Photo du film TOURIST TROPHY - LA COURSE DE L'EXTRÊME

Au début du XXè siècle, peu après l’invention de l’automobile et de la moto, la compétition leur emboita le pas de peu. Beaucoup de courses apparurent et prirent leur essor après guerre. Sur circuit, telles qu’on les connait encore aujourd’hui mais aussi sur route, les vitesses atteintes à l’époque n’étant pas encore insensées ni forcément incompatibles avec la traversée de villes ou l’impossibilité de sécuriser un long trajet.
Des courses depuis devenues mythiques et dont l’évocation des noms fait encore briller les yeux des amateurs (et écarquiller ceux des autres) : Carrera Panamericana, Mille Miglia, Targa Florio
Avec la hausse des performances et la popularité grandissante amenant de plus en plus de gens au bord des routes, ce qui devait arriver arriva : de nombreux événements tragiques finirent par toutes les faire interdire une par une, à chaque fois à la suite d’un accident impliquant un bolide fonçant dans la foule !

« Nous sommes dans les années 70 après Jésus-Christ ; toutes les courses sur route ont été interdites… Toutes ? Non ! Car une petite île peuplée d’irréductibles Britons résiste encore et toujours à l’envahisseur de la répression prévention routière.»
C’est ainsi qu’on pourrait présenter la course Tourist Trophy, réservée aux motos, créée en 1907 et qui a encore et toujours lieu aujourd’hui sur l’île de Man, cette île coincée entre l’Irlande et la Grande-Bretagne et où les chats ont la queue coupée. Dernière rescapée de ces légendaires courses sur route, elle est désormais considérée à raison comme la course la plus dangereuse du monde.
Si toutes les autres s’arrêtèrent de façon tragique, celle-ci ne doit son salut qu’à… à… la légendaire excentricité britannique, on ne voit que ça ! Car elle n’a pas échappé miraculeusement aux drames, loin de là : plus de 200 morts depuis sa création, soit une moyenne de 5 morts pour chaque mile du circuit ou un tous les 300 mètres si vous préférez.

Photo du film TOURIST TROPHY - LA COURSE DE L'EXTRÊME

RUSH, en mieux : personnages truculents, bruits de moteur évocateurs, courses restituées et non tronquées. Sentiment rare que l’histoire s’écrit sous nos yeux plutôt que de se faire resservir un plat réchauffé.

Le documentaire retrace le festival (car il n’y a pas une mais 5 courses de différentes catégories, réparties sur deux semaines) 2010 et suit plus particulièrement le parcours de Guy Martin, gloire locale, qui va tenter de gagner son premier « TT ». Aussi attachant qu’agaçant, l’homme est un « geek de la mécanique » : quand il n’est pas sur sa moto, il est dans son garage pour réparer des camions et entre temps, il dort dans son van !
Cette étude de caractère se doublant évidemment d’un intérêt sportif plus global, aucun pilote n’ayant jusque-là réussi le grand Chelem (gagner les cinq courses).

Le film recèle suffisamment de plans impressionnants, que ce soit ceux en caméra embarquée où l’on se rend compte que les virages s’enchainent à un rythme effarant dont certains en aveugle, ceux en plans fixes qui jouent sur le contraste entre la quiétude des villages et la violence des motos qui traversent l’écran en une fraction de seconde ou ceux d’hélicoptères qui offrent un angle imprenable sur… les sorties de route.
TOURIST TROPHY – LA COURSE DE L’EXTRÊME, c’est RUSH, en mieux : les personnages y sont aussi truculents, les bruits de moteur sont aussi évocateurs, les courses sont vraiment restituées et non tronquées et on a ce sentiment rare que l’histoire est en train de s’écrire sous nos yeux, plutôt que se faire resservir un plat réchauffé.

NOTE DE L’AUTEUR
[rating:9/10]

Affiche du film TOURIST TROPHY - LA COURSE DE L'EXTRÊME

Chaque printemps, la traditionnelle course de moto TT a lieu sur les routes de l’île de Man. Assoiffés de gloire et d’adrénaline, les pilotes de moto intrépides s’y rendent. Mais flirter avec le danger a son prix: plus de deux cents individus ont perdu la vie au cours de ce spectacle.

Titre original : TT3D: Closer To The Edge
Réalisation : Richard De Aragues
Acteurs principaux : Jared Leto (narrateur)
Pays d’origine : Grande-Bretagne
Sortie : 6 novembre 2013 (en DVD, non prévue en salles)
Durée : 1h44
Bande-Annonce:

ARVE Error: id and provider shortcodes attributes are mandatory for old shortcodes. It is recommended to switch to new shortcodes that need only url