialiste infiltré pour mieux réussir sa triste mission parmi les Na’vi, les habitants bleuâtres qui peuplent la planète Pandora. Mais c’est bien connu, rien de tel qu’un petit flirt pour favoriser l’échange culturel et l’amitié entre les peuples. Sa rencontre avec une petite autochtone locale va donc le faire changer de camp : celui de la lutte pour la sauvegarde des hommes bleus. Oui, comme l’a fait remarquer South Park, ça aurait pu s’appeler Danse avec les Schtroumpfs.

Pour rester dans la thématique de la colonisation sauvage, on connaissait celle de l’ouest américain, on va maintenant découvrir celui du désert Australien dans The Proposition le western de l’excellent John Hillcoat. (oui, excellent, parce que réaliser un film en deux semaines après avoir sorti La Route au début du mois, c’est quand même balèze). Car non, au moment de l’arrivée des britanniques, l’Australie n’était pas seulement peuplée de kangourous mais aussi d’aborigènes, dont le sort n’a pas été plus heureux que celui de leurs cousins d’outre-Pacifique (au nord comme au sud). Une toile de fond qui en dit long sur l’ambigüité morale des personnages du films, qu’ils soient militaires ou gangsters…

Autre bien triste génocide, celui des Tutsis au Rwanda dont le procés devant le Tribunal Penal International est lui l’objet du documentaire D’Arusha à Arusha.

Bref l’acceptation de la diversité ’a pas toujours été le point fort de l’humanité mais heureusement, la curiosité d‘autrui est parfois un peu plus à la mode. Ainsi ce qu’on appelle un choc culturel peut aussi porter le nom de rencontre, ou découverte. A l’image de Stephan dans Adama, mon kibboutz, qui à son arrivée à Israel, va découvrir la vie dans ces communautés juives.

La curiosité d’un côté et le goût de la domination de l’autre, un de nos nombreux paradoxes tout compte-fait. Et ce dès notre plus âge comme en témoigne l’aventure de Max chez les maximonstres. S’il n’aura pas de difficultés à s’en faire des amis (Bon il est vrai que des grosses bébêtes pleines de poils et toutes mignonnes, ça facilite tout de suite l’intégration), le fait de devenir leur roi va par contre causer quelques soucis…

Camille Stevens / Cinetrafic

Retrouvez tous les films au Cinéma cette semaine en un clin d’œil dans la liste des sorties Ciné du 16 décembre sur Cinetrafic : synopsis, bandes-annonces, extraits des films et séances Cinéma.