« Ca parle d’un week-end du 4 juillet où tout se met à partir en vrille pour de bon… » raconte Richard Kelly, réalisateur de Southland Tales

Southland Tales, en compétition au Festival de Cannes 2006, a été projeté en avant-première le 21 mai 2006. Distribué par la société Sony, celle-ci a demandé au réalisateur de revoir le montage du film avant de le distribuer dans les salles de cinéma. Le film est sorti aux États-Unis le 16 novembre 2007 et au Royaume-Uni le 7 décembre 2007. Et il est sorti en France le 25 mars 2009… En DVD. Aucune distribution n’a été effectué concernant le grand écran dans notre cher et beau pays.

Pourtant, tout avait l’air de réussir sur ce film : le réalisateur de Donnie Darko, un casting très djeunz (Sarah Michelle Gellar, The Rock, Seann William Scott, Kevin Smith, Justin Timberlake), non, on ne comprend pas trop à vrai dire.
Rassurez-vous, vous aurez droit prochainement à la critique du film sur Le Blog du Cinéma !

Le pitch : 2008, Californie. Une attaque nucléaire surprise a précipité l’Amérique dans la guerre. Pour répondre à la pénurie de carburant, la compagnie US-ident élabore un générateur d’énergie inépuisable, qui fonctionne sur les flux de l’Océan mais altère imperceptiblement la rotation de la Terre. Bientôt, la réalité s’en trouve bouleversée, en particulier les vies de l’acteur d’action amnésique Boxer Santaros, de l’ex-star du X Krysta Now et des frères jumeaux Roland et Ronald Taverner, dont le destin se confond avec celui de l’humanité toute entière.

Print Friendly, PDF & Email

Southland Tales : Né sous une mauvaise étoile

1